Le mal versus 
le péché

Le mal n'est pas synonyme de péché.

Job 2:10 "Tu parles comme une femme insensée. Quoi! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal! En tout cela Job ne pécha point par ses lèvres".

Le mot hébreu " ra' " traduit ici par Louis Segond "mal" est aussi traduit ailleurs par ce même Segond par "méchanceté, mauvais, méchant, désastre, déplaire, féroce, méchamment, laide, douleur, affliction, malheureux, malheur, sinistre, inique, irritation, ..."

Ce terme est en contraste avec le mot bien "tov" traduit par Segond "bon, pur, bien, belles, heureuse, plaire, mieux, beau, favorable, agréable, bien-être, bonheur, excellent, joie, meilleur, avoir raison, bonté, tranquillement, grâce, égayé.

Pour ma part, dans Job 2:10 je comprends le terme " ra' " dans le sens de l'affliction qui tombait sur Job, comme le terme "tov" désigne la bénédiction survenue sur lui durant toutes les années précédentes.

La.3:37 Qui dira qu'une chose arrive, sans que le Seigneur l'ait ordonnée? 38 N'est-ce pas de la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens? 39 Pourquoi l'homme vivant se plaindrait-il? Que chacun se plaigne de ses propres péchés. 40 Recherchons nos voies et sondons, et retournons à l'Éternel; 41 Elevons nos coeurs et nos mains Vers Dieu qui est au ciel:

Juste auparavant, Jérémie révèle pourquoi Dieu fait venir le "mal" sur l'homme:

La.3:31 Car le Seigneur ne rejette pas à toujours. 32 Mais, lorsqu'il afflige, il a compassion selon sa grande miséricorde; 33 Car ce n'est pas volontiers qu'il humilie et qu'il afflige les enfants des hommes.

La Parole de Dieu nous révèle que le rôle de l'affliction dans nos vies est de nous garder humbles afin de pouvoir être réceptifs à la grâce de Dieu, sinon on serait porter à nous enfler d'orgueil. Même l'apôtre Paul n'en était pas exempt.

2Co.12:6 Si je voulais me glorifier, je ne serais pas un insensé, car je dirais la vérité; mais je m'en abstiens, afin que personne n'ait à mon sujet une opinion supérieure à ce qu'il voit en moi ou à ce qu'il entend de moi. 7 Et pour que je ne sois pas enflé d'orgueil, à cause de l'excellence de ces révélations, il m'a été mis une écharde dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter et m'empêcher de m'enorgueillir. 8 Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, 9 et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. 10 C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.

Wow! Voilà comment on peut regarder comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles nous sommes exposés; non pas en étant sado-masochistes mais en se rappelant la raison d'être de ces épreuves et le bon fruit qui en sortira:

Ja.1:2  Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés, 3 sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. 4 Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

Conclusion

Le champ sémantique du mal est plus large que celui du péché; Dieu envoie le mal sur notre route pour nous humilier et nous rendre réceptifs à sa grâce, comme je vous ai partagé auparavant dans La.2. Face au mal on peut être stimulé par notre chair à pécher mais on peut aussi le surmonter par le bien, comme l'enseigne l'apôtre Paul dans Ro.12:21.

A nous de faire le bon choix par la puissance qui agit en nous,
 
 

 Retour au menu principal