La Bible ???

C'est quoi la Bible ? Pourquoi la lire ?

Est-elle d'actualité et utile pour ma vie ?

Par quel livre faut-il commencer à la lire ?

Comment la lire et comment la comprendre aujourd'hui ?

Qui n'a jamais posé ou entendu ces questions ?

De nombreux livres apportent des réponses précises et très bien documentées. Parfois, ils sont le résultat de toute une vie de recherche et leurs auteurs possèdent une solide culture leur permettant de traiter le sujet avec une richesse et une profondeur qui forcent le respect et l'admiration.

Aussi, ce n'est pas pour rivaliser avec eux que ce fascicule a été rédigé. Il se veut essentiellement pratique, en prise directe avec la vie de tous les jours, dans l'unique but d'offrir à ceux qui désirent lire la Bible pour la première fois, une vue générale de ce qu'elle est, de faciliter sa compréhension, de donner envie de mieux la connaître et d'approfondir son message par la lecture d'ouvrages plus érudits et surtout une lecture et une méditation personnelles.

Il s'articule en quatre parties :

1 - En survolant la Bible :

 

Une vue d'ensemble de ce qu'elle est.

2 - Les livres de l'Ancien Testament :

3 - Les livres du Nouveau Testament :

ü

ý

þ

Chaque livre est présenté dans son contexte,

son articulation et l'enseignement

que l'on peut en tirer.

4 - Des Perles de grand prix :

 

Ce que la Bible dit sur 20 thèmes essentiels.

Ces pages sont la synthèse de plusieurs années de lecture personnelle d'un homme ordinaire impliqué dans le monde du travail, d'un mari et d'un père de famille qui a vu Dieu l'aider à construire son couple et à éduquer ses enfants, qui a vu la véracité et la solidité du message Biblique se démontrer de très nombreuses fois. Elles proposent au lecteur de découvrir la volonté de Dieu manifestée dans la personne de Jésus-Christ.

"En qui nous avons par la foi en Lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance."

Epître de l'apôtre Paul aux Ephésiens ch. 3 v.12

"Quand j'ai réfléchi là dessus pour m'éclairer, la difficulté fut grande à mes yeux, jusqu'à ce que j'eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu et que j'eusse pris garde au sort final des méchants."

Psaume 73 v.16,17

ELDIN Pierre Antoine

EN SURVOLANT LA BIBLE

1 - Comment s'articule-t-elle ?

Ces quelques chapitres n'ont pas pour objectif de faire une étude approfondie de la Bible. Ce ne sont que quelques points de repère offerts à ceux qui désirent mieux la connaître.

En effet, il n'est pas évident de lire comme dans un livre ordinaire les 31102 versets, regroupés en 1189 chapitres, des 66 livres qui la composent (selon les traductions). Parfois on s'arrête sur un passage sans trop comprendre ce qu'il signifie, alors qu'avec un peu de recul, la connaissance du contexte historique ou religieux, culturel ou littéraire, éclaire le texte et facilite sa compréhension.

Sa rédaction s'étale sur une période d'environ 1600 ans. Les livres qui la composent ont été écrits par 40 auteurs de races et de cultures différentes. Ils étaient d'origine royale ou simples bergers, intellectuels ou hommes du peuple sans instruction.

1-1 Elle comporte deux grandes parties :

- L'Ancien testament (A.T.) composé de 39 livres écrits essentiellement en Hébreux (à l'exception de quelques passages en Araméen).

- Le Nouveau testament (N.T.) composé de 27 livres écrits en Grec.

1-2 Son authenticité :

- Est-elle d'inspiration humaine ou Divine ? Quels livres sont authentiques ? Comment le savoir avec certitude et quelle confiance lui accorder ?

- Sans parler de son authenticité historique et géographique qui ne sont plus à démontrer, le canon des Ecritures a fait et fait encore l'objet de controverses.

- A travers les siècles, les érudits juifs pour l'Ancien testament et les Pères de l'Eglise pour le Nouveau testament ont rendu témoignage à son authentique inspiration divine. Mais le plus important pour le lecteur, est qu'elle se démontre par elle-même, c'est à dire que les résultats engendrés sont conformes aux promesses lues, Dieu honore toujours Sa parole : "Car celui qui a fait la promesse est fidèle" (Hébreux ch.10 v.23).

L'inspiration de l'Ancien testament :

- Les rabbins d'aujourd'hui tiennent pour inspirés les seuls livres qui étaient lus dans les synagogues au début de l'ère chrétienne.

- Jésus-Christ lui-même s'y référant de nombreuses fois, a rendu témoignage à l'Ecriture. Dans l'Evangile de St. Matthieu (ch.23 v.35) il mentionne deux crimes, celui d'Abel et celui de Zacharie. Il fixe ainsi le canon biblique tel qu'il l'admet, de la Genèse au 2ème livre des Chroniques (qui constitue le dernier livre des textes sacrés selon la chronologie couramment admise en ce temps là).

Il y eut d'autres meurtres postérieurs à ceux-ci, mentionnés dans des livres "apocryphes". Jésus-Christ qui en avait connaissance, semble tenir pour inspirés les seuls 39 livres canoniques que l'on trouve aussi dans la traduction grecque dite des "Septante".

L'inspiration du Nouveau testament :

- C'est Eusèbe (264-340) évêque de Césarée, qui sous le règne de l'empereur Constantin, fit œuvre d'historien auprès des assemblées chrétiennes de l'époque. Le canon du N.T. est le fruit de l'étude de nombreux érudits et théologiens, qui s'attachèrent, devant la prolifération des épîtres et autres évangiles, à fixer le canon des Ecritures inspirées.

- Il en ressortit une liste de 27 livres reconnus d'inspiration Divine par le concile de Carthage en 397. Il y fut fixé aussi une liste de livres douteux (apocryphes) considérés de la seule inspiration humaine, ainsi qu'une liste de livres à rejeter (hérétiques) car ils présentent de graves erreurs doctrinales.

1-3 La relation Ancien/Nouveau testament :

- L'A.T. est centré sur : Moïse, rassembleur et conducteur du peuple dans l'alliance avec Dieu.

Le mont Sinaï, là ou Dieu fit entendre sa Parole.

La Loi (le décalogue) comme pédagogue pour ceux qu'Il a choisi.

- Le N.T. est centré sur : Jésus-Christ, source et conducteur de l'Eglise dans la Nouvelle alliance.

Le mont Golgotha où Dieu manifesta sa justice et son amour à l'humanité.

La Grâce, base de la relation que Dieu établit avec tous ceux qu'Il appelle.

- Les auteurs des livres du Nouveau testament font d'abondantes références à l'Ancien testament :

92 fois par l'évangéliste Matthieu

35 " " " Marc

58 " " " Luc

44 " " " Jean

58 " " " Luc dans le livre des Actes

179 " " l'apôtre Paul dans ses épîtres

31 " " " Pierre "

5 " " " Jean dans sa 1° épître

243 " " " " dans l'Apocalypse

86 " " L'auteur de l'épître aux Hébreux (y compris les allusions).

- Jésus-Christ, dans les évangiles, fait lui-même des citations de 22 livres des Ecritures. Il cite les personnages et les faits les plus critiqués :

Noé et le déluge, le peuple nourri par la manne dans le désert, le serpent d'airain qui guérissait les morsures de serpents, Lot à Sodome et Gomorrhe, Jonas trois jours dans le ventre du poisson, Satan et le péché, les anges et les démons, le paradis et l'enfer ou géhenne.

Il commença son ministère en citant un texte du prophète Esaïe (ch.61,1,2) et il résista à Satan en s'appuyant sur le livre du Deutéronome (ch.6,13,16 - 8,3).

1-4 L'étendue de la Bible :

Elle traite des sujets les plus divers et les plus importants :

- La loi est traitée dans les cinq livres du Pentateuque

- L'histoire dans les livres de Samuel, des Rois et des Chroniques.

- La philosophie dans Job, les Proverbes et l'Ecclésiaste.

- La poésie dans les Psaumes, les Proverbes et le Cantique des cantiques.

- La doctrine chrétienne et la conduite de l'Eglise sont enseignées dans les épîtres.

- La révélation est dévoilée dans le livre de Daniel et dans l'Apocalypse.

Elle a été écrite sous l'inspiration de l'Esprit de Dieu, par des hommes pour l'enseignement de l'humanité toute entière, mais elle s'adresse au lecteur en particulier. Son origine et ses objectifs sont définis avec précision et sans équivoque à celui qui la lit (2 Pierre 1.21 - 2 Timothée 3.16)

1-5 Comment la résumer :

- La Bible en sept mots :

DIEU - HOMME - PECHE - SACRIFICE

REDEMPTION - JUSTIFICATION - SANCTIFICATION

- La Bible en deux mots :

GRACE - GLOIRE

- La Bible en un seul mot :

JESUS

- La Bible en trois versets :

Le premier, Genèse chapitre 1 verset 1 :

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre"

Le plus important, Evangile de St. Jean chapitre 3 verset 16 :

"Car Dieu a tant aimé le monde, qu'Il a donné son fils unique, afin que

quiconque croit en Lui, ne périsse pas, mais qu'il ait la vie Eternelle"

Le dernier, Apocalypse chapitre 22 verset 21 :

"Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous tous"

2 - L'Ancien Testament

2-1 Chronologie :

Livres

Evénements chronologiques

Lieux

Principaux personnages

Genèse ch. 1-2-3

La création en six jours

L'univers

Dieu, la Parole, l'Esprit

ch. 3

La chute

Eden

Satan, Adam et Eve

ch. 6 à 9

Le déluge

Mt. Ararat

Noé, Sem, Cham et Japhet

ch. 11.1 à 9

L'origine des nations

Babel

Descendants des fils de Noé

ch. 11.10 à 12.3

L'appel d'Abram

Ur

Abram et Saraï, Lot

ch. 19

Sodome et Gomorrhe

Sodome

Lot et sa famille, deux anges

ch. 22

Le sacrifice d'Isaac

Mt. Morija

Abraham et Isaac

ch. 12 à 45

Les origines d'Israël

Canaan

Isaac, Jacob et ses douze fils

ch. 46 à 47

L'esclavage en Egypte

Egypte

Joseph et ses onze frères

Exode ch. 7 à 12

L'exode et les dix plaies

Egypte

Moïse, Aaron et Pharaon

ch. 12 à

Institution de la Pâque

Egypte

Le peuple

ch. 14

Le passage de la mer Rouge

Mer Rouge

Moïse, le peuple et Pharaon

ch. 19 à 24

Les dix commandements

Sinaï

Dieu et Moïse

Nombres 13 à

40 ans dans le désert pour avoir

Schur et

Moïse, Aaron, Marie, Caleb

36

murmuré (veau d'or)

Paran

Josué

Conquête de la terre promise

Josué

Juges

Difficile installation

Canaan

Déborah, Gédéon, Samson

1 Samuel 9 à

Saül oint 1er roi Hébreu

Tsuph

Samuel et Saül

2 Samuel 24

Le règne de David

Canaan

David

1 Rois 1 à 11

Le règne de Salomon

"

Salomon

1 Rois 3.16.28

Le jugement de Salomon

Jérusalem

Salomon et les 2 prostituées

1 Rois 6 à 8

Construction du temple

"

Salomon

1 Rois 11

Sa fin peu glorieuse

Canaan

Femmes étrangères, idoles

1 Rois 12

Le royaume divisé en deux

Roboam et Jéroboam

1 Rois 11.43

Le royaume de Juda

Sud

Principaux Rois

Roboam, Josias, Josaphat,

du

Ezéchias, Sédécias

à

Principaux Prophètes

pays

Jéhu, Zacharie, Joël, Esaïe,

Abdias, Nahum, Jérémie,

Sophonie, Habakuk, Daniel

2 Rois 24.17

Ezéchiel

1 Rois 11.28

Le royaume d'Israël

Nord

Principaux Rois

du

Jéroboam, Achab, Josias, Osée

à

pays

Principaux Prophètes

Jéhu, Elie, Elisée, Michée,

2 Rois 15.30

Jonas, Osée, Amos

2 Rois 15 à 27

La captivité

Babylone

Nebucadnetsar, Daniel, Esther

Esdras 1 à 10

Le retour

Canaan

Cyrus, Darius, Artaxerxès

Esdras 3 à 6

Le temple reconstruit

Jérusalem

Esdras, Aggée, Zacharie

2-2 Le thème général de l'Ancien testament :

- Du début à la fin, c'est l'histoire de la volonté incessante de Dieu de sortir l'homme de la chute et de le rétablir dans sa dignité originelle. Il se choisit un homme, Abram (qu'Il appellera Abraham) pour être père de son peuple élu, Moïse pour le conduire. Il lui donne les "10 commandements" pour lui dévoiler les exigences de sa sainteté et lui permettre de vivre loin du péché. Il inspire des prophètes pour lui manifester sa justice avec rigueur et sa protection avec bonté.

- Cette volonté peut-être résumée dans ces paroles du Lévitique (ch. 19.1) :

"Soyez saints, car je suis Saint, dit l'Eternel votre Dieu"

3 - Le Nouveau Testament

3-1 Chronologie

Evénements chronologiques

Lieux

Matthieu

Marc

Luc

Jean

L'origine glorieuse de Christ

1.1à5

L'annonce à Marie

Nazareth

1.26à38

Naissance, enfance de Jean Baptiste

Hébron

1.39à55

Naissance de Jésus

Bethléhem

1.18à2.12

2.1à20

Enfance de Jésus

Nazareth

2.19à23

2.39à51

Baptême de Jésus

Beth Bara

3.13à17

1.9à11

3.21à22

Tentation de Jésus

Judée

4.1à11

1.12à13

4.1à13

Début de son ministère

Galilée

4.12à17

1.14à15

4.14à30

1.37à2.1

Le sermon sur la montagne

Bethsaïda

5.7

6.17à49

Choix des 12 apôtres

"

10.2à4

3.13à19

6.13à16

Multiplications des pains

"

14.15à21

6.30à44

9.12à17

6.1à13

Enseignement sur sa personne

Jérusalem

10.1à11.25

Résurrection de Lazare

Béthanie

11.17à46

La transfiguration

Hermon

17.1à8

9.2à8

9.28à36

Célébration de la Pâque

Jérusalem

26.17à28

14.12à24

2.7à17

Arrestation de Jésus

Gethsémané

26.37à50

14.36à46

22.39à47

18.1à3

La crucifixion

Golgotha

27.35à46

15.24à34

22.33à46

19.18à30

La résurrection

Le jardin

28.9

16.9à12

20.14

L'ascension Actes 1.9

16.19

24.50à51

La Pentecôte

Jérusalem

Actes des Apôtres

2.1à4

1ère prédication du salut

"

"

2.5à40

Naissance de l'Eglise

"

"

2.41à47

Mort d'Etienne, 1er martyr

"

"

6.7à7.60

Conversion de l'apôtre Paul

Damas

"

9.1à22

Evangile annoncée aux païens

Jérusalem

"

10.1à48

Mort de l'apôtre Jacques

"

"

12.1à2

1er voyage missionnaire de Paul

Antioche

"

13.4à14.27

2ème " " "

Corinthe

"

15.40à18.22

3ème " " "

Ephèse

"

18.23à21.15

4ème " " "

Rome

"

27.1à28.15

Naufrage de Paul à Malte

Malte

"

28.1

Emprisonnement de Paul

Rome

"

28.14

Timothée établi chez les Thessaloniciens

Thessalonique

1° Epître aux Thessaloniciens 3.6

L'apôtre Jean prisonnier à Patmos

Apocalypse 1.9

3-2 Le thème général du Nouveau testament :

- C'est un pressant appel à la liberté pour changer de mentalité et recevoir une nouvelle vie par la conversion et la repentance. Dieu, dans son amour, pourvoit lui-même aux exigences de sa justice, accordant à l'homme la justification et le salut par la crucifixion et la résurrection de Jésus-Christ (Dieu fait homme).

- Il pourvoit aussi à la puissance nécessaire à la vie chrétienne par l'effusion de l'Esprit Saint et les dons qu'il répand sur le monde par son Eglise.

- L'œuvre de Christ peut-être résumée par ce passage de l'épître aux Hébreux (ch.7.25) :

"Il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par Lui,

étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur".

4 - Chronologie comparée avec l'histoire du monde

A partir du déluge, NŒ et ses fils SEM, CHAM et JAPHET

Lignée d'Israël

Autres Civilisations

SEM (lignée sémitique)

-4000 ?

CHAM et JAPHET

Naissance d'Abraham à Ur en Chaldée

-2040

-2000

Fondation du 1er empire par Hammurabi

Naissance d'Isaac

-1940

Naissance de Jacob

-1880

Jacob et ses fils en Egypte

-1750

-1392

Egypte - Ramses II est pharaon

L'exode avec Moïse (Mer Rouge)

-1320

-1280

Josué et les trompettes de Jéricho

-1184

Grèce - Achille et le cheval de Troie

Saül 1er roi en Israël

-1040

David construit Jérusalem

-1000

Salomon fait la dédicace du temple

-969

Division du royaume (Juda/Israël)

-938

-860

Babylone est un empire puissant

-850 ?

Grèce - Homère (l'Iliade et l'Odyssée)

-753 ?

Fondation de Rome (Rémus et Romulus)

-730

L'Egypte envahie par l'empire Abyssin

Israël est amené en captivité

-722

Esaïe prophète en Juda

-688

Destruction de Babylone par Sanchérib

Juda envahi par Nabuchodonosor

-600

Fondation de Phocée (Marseille)

Prophéties d'Ezéchiel

-592

Prophéties et visions de Daniel

-538

Chute de l'empire Babylonien

Retour de Juda en Palestine

-536

Edit de Cyrus roi de Perse

2ème dédicace du temple

-515

-508

Rome - La République est instaurée

Esther devint reine de Perse

-478

Chine - Mort de Confucius

Néhémie revient à Jérusalem

-431

Grèce - Naissance de Platon

Malachie dernier prophète en Juda

-400 ?

Paris n'est encore que Lutèce

-336

Grèce - Alexandre le Grand a 20 ans

-287

Grèce - Naissance d'Archimède

-146

Carthage est détruite par Scipion

La Grèce devient une province Romaine

-100

Naissance de Jules César

La Judée est sous tutelle romaine

-63

Rome - Ciceron consul

-58

Gaule - César y établi sa domination

-41

Antoine rencontre Cléopatre

-27

L'Egypte devient une province romaine

-8 ?

Recensement ordonné dans l'empire

Naissance de Jésus de Nazareth

-3 ?

Auguste est empereur de Rome

Crucifixion - Résurrection - Ascension

+30

Martyre d'Etienne, 1ère persécution

+35

Caligula est empereur

Conversion de Saul de Tarse

+36 ?

1er voyage missionnaire de Paul

+45

2ème voyage missionnaire de Paul

+51

Claude bannit les Juifs de Rome

3ème voyage missionnaire de Paul

+54

Néron devient empereur

Paul est en prison 2 ans

+60

Incendie de Rome. Grande persécution (+63)

Mort de Paul et de Pierre (+66?)

+68

Assassinat de Néron par un affranchi

Siège et destruction de Jérusalem

+70

Titus réprime la révolte des Juifs

Mort de Jean prisonnier à Patmos

+98 ?

Apogée de la puissance romaine

5 - L'historique de l'Ancien testament

Pour comprendre cet historique, il faut avoir présent à l'esprit que le peuple d'Israël, composé de douze tribus sont les descendants des douze fils de JACOB, fils d'ISAAC, fils d'ABRAM et SARAÏ, dont Dieu changea le nom en ABRAHAM et SARA.

Ne pas oublier aussi que c'est à la suite d'un appel et d'une promesse que Dieu fit à Abraham et à ses descendants que ces hommes, qu'ils soient rois, prophètes ou gens du peuple, ont tracés dans l'histoire locale d'abord et mondiale ensuite une marque indélébile qui interpénètre encore aujourd'hui la politique des nations occidentales et orientales. Cette trace constitue pour certains une ligne infranchissable qui sépare les sémites des antisémites, pour d'autres, elle est le signe intangible qu'Israël est le peuple élu de Dieu.

5-1 Le temps des patriarches (1800 à 1250 av. J.C.) :

Issu d'Ur en Chaldée, ABRAM parcourt le "croissant fertile" jusqu'au lieu où Dieu l'a invité à se rendre. Mais le terrain est depuis longtemps occupé par des populations solidement implantées (Babylone, Tyr, Sidon, Sodome...) et cela ne va pas sans heurt. De florissantes civilisations l'entourent (Assyriens, Chaldéens, Egyptiens...). Ce sont ces derniers qui accueillent les onze fils de JACOB à la suite de JOSEPH leur frère qui les avait précédé dans des circonstances particulières.

Ils devinrent par leurs descendants, les douze tribus d'ISRAEL.

Références : Genèse ch. 12 à 50

5-2 Le temps de Moïse (1250 à 1030 av. J.C.) :

Instrument privilégié entre les mains de Dieu pour la délivrance du peuple esclave, MOISE a conduit les douze tribus aux portes de la terre promise par Dieu à ABRAHAM. Malgré une délivrance extraordinaire à travers la Mer Rouge, le peuple murmura contre lui et contre Dieu, dévoilant de cette manière la dureté du cœur de ces hommes.

C'est au bout de 40 années d'errance dans le désert, pendant lesquelles l'Eternel forma son peuple et lui donna les lois et ordonnances de son alliance, que JOSUE introduisit les Israélites dans la promesse après le passage miraculeux du JOURDAIN et la chute des murailles de JERICHO. Mais cela ne se fit pas sans problème et ce peuple au cœur rebelle a eu besoin, de JUGES pour le conduire.

Références : Exode - Nombres - Deutéronome - Josué - Juges

5-3 La royauté instaurée (1030 à 932 av. J.C.) :

"Chacun faisait ce qui lui semblait bon" est-il dit dans Juges 17.6.

Sans cohésion face à des adversaires nombreux, le besoin d'un chef conducteur se fait sentir d'autant plus que les fils de SAMUEL dernier juge en Israël ne marchaient pas dans les voies de Dieu.

Malgré la volonté initiale de Dieu, ils demandèrent donc à celui-ci d'établir au dessus d'eux un roi pour les conduire. SAUL fut donc oint premier roi sur Israël. Il établit les douze tribus dans une unité précaire avant d'être rejeté par Dieu pour désobéissance. Ensuite DAVID, le vainqueur de GOLIATH, avec vaillance, et son fils SALOMON avec sagesse donnèrent au nouvel état le sentiment "d'unité nationale".

Sous le règne de David, JERUSALEM anciennement JEBUS devint la capitale de l'état. Salomon construisit un temple somptueux pour abriter l'Arche de l'Alliance et les Tables de la Loi. Période de paix et de prospérité, le royaume des Hébreux est à son apogée.

Références : 1 & 2 Samuel - 1 Rois ch. 1 à 11 - 1 Chroniques ch. 10 à 29 - 2 Chroniques ch. 1 à 9

5-4 Le royaume divisé (932 à 587 av. J.C.)

La fin de SALOMON fut moins glorieuse que son règne, son cœur se détourna de l'Eternel et il laissa entrer en Israël des influences étrangères, par des cultes aux idoles et des alliances avec des femmes étrangères.

A sa mort, le royaume se divisa en deux. D'un côté le royaume du sud, JUDA, composé des tribus de Juda et de Benjamin, qui garda JERUSALEM pour capitale et qui resta fidèle à la lignée de David. De l'autre le royaume du Nord, ISRAEL, avec SAMARIE pour capitale, réunissait dix tribus.

Les deux royaumes, connurent diverses épreuves sous la conduite de rois plus ou moins fidèles à Dieu. Ils se déchirèrent même dans des guerres fratricides. Israël ne put résister devant le redoutable empire des Assyriens et furent amenés en captivité à NINIVE ou dispersés dans tout l'empire. ISRAEL fut emmené en captivité par l'Assyrien SALMANASAR V, et JUDA, malgré un court répit et une relative indépendance, tomba devant la puissance de NEBUCADNETSAR, roi de BABYLONE, le vainqueur des Assyriens.

JERUSALEM est brûlée et le temple de SALOMON est détruit. Les douze tribus sont dispersées et le pays de la promesse est occupé par d'autres. Mais si Israël ne savait pas combien de temps durerait sa captivité, Juda savait par le prophète JEREMIE que la sienne ne durerait que 70 ans (Daniel 9.2).

Références : 1 Rois ch. 12 à 22 - 2 Chroniques ch. 10 à 36 - Jérémie - Amos - Osée - Michée -

Sophonie - Nahum - Habakuk.

5.5 L'exil (587 à 536 av. J.C.)

Les tribus sont dispersées. Le culte à l'Eternel est perdu pour beaucoup, certains garderont néanmoins la foi de leurs pères "Là-bas sur les bords des fleuves de Babylone" comme ils l'exprimèrent admirablement dans le Psaume 137.

Dans cet exil, Dieu travaille le cœur de son peuple, du sein de cette épreuve les yeux se détourneront du royaume terrestre perdu et se dirigeront vers le royaume céleste espéré. Dans cette période, des personnalités remarquables se lèveront (DANIEL, jeune homme intègre qui mit Dieu en premier, ESTHER par obéissance, qui devint reine de Perse...)

Références : Esaïe ch. 40 à 55 - Ezéchiel - Daniel - Esther -

5-6 La restauration (536 à 333 av. J. C.)

CYRUS le Grand fonde le colossal empire de Perse. Dans son édit de 538, il autorise les exilés à regagner leur patrie. 50000 d'entre eux environ retournent en Palestine. Les remparts de Jérusalem et le temple sont rebâtis.

Références : Esaïe ch. 56 à 66 - Esther - Daniel - Esdras - Néhémie - Aggée - Zacharie - Malachie

5-7 Les temps pré-messianiques (333 av. J. C. à la naissance de J.C. )

Sous l'influence d'ALEXANDRE le grand, la civilisation grecque pénètre même la culture juive et deux courants de pensées s'opposent. D'un côté, ceux qui pensent que la tradition de Moïse doit s'ouvrir à cette civilisation nouvelle, de l'autre ceux qui exigent un judaïsme intègre.

A cela vient s'ajouter la conquête de la Palestine par les armées de l'empire Romain tout puissant. Une résistance religieuse et politique s'organise. Mais l'Eternel se tait, aucun prophète ne parle en Israël, jusqu'à la venue de Jean le Baptiste, "La voix de celui qui crie dans le désert" prévue par le prophète Esaïe (ch. 40 & 41) pour annoncer la délivrance à son peuple.

C'est dans ce contexte que naît à Bethléhem, JESUS DE NAZARETH "le serviteur parfait" selon le même prophète Esaïe (ch. 42).

6 - Chronologie des patriarches et des premiers rois

(du déluge à la division)

Livres

Personnages

Evolution

Genèse

origine

CHAM SEM (lignée sémitique) JAPHET

ABRAHAM

patriarches

ISAAC

JACOB

12 Fils de JACOB

Familles

RUBEN- SIMEON - LEVI - JUDA - ZABULON - ISSACAR

DAN - GAD - ASER - NEPHTHALI - JOSEPH - BENJAMIN

Croissance en Egypte

Tribus

Exode

MOISE

EXODE

Josué

JOSUE

Juges

Période des juges

Peuple

1 Samuel

SAMUEL (prophète et dernier juge)

SAUL

Nation

2 Samuel

DAVID

SALOMON

7 - Chronologie des rois et des prophètes

(de la division à la déportation)

JUDA (Juda et Benjamin) ISRAEL (10 tribus)

Royaume du Sud - capitale : JERUSALEM

Royaume du Nord - capitale : SAMARIE

Rois

Prophètes

Rois

Prophètes

Roboam (-)

Schemaeja 930

Jéroboam-I (-)

930

Abija (-)

Nadab (-)

Asa (+)

Azaria Hanani 910

Baescha (-)

Jéhu 910

Josaphat (+)

Jéhu

Ela (-)

Joram (-)

850

Zimri (-)

880

Achazia (-)

Abdias * (?)

Omri (-)

Athalie (--)

l'usurpatrice 840

Achab (--)

Elie Michée 870

Joas (+)

Joël *

Achazia (-)

Amatsia (+)

800

Joram (-)

Elisée 850

Ozias (+)

Zacharie

Jéhu (-)

Jotham (+)

Esaïe * Michée * 750

Joachaz (-)

820

Achaz (--)

Joas (-)

Ezéchias(++)

700

Jéroboam -II (-)

Jonas *Amos *Osée* 790

Manassé (--)

Nahum *

Zacharie (-)

Amon(--)

640

Schallum (-)

750

Josias (++)

Jérémie * Sophonie *

Menahem (-)

Joachaz (-)

Habakuk* Hulda (prophétesse )

Pekachia (-)

730

Jojakim (--)

Daniel *

Pékach (-)

Captivité

à Babylone 605

Osée (-)

720

Jojakin (-)

(Nebucadnetsar)

Captivité à Ninive

- Assyrie

Sédécias (-)

Ezéchiel * 590

Au temps du Roi

Salmanasar - V 714

Destruction de

Jérusalem et du temple 586

Prophète (*) auteur d'un livre de l'A.T.

Roi (-) ne marchant pas avec Dieu (--) Rebelle et apostat

Roi (+) marchant avec Dieu (++) Instrument de réveil

L'ANCIEN TESTAMENT

LE PENTATEUQUE

Cette première partie de la Bible comporte 5 livres. Ils sont généralement attribués à Moïse. Cette hypothèse est confirmée par les plus récentes découvertes sur l'écriture des civilisations Mésopotamiennes. Ils constituent les plus vieux écrits bibliques connus et sont indispensables à toute méditation spirituelle qui se veut cohérente.

1 - La GENESE dans laquelle Dieu a crée et appelé

2 - L'EXODE où nous voyageons avec le peuple élu

3 - Le LEVITIQUE contient la Loi Divine

4 - Les NOMBRES font le compte des 12 tribus

5 - Le DEUTERONOME exhorte à marcher dans la foi

01 - Genèse

* C'est le livre des origines. Il nous dit comment tout a commencé :

L'univers entier - Notre terre - La nature - Satan

L'homme et la femme - La première famille

Le péché - La mort - La grâce - La connaissance de Dieu

La première religion - Les premières civilisations -

Les événements cités couvrent une période d'environ 25 siècles, depuis ADAM jusqu'à la mort de JOSEPH.

* Pour une bonne compréhension, on peut le partager en deux parties :

1 - HISTOIRE PRIMITIVE 2 -HISTOIRE DES PATRIARCHES

La création ch. 1 & 2 Abraham ch. 12 à 25

La chute ch. 3 à 6 Isaac ch. 21 à 28

Le déluge ch. 7 à 9 Jacob ch. 27 à 37

Les nations ch. 10 à 11 Joseph ch. 37 à 50

* Ce livre est la porte de la Révélation Divine. Dans ces lignes, Dieu est présent partout et avec tous. Il est la source des vérités nécessaires à la FOI.

Il est cité par tous les écrivains du Nouveau Testament. Il peut être résumé en 3 mots :

1 - GENERATION : ch. 1.1 "Au commencement Dieu créa ... "

2 - DEGENERATION : ch. 3.1 "Le serpent était le plus rusé... "

3 - REGENERATION : ch. 12.1 "L'Eternel dit... "

02 - Exode

* Sans la Genèse, l'Exode perd sa signification la plus profonde. Il ne faut pas perdre de vue que Dieu avait promis à Abraham de faire de sa descendance un peuple nombreux (Genèse ch.17.1 à 8).

Pour comprendre l'Exode, il faut savoir que Jacob (petit-fils d'Abraham) avec ses douze fils étaient descendus en Egypte sur l'invitation de Pharaon (Genèse ch. 45 à 47). Puis les enfants d'Israël furent féconds et multiplièrent. Cela déplut au nouveau pharaon qui, par crainte, établit sur eux de lourds travaux de construction (Exode ch. 1).

* Il contient l'histoire de la sortie du peuple Hébreu hors d'Egypte sous la conduite de Moïse. Il dépeint comment Dieu délivre un peuple asservi.

Il peut se découper en 3 parties :

1 - ESCLAVAGE ch . 1 à 11

2 - LIBERATION ch. 12 à 15.21

3 - APPRENTISSAGE ch. 15.22 à 40

Il peut être résumé en deux mots :

LIBERATION (ch.3. 7,8) - ALLIANCE (ch. 12 & 13)

* C'est dans l'Exode que Dieu s'est révélé à un peuple entier. Parlant face à face à Moïse sur le mont Sinaï, Il lui donne les tables de la Loi, les Dix commandements. Tout au long de son périple dans le désert, Il lui manifeste sa puissante protection et sa bienveillante compassion. Nous y découvrons le Tabernacle, ombre des choses à venir (Colossiens ch. 2.17), a été donné à Moïse. Que la Pâque, préfiguration du sacrifice de Christ, a été instituée. A travers ses lignes, on pénètre pas à pas dans le surnaturel Divin. Nous faisons connaissance avec Moïse, qui vécut 120 ans de la manière suivante : 40 ans à penser qu'il était quelqu'un - 40 ans à apprendre qu'il n'était rien - 40 ans à découvrir ce que Dieu peut faire avec quelqu'un qui n'est rien.

C'est essentiellement le livre de la rédemption. Il nous parle des relations que Dieu a voulu établir avec son peuple, c'est la Pâque (l'alliance de la Loi qui est appelée aussi "l'ancienne alliance" en comparaison avec la "nouvelle alliance" de la grâce par Jésus-Christ).

03 - Lévitique

* Appelé ainsi car il contient les lois et ordonnances que Dieu a donné à Moïse sur le mont Sinaï. Ce livre est extrêmement important car l'expression "l'Eternel parla" s'y retrouve plus de 50 fois et il est cité plus de 40 fois dans le Nouveau Testament et Jésus lui-même y fit référence.

* Le plan de ce livre peut s'établir comme suit :

1) Comment entrer en communion avec Dieu 2) Comment garder cette communion les sacrifices ch. 1 à 7 la sainteté pratique ch. 17 à 22

la sacrificature ch. 8 à 15 les fêtes de l'Eternel ch. 23

les exigences divines ch. 11 à 15 ordonnances et avertissements ch. 24 à 37

le jour de l'expiation ch. 16

* Le message du Lévitique est la SAINTETE, ce mot s'y retrouve 87 fois et il peut être résumé au ch. 19.1. "Soyez saints car je suis Saint".

C'est aussi le livre des réjouissances dans les fêtes (ch. 23).

Pour mieux comprendre ces deux livres, on peut les lire en comparaison avec l'épître aux Hébreux qui en est l'interprétation spirituelle, par exemple Exode ch.29.38 à 46 avec Hébreux ch.10.19 à 22.

04 - Nombres

* Il tient son nom du fait que deux dénombrements du peuple y sont transcrits. Il est historiquement la continuation de l'Exode. C'est l'histoire du peuple dans le désert et sa faillite. C'est l'école de Dieu.

* Le plan de ce livre est le suivant :

1 - La préparation au désert ch. 1 à 10.10

2 - La traversée du désert ch. 10 et 11 à 21. 35

3 - A côté de la promesse ch. 22 à 36

* Les Nombres sont aussi là en avertissement, de peur que nous ne possédions pas les biens spirituels acquis en Christ (1 Corinthiens ch. 10.1 à 12 - Hébreux ch. 3.7 à 19 - 4.1 à 6).Ce livre parle de marche et de lutte, car c'est au service que Dieu convie tous ceux qui désirent le suivre. Il traite aussi d'un lieu qui fait parfois reculer les plus courageux :

"Le désert", lieu dans lequel tous les grands hommes de Dieu sont passés, Abraham, Moïse, Elie, l'apôtre Paul et même Jésus-Christ pour ne citer que ceux-là.

Mais dans un sens spirituel, il ne doit pas faire reculer, c'est un lieu que Dieu utilise (Osée ch.2.16) :

"C'est pourquoi voici, je veux l'attirer et la conduire au désert et je parlerai à son cœur."

05 - Deutéronome

* Ce livre récapitule et explique le Lévitique dans l'essentiel des lois et de l'alliance. Il relate l'histoire de la mort de Moïse au chapitre 34.

* Il se divise ainsi :

1 - HISTORIQUE - Conflits et conquêtes ch. 1 à 4

2 - LEGISLATIF - Commandements et statuts ch. 5 à 26

3 - PROPHETIE - Conséquences et appel ch. 27 à 34

* Le message merveilleux de ce livre est L'AMOUR DE DIEU pour son peuple et les responsabilités qui s'y attachent pour ceux qui sont à son bénéfice. L'amour doit produire l'obéissance ch. 7.6 à 15 - (Ephésiens 4.1 à 6).

On peut aussi y découvrir 3 attitudes de Moïse :

1 - Moïse regarde en arrière ch. 1 à 4

2 - Moïse regarde au ciel ch. 5 à 26

3 - Moïse regarde au loin ch. 27 à 33

& En conclusion du Pentateuque, on peut dire que dans les 4 premiers livres c'est DIEU qui choisit ISRAEL et dans le 5ème Il laisse ISRAEL choisir.

 

LES LIVRES HISTORIQUES

Avec ces 12 livres nous découvrons, conformément aux promesses faites aux patriarches dans le livre de la Genèse, comment Dieu conduisit son peuple hors d'Egypte et de l'esclavage pour lui faire prendre possession de la terre promise.

Au fil des versets, nous voyons la bonté et la miséricorde du Dieu qui cherche à bénir et à sauver, s'opposer inlassablement à la dureté d'un peuple qui s'enfonce dans la désobéissance, l'immoralité et les guerres fratricides.

Ils se laissèrent gagner par la mentalité et le mode de vie des peuples environnants, faisant alliance avec eux. Ils allèrent même jusqu'à se prosterner aux pieds de leurs idoles et se plier aux rituels barbares et abominables de BAAL (JUGES 2.11 - 1 Rois 18) et de MOLOC, sacrifiant par le feu leurs propres enfants (2 Rois 23.10). SALOMON lui-même, le constructeur du Temple de l'Eternel, bâtit un haut lieu pour MOLOC sous l'influence de ses concubines étrangères (1 Rois 11).

Combien David avait raison dans le Psaume 14.3 :

"Tous sont égarés, tous sont pervertis, il n'en est aucun qui ne fasse le bien, pas même un seul".

06 - Josué

* Le livre de Josué est la suite du Deutéronome. Pour le comprendre, il faut faire un parallèle avec Moïse le visionnaire, celui qui a eu la révélation de la volonté de Dieu et Josué celui qui l'accomplira.

MOISE :

JOSUE :

- a traversé la Mer Rouge

- a traversé le Jourdain

- a fait sortir Israël de l'esclavage

- a introduit Israël dans la liberté

- a apporté la LOI

- a fait vivre le peuple par la foi

- a parlé du pays promis en héritage

- a pris possession du pays promis

 

* Le plan de ce livre est clair et précis :

ch. 1 à 5

: L'entrée en Canaan

"Sur la promesse de Dieu" (ch. 1. 3)

ch. 6 à 12

: La conquête de Canaan

"Par la puissance de Dieu" (ch. 6.20)

ch. 13 à 22

: Le partage de Canaan

"Selon la volonté de Dieu" (ch.13.17)

ch. 23 à 24

: Le testament de Josué

"Dans la grâce de Dieu" (ch.24.27)

 

* Riche d'enseignements pour la vie chrétienne, il correspond à l'épître de Paul aux Ephésiens.

Il parle aussi de MARCHE , de COMBAT et de CONSECRATION.

Le nom de JOSUE dans sa forme hébraïque signifie SALUT et le nom de JESUS signifie SAUVEUR. Ils sont très proches de racine étymologique, mais la coïncidence ne s'arrête pas là.

Comme Jésus, chef de combats victorieux, Josué est celui qui conduit son peuple dans la réalisation des promesses. Il s'appuie sur la révélation de Dieu et par son obéissance, le glorifie au milieu des nations.

07 - Les Juges

* Le peuple oublie son Dieu (ch.2.13) et son Dieu semble avoir oublié son peuple (ch.2.23). L'explication de cette situation se trouve au ch.2.10. La génération du début du livre ne connaissait pas l'Eternel, les pères n'avaient pas enseigné les enfants.

Pendant 3 siècles environ, 15 juges exercèrent une autorité en Israël. Le juge était plus un chef qu'un législateur et 3 types de juges se révélèrent aux besoins d'un peuple rebelle et idolâtre :

1- Les 13 juges combattants de ce livre comme DEBORA - GEDEON - SAMSON ...

2- Le juge sacrificateur comme ELI (à ne pas confondre avec ELIE (1 Samuel 1.9)

3- Le juge prophète comme SAMUEL auteur des 2 livres qui portent son nom.

* Le livre des Juges qui peut se résumer en 2 mots : DECADENCE - ANARCHIE (ch.17.6) se divise en 3 parties :

1- ch. 1 à 3.6 : L'état d'un peuple sans Dieu

2- ch. 3.7 à 16 : Les hommes que Dieu suscite

3- ch. 17 à 21 : La corruption et la confusion

* De style bien sombre, il met en évidence si besoin était, la déchéance que connaît tout homme qui ne marche pas avec Dieu.

Le cœur de l'homme d'hier ressemble étrangement au cœur de l'homme d'aujourd'hui. Chacun faisait ce qui lui semblait bon (Juges 21.25). Mais Dieu suscite toujours un guide. Les juges pour hier, sa Parole et l'Esprit Saint pour aujourd'hui.

08 - Ruth

* Cette histoire est une des plus belles de la Bible, par sa simplicité et aussi par son originalité. Une pauvre veuve étrangère, descendante de LOT, épouse un riche fermier israélite, fils de RAHAB la prostituée de Jéricho. Ils furent les grands-parents du Roi David. Ouvrant ainsi la lignée royale, de laquelle mille ans après allait naître Jésus de Nazareth, l'Emmanuel annoncé par le prophète Esaïe (ch. 7.14 & 8.8 - Matthieu ch. 1.23).

* Chaque chapitre de ce livre présente les divers aspects d'une vie qui se confie en Dieu :

- ch. 1 : Le choix - ch. 3 : Le repos

- ch. 2 : La persévérance - ch. 4 : la récompense

* Il y a dans cette histoire, une telle richesse que toute la providence divine y est révélée avec clarté.

Dans les personnages :

Naomi ruinée et incrédule

Ruth l'étrangère, introduite par grâce dans la promesse de Dieu

Boaz le parent rédempteur qui fait alliance avec l'étrangère

Dans les situations :

Le deuil changé en allégresse

La pauvreté changée en richesse

Le choix humain qui introduit dans la volonté de Dieu

La prescience de Dieu qui conduit à travers les siècles

09 - 10 - Les deux livres de Samuel

* Ces livres qui sont la suite du livre des Juges, sont de la main même du juge et prophète SAMUEL, celui qui oignit SAUL et DAVID rois sur Israël.

Dans l'hébreu, avec les livres des Rois et des Chroniques, ces six livres n'en forment en fait que trois. Samuel et les Rois, racontent chronologiquement l'histoire d'Israël, orientée sur "le royaume". Les Chroniques reprennent cette histoire sous l'angle différent de "la théocratie".

Ces récits historiques couvrent une période d'environ 80 ans, de la fin des juges à la naissance de la nation juive. Nous voyons l'institution de la royauté et la fin de la théocratie. Citons pour mémoire quelques personnages et faits s'y rattachant :

1 Samuel ch. 3

L'appel de Samuel

2 Samuel ch. 6

Le retour de l'arche

" ch. 10

Saul oint roi

" ch. 11

Le péché de David

" ch. 16

David oint roi

" ch. 15

La révolte d'Absalom

" ch. 17

David et Goliath

" ch. 22

Cantique de David

 

* Dans le 1er livre, nous faisons connaissance avec 3 personnages :

1

1 Samuel ch. 1.1 à 8.3

: SAMUEL dernier juge et prophète en Israël

2

" ch. 8.4 à 15.35

: SAÜL premier roi d'Israël et sa chute

3

" ch. 15.36 à 31

: DAVID son appel et son exil

* Dans le 2ème livre, c'est toute l'histoire de David qui fait de Jérusalem le centre politique d'Israël et de Sion le centre religieux.

On y distingue 4 parties :

1

2 Samuel ch. 1 à 4

: Le règne de DAVID sur la tribu de JUDA

2

" ch. 5 à 10

: Le règne de DAVID sur tout ISRAEL (12 tribus)

3

" ch. 11à 20

: Son péché, sa punition et son pardon

4

" ch. 21à 24

: La fin de son règne et sa mort

* Samuel est à l'exemple de Christ. Il détient et exerce à la fois l'autorité humaine du juge et l'autorité divine du prophète. Quand Dieu le suscita miraculeusement (1 Samuel ch.1), les Philistins régnaient en maître sur le pays, maintenant le peuple dans l'esclavage. L'arche de l'alliance n'était plus au milieu d'eux et ELI le juge qui devait les conduire dans la victoire, n'était même pas capable d'éduquer convenablement ses propres fils (1 Samuel ch.2.12 à 17).

Dans leur détresse, sans intelligence, plutôt que de se confier en leur Dieu, ils demandèrent un roi pour régner sur eux. Au lieu de marcher par la foi, ils voulurent marcher par la vue.

Ils ne mirent pas ce qui leur restait de force et de courage pour chercher Dieu et son alliance. Ils préférèrent chercher l'arche de l'alliance, présence matérielle visible, au lieu de la présence surnaturelle du Dieu invisible. Bien pauvre échange.

Mais Dieu dans sa compassion pour ses enfants, leur a suscité un SAUVEUR.

David dans un merveilleux cantique exprime, par expérience personnelle, toute la confiance que l'on peut placer en Dieu (2 Samuel ch.22) :

"L'Eternel est mon rocher, ma forteresse, mon libérateur.

Dieu est mon rocher où je trouve un abri,

mon bouclier et la force qui me sauve ..."

11 - 12 - Les 2 livres des Rois

* C'est probablement JEREMIE le prophète, qui les écrivit. Ils sont la suite chronologique des livres de SAMUEL. Ce sont les traités d'histoire les plus importants du monde. S'appuyant sur eux, des archéologues découvrirent et encore de nos jours découvrent des cités et des objets qui prouvent leur exactitude.

Nous découvrons dans ces récits sans complaisance, la réalité de l'alliance d'un Dieu qui ne fait pas de favoritisme (SALOMON construisit le temple à la place de DAVID). Qui honore ceux qui l'honorent (1 Rois ch.18) et qui respecte toujours sa Parole, même dans ses jugements.

Les livres des Rois commencent dans l'unité et la gloire sous le règne de David, ils s'achèvent dans la division et la captivité sous le règne des rois de BABYLONE (NEBUDCANETSAR pour JUDA) et d'ASSYRIE (SALMANASAR V° pour ISRAEL).

* Le 1er livre des Rois contient l'histoire d'Israël pendant 118 ans. Il raconte aussi le puissant ministère d'ELIE.

1

1 Rois ch. 1 à 2.11

: Les derniers jours de DAVID

2

" ch. 2.12 à 11

: Le règne de SALOMON et son péché

3

" ch. 12 à 16

: La conséquence et Israël divisé en deux royaumes

4

" ch. 17 à 22

: Le prophète ELIE et le roi ACHAB

 

*Le 2ème livre des Rois contient 3 siècles de l'histoire des deux royaumes divisés jusqu'à la captivité :

1

2 Rois ch. 1 à 2.11

: La fin du ministère d'ELIE

2

" ch.2.12 à 9.10

: Le prophète ELISEE

3

" ch.9.11 à 25

: Le déclin et l'apostasie (Dieu est abandonné)

* Dieu veut habiter au milieu de son peuple, rejoignant en cela sa volonté manifestée en EDEN, de rendre visite journellement à ADAM. L'homme s'endurcit par la séduction, dénaturant le Dieu invisible en idole de pierre et de bois.

Ces récits dramatiques commencent par la construction du temple de Jérusalem et l'instauration d'une royauté puissante (DAVID) et sage (SALOMON). Ils se terminent par la destruction du temple, la perte de la royauté selon les valeurs de Dieu, l'abandon de la Loi de Moïse et l'adoration de dieux étrangers.

Le 1er livre est dominé par le puissant ministère du prophète ELIE

Le 2ème livre par celui de son élève et successeur ELISEE.

Lisez leur passation de pouvoir en 2 Rois ch. 2. Cela ne rappelle-t-il pas l'ascension de Christ et la Pentecôte qui lui succéda ? (Actes ch. 1 & 2). Il y a tout au long de ces livres une manifestation évidente de la puissance de Dieu, qui répond à la prière des hommes, que ce soit avec le prophète Elie ou bien avec Elisée.

Jacques dans son épître nous décrit Elie comme étant un homme de la même nature que nous (Jacques ch. 5. 17) pour attester que la prière du juste est d'une grande efficacité. Hier comme aujourd'hui la prière devrait avoir le même résultat :

"Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru, en mon nom ..."

La suite est dans l'Evangile de Marc ch. 16.15 à 19, c'est pour tous ceux qui ...

13 - 14 - Les 2 livres des Chroniques

* Ces livres, d'auteurs inconnus, ont été écrits en plein réveil spirituel. Le peuple de retour d'exil, animé d'un même zèle, uni d'un même cœur et d'une même volonté, se mettait à l'œuvre pour rebâtir le royaume. Il s'engageait à nouveau dans les promesses d'un Dieu qui se laisse trouver par ceux qui le cherchent (2 Chroniques ch. 15.2)

* L'articulation de ces livres est très simple :

1 Chroniques ch. 1 à 9 : La généalogie des hommes de Dieu

" ch. 10 à 29 : Le règne de DAVID

2 Chroniques ch. 1 à 9 : Le règne de SALOMON

" ch. 10 à 36 : Les rois de Juda

* Ces chroniques sont des livres de réveils. L'étude du caractère et de la vie de ces rois qui pendant leur règne en furent les artisans est riche d'enseignement.

2 Chroniques ch. 15 : ASA se fortifia en l'Eternel et renversa les idoles de ses pères (v.2 et 7)

" ch. 20 : JOSAPHAT qui mit sa confiance dans la puissance de Dieu (v. 14 à 17)

" ch. 24 : JOAS qui eut à cœur de réparer la maison de Dieu

" ch. 29 : EZECHIAS qui appela à la sanctification et à la consécration (v. 20 à 27)

" ch. 35 : JOSIAS qui rétablit l'autorité de la loi de Dieu (v. 6)

Leur vie et leur gloire, mais aussi leur faiblesse et leurs chutes côtoyant la persévérance de Dieu à les délivrer et à les bénir, fait encore plus ressortir la grandeur de sa Grâce, "Là où le péché abonde, la grâce surabonde" (Epître de Paul aux Romains ch. 5.20)

Malgré l'appel de Dieu pour conduire son peuple, force est de constater que c'est l'homme qui a failli. Mais Dieu utilise toujours l'homme comme instrument de son propre réveil. Qu'il soit roi puissant comme DAVID, roi sage comme SALOMON, roi éphémère comme JOJAKIN qui régna 3 mois sur JUDA (2 Rois 24.6) et ZIMRI qui régna 7 jours sur ISRAEL (2 Rois 16.15) ou simple serviteur comme JEROBOAM (2 Chroniques 13.6). Ou qu'il soit prophète pour reprendre, censurer, exhorter, manifester avec puissance la prééminence de l'Eternel sur les autres dieux et idoles, comme DANIEL, EZECHIEL, ESDRAS, NEHEMIE ou JEREMIE qui prophétisa que la captivité durerait 70 ans.

* Dans ces livres nous côtoyons l'ordinaire et le surnaturel. Des rois glorieux régnèrent, comme DAVID ou SALOMON, courageux comme ASA qui osa même enlever la royauté à sa mère car elle avait fait une idole à ASTARTE la reine du ciel. Des rois despotiques et apostats entraînèrent le peuple dans leur péché comme ACHAB sur Israël le royaume du nord, ou bien ATHALIE l'usurpatrice, MANASSE et JOJAKIM sur Juda le royaume du sud.

Dieu met son peuple en garde, ses prophètes parlent avec précision et vérité. Mais ce qui prévaut, c'est la dureté du cœur et la désobéissance à la Loi de l'Eternel. Le peuple élu n'a que mépris et moquerie pour celui qui les avait fait sortir d'Egypte pour les conduire dans le pays de la promesse. Alors sa colère se manifeste avec rigueur. Les Chaldéens envahissent Jérusalem, détruisent le temple, emmenant avec eux les trésors d'Israël. NEBUCADNETSAR transporte à Babylone ceux qui échappèrent à l'épée. Mais même dans cette période de déchéance, la grâce de Dieu se manifesta.

C'est grâce à de tels livres que nous connaissons l'histoire de la nation de laquelle sortit le Messie. Dieu a choisi ce peuple pour accomplir ses promesses et sa volonté. Il est toujours son Dieu (Romains ch.11.1) et a toujours l'intention de se servir de lui pour réaliser ses desseins.

A la lecture de tels livres, l'histoire d'Israël et des nations environnantes s'éclaire sous un angle différent (Psaumes 105 & 106).

15 - 16 - Esdras et Néhémie

* Dans la Bible hébraïque, ces deux livres constituent un seul et même ouvrage. Ils sont la suite des Rois et des Chroniques.

Ils commencent en exil à Babylone et se terminent avec la reconstruction du temple de Jérusalem et la restauration d'Israël en tant que nation indépendante.

Pour bien comprendre cette histoire, il faut considérer deux périodes distinctes :

1- De 537 à 517 av. J.C. -( Sous Cyrus et Darius),

Zorobabel le gouverneur et Josué le souverain sacrificateur, entreprirent la reconstruction du temple.

Références: livres d'Esdras ch. 1 à 6 - Zacharie - Aggée - 2 Chroniques ch. 36. 22,23 - Psaumes 126 & 137 - Esaïe ch. 44. 23 à 45.8.

2- De 458 à 433 av. J.C. -(Sous Artaxerxès),

Néhémie le gouverneur et Esdras le sacrificateur, restaurèrent Jérusalem et relevèrent les murailles. Malachie exerça son ministère de prophète

Références: livres d'Esdras ch. 7 à 10 - Néhémie - Malachie

 

* Le livre d'Esdras qui couvre ces deux périodes se découpe en deux parties :

1-ch. 1 à 6 : 1er retour et la reconstruction - Zorobabel et Josué

2-ch. 7 à 10 : 2ème retour et restauration - Esdras

 

* Le livre de Néhémie couvre seulement la deuxième période et s'articule comme suit :

1- ch. 1 à 6 : Retour et reconstruction des murs de Jérusalem

2- ch. 7 à 10 : Recensement et rétablissement spirituel

3- ch. 11à 13 : Répartition territoriale et restauration morale

* En exil, Esdras était scribe (écrivain) et Néhémie échanson (intendant) au service du roi de Babylone. Le peuple entier était dans la servitude loin du pays promis (Psaume 137).

Mais Dieu avait révélé par le prophète Jérémie (ch. 19.10) que cette captivité ne durerait que 70 ans. Jamais les desseins de Dieu ne sont abolis ou retardés.

Ce que sa bouche dit, trouve toujours son accomplissement (Nombres 23.19).

Hommes d'action et de foi, tous deux ne se contentèrent pas seulement d'agir, ils répandirent leur cœur devant Dieu dans la prière, confessant le péché du peuple, s'associant à tous. Si les murs se relevèrent avant la restauration, ce n'est qu'après la prière que des âmes revinrent à Dieu.

Quelle leçon pour celui qui, aujourd'hui veut travailler à l'œuvre de Dieu : l'activité est possible sans prière, mais la dimension spirituelle de toute action selon la volonté de Dieu ne s'acquiert que dans la prière.

"Si l'Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain.

Si l'Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain."

(Psaume 127.1)

17 - Esther

* C'est vers 476 av. J.C. qu'Esther devint reine à la place de Vasthi, épouse d'Assuérus. D'après l'œuvre d'Hérodote, c'est à la bataille de Salamine contre les grecs que les Perses perdirent leur flotte de guerre. Le festin du 1er chapitre correspond probablement aux préparatifs de cette bataille.

* Ce livre à la passionnante histoire, comprend 2 parties :

1- ch. 1 à 4 : La menace

2- ch. 5 à 10: La délivrance

* Bien que le nom de Dieu ne soit jamais mentionné, sa présence et sa bienveillance se devinent derrière chaque situation. Invisible, Il laisse sa nature se révéler au travers d'une fille de son peuple, comme Christ se manifeste par la vie du chrétien authentique.

Elle est un exemple de la véritable nature chrétienne :

Esther était belle et modeste (ch. 2.15),

attrayante (ch. 2.9 à 17 - 5.13),

obéissante (ch. 2.10),

humble (ch. 4.16),

courageuse (ch. 7.6),

loyale et stable (ch. 2.2 - 8.1,2 - 7.3,4).

Pour avoir manifesté ces qualités sous la conduite de Mardochée, elle devint un instrument béni entre les mains de Dieu pour la délivrance d'une menace insidieuse (ch. 4.14).

* Dans ce livre, ou le nom de l'Eternel n'apparaît pas une seule fois, il y a le véritable sens du combat acharné que livre Satan contre Dieu pour garder l'humanité captive. Derrière AMAM, qui est rempli de haine envers le peuple élu, il y a la haine de Satan envers la création de Dieu. Derrière ESTHER, on peut voir l'enfant de Dieu qui par son obéissance individuelle, permet la victoire du peuple entier. Derrière MARDOCHEE, se dessine le rôle de l'Eglise qui par ses sages conseils, permet à chacun de se situer dans la volonté divine.

Mais quel contraste aussi entre la complexité du cérémonial perse (le roi tendant son sceptre à celui ayant droit de présenter sa requête) et la simplicité de l'audience que nous accorde le Roi des rois à nous qui désirons présenter nos prières. Il nous tend son sceptre, Jésus-Christ. Le fils unique du Dieu vivant, par son obéissance a manifesté l'amour du Père céleste pour que nous soyons introduit dans le Saint des saints.

"Ainsi donc, frères, puisque nous avons au moyen du sang de Jésus,

une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante

qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est à dire de sa chair,

et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu,

approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi,

les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure".

(Hébreux ch. 10. 19 à 22)

LES LIVRES PŒTIQUES

* Ces 5 livres nous parlent de l'expérience faite par le cœur humain. A ce titre, ils ont indispensables à qui désire mieux connaître la nature humaine.

A l'exception du livre de Job et des Psaumes 90 à 100 attribués à Moïse, ils sont contemporains de David et de Salomon.

La poésie hébraïque n'a pas de rime comme la poésie française, elle fait plus appel au rythme et au sentiment exprimé. Un verset fait écho au précédent.

18 - Job

* Pour avoir une compréhension de la souffrance et de l'épreuve, il faut avoir lu l'histoire de Job. On s'aperçoit que les notions de formation et d'instruction sont plus en rapport avec la souffrance que celle de punition que beaucoup de personnes y associent ou craignent habituellement.

S'il est un homme mal connu par la tradition humaine, c'est bien lui. On a coutume de dire "Pauvre comme Job". Pour se persuader du contraire, il suffit de lire la fin de son livre. Il est mort très riche, rassasié de biens et de jours, entouré de ses fils et des fils de ses fils jusqu'à la quatrième génération.

Cette histoire se situe au temps des patriarches, on en ignore le lieu exact ainsi que la nationalité de Job. Descendant de Sem, fils de Noé, il habitait Uts, une contrée que l'on situe tantôt au sud-est de la Palestine, parfois au nord-est. Il était probablement contemporain d'Abraham. Il avait une connaissance de Dieu telle, qu'elle lui servit d'appui dans toutes ses épreuves. Il connaissait "El Shaddaï", le Dieu tout puissant.

* Ce livre est une des œuvres écrites les plus anciennes de l'histoire de l'humanité. Victor Hugo l'a signalé comme le plus grand chef d'œuvre de la pensée humaine. Sa rédaction est contemporaine de celle du Pentateuque et il s'articule de la manière suivante :

1

ch. 1 à 2.8

Job et Satan (malédiction)

Prologue

2

ch. 2.9,10

Job et sa femme (incompréhension)

 

3

ch. 2.11 à 31.40

Job et ses amis (ignorance)

 

4

ch. 32 à 37.24

Job et Elihu (discernement)

 

5

ch. 38 à 41.25

Job et l'Eternel (enseignement)

 

6

ch. 42.1 à 6

Job face à lui même (confession)

7

ch. 42.7 à 17

Job et sa fin (bénédiction)

Conclusion

* C'est un pur chef d'œuvre de littérature, probablement le plus ancien livre de la littérature hébraïque. A l'exception du prologue et de la conclusion, il a été écrit en vers.

Le mot clef de ce livre est "éprouvé" (ch. 23.10). L'épreuve et la souffrance trouvent dans ces lignes leur véritable sens. Ce n'est pas toujours un signe de punition à une faute commise, mais beaucoup plus une occasion de formation et d'instruction, qui eut pour résultat d'installer Job dans la patience et la confiance. Dieu lui-même rend témoignage de la droiture de Job (ch. 1.8) et pour comprendre ses épreuves, il convient de considérer l'œuvre de Dieu dans la vie de l'homme : "Le perfectionner pour l'installer avec Lui dans la gloire".

Pour comprendre la position de Dieu face à l'attitude de Job, il faut faire le parallèle avec l'épître de Paul aux Ephésiens (ch. 2.8 à 10). Bien que droit et juste dans sa conduite (Ezéchiel ch.14.14) Job, comme tout homme, ne pouvait se prévaloir devant Dieu que de la seule justification accordée par grâce.

Ensuite ce livre a le mérite de situer aussi un personnage essentiel dans la vie chrétienne "Satan", le tentateur, ange déchu qui se présente devant le trône de la majesté Divine, pour accuser les hommes et chercher à les séparer définitivement de Dieu. La question qui se pose aujourd'hui est la suivante :

Peut-il encore se présenter devant Dieu maintenant que Jésus le sauveur des hommes, "le fils de l'homme", est établi à la droite du Père ? (Ephésiens ch. 2. 4à7 - Colossiens ch. 1. 21à23 - Hébreux ch.. 4. 14à16).

19 - Les Psaumes

* C'est plus un recueil de chants qu'un livre à proprement parlé. Il contient 150 poèmes composés pour conduire dans la louange et l'adoration.

Au delà des expériences humaines faites de victoires, de chutes, de larmes et de joie, il y a la Gloire de Dieu qui est seul digne de louange. Ce qui est très bien exprimé dans le verset central de ce livre, Psaume 29.2.

"Rendez à l'Eternel gloire pour son nom ! Prosternez-vous devant lui avec des ornements sacrés."

Ils sont d'auteurs différents : 51 sont anonymes (Salomon ?), 73 sont de David, 12 d'Asaph, 11 des fils de Koré. Le 88 est à Haman, le 89 à Ethan, le 90 à Moïse.

* Les Psaumes se divisent en cinq sections et constituent une petite bible en miniature et ils sont d'ailleurs appelés "le Pentateuque de David".

1- Ps. 1 à 41 : Où l'homme répand son cœur devant Dieu. (11-17-23-33...)

2- Ps. 42 à 72 : Où l'homme implore la grâce de Dieu. (51-56-57...)

3- Ps. 73 à 89 : Où l'homme recherche Dieu. (75-79-85-88...)

4- Ps. 90 à 106 : Où l'homme acclame Dieu dans son sanctuaire. (96-103...)

5- Ps. 107à 150 : Où l'homme raconte les bontés de Dieu. (107-118-124...)

* On ne peut faire l'articulation des Psaumes comme pour un livre ordinaire. La compréhension en est facilitée si on les regroupe par thèmes :

Plusieurs sont prophétiques et nous parlent de la personne et de l'œuvre de Christ : Ps. 2-8-16-22-23-24-40-41-45-68-69-72-89-102-110-118.

Ils annoncèrent à l'avance sa fonction prophétique (Ps.22-23), sa royauté (Ps. 2-21-45-72), son sacerdoce (Ps.40.7&9-49-110), ses souffrances (Ps.22-69) et même sa résurrection (Ps. 16).

Christ lui-même nous invite à regarder dans les Psaumes : Il s'y conformait et sa vie les a accomplis (Luc ch. 24.44).

Les Psaumes 120 à 134 sont appelés cantiques des degrés, ils étaient chantés par le peuple qui allait au temple de Jérusalem lors des fêtes de l'Eternel (Deut. ch. 16)

Il y a des psaumes :

d'instruction (1-19-39-119),

d'histoire (78-105-106).

de louange (8-29-93-100) et

d'action de grâce (30-65-103-107-116),

de repentance (6-32-38-51-102-130-143)

de foi (3-27-31-46-56-62-86),

de détresse (4-13-55-64-88)

d'aspiration de l'âme (42-63-80-84-137).

Le salut y est révélé : les exigences de Dieu (Ps. 1), sa position (Ps. 15), la déchéance de l'homme (Ps. 2 à 14), la rédemption par l'œuvre de Christ (Ps. 16 à 41).

Mais aussi l'histoire d'Israël : sa ruine (Ps. 42 à 49) , son rédempteur (Ps. 50 à 60) et sa rédemption (Ps. 61 à 72).

Le Psaume 34 est sans équivoque : "J'ai cherché l'Eternel et Il m'a répondu"

Dans les Psaumes 22, 23 et 24 nous découvrons le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis, qui conduit son troupeau et qui revient le chercher (Ps. 23.1) :

"L'Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien"

20 - Les Proverbes

* Dans les Psaumes nous voyons le chrétien dans sa vie spirituelle, dans les Proverbes nous découvrons la dimension pratique de la Parole de Dieu pour la vie de tous les jours. Que ce soit dans la vie professionnelle, familiale ou même les loisirs.

Les juifs comparaient le livre des Proverbes à la cour extérieure du temple, l'Ecclésiaste au lieu saint et le Cantique des cantiques au lieu très saint. Pour tirer un riche enseignement des Proverbes, ne négligeons pas le fait que c'est dans la cour extérieure que se trouvaient l'autel de l'holocauste et le bassin des ablutions. Sacrifice total et purification.

Acceptons l'exhortation qui nous est adressée dans Proverbes 3.13 :

"Heureux l'homme qui a trouvé la sagesse et l'homme qui possède l'intelligence."

* Ce livre qui semble une suite ininterrompue de préceptes, est en fait d'une cohérence parfaite. Le sujet central en est "la crainte de l'Eternel" :

- Elle est le commencement de la science (Pr.1.7) et de la sagesse (Pr.9.10).

- Elle augmente tous les jours (Pr.10.27),

- Elle est la source de vie (Pr.14.27) qui mène à la vie (Pr.19.23) et à la haine du mal (Pr.8.13).

Il y a dans les Proverbes une progression qui s'accorde très bien avec la vie de l'homme, sa croissance sociale et intellectuelle :

1

ch. 1 à 10

: Instruction pour les jeunes

2

ch. 11 à 20

: Instruction pour les adultes

3

ch. 21 à 31

: Instruction pour les leaders

* La puissance et la beauté de ce livre résident dans le véritable sens du mot "sagesse", qui n'est pas une morale à vivre, mais la Parole vivante. La première de ces œuvres (Pr. 8.22), manifestée avec puissance et vérité dans la personne de Jésus-Christ (Jean ch. 1 - Héb. ch. 1.3).

A ceux qui désirent une vie équilibrée dans tous les domaines, ces préceptes sont utiles pour donner aux simples du discernement (Pr. 1.4), de la sagesse et de l'intelligence (Pr. 4.7), pour l'être entier : "le cœur, la bouche, les mains, les yeux et les pieds" (Pr. 4.23 à 27).

L'abandon de ces préceptes est un signe de la fin des temps mentionné par l'apôtre Paul (2 Tim. 3.2). Car il conduit dans la désobéissance, les mauvaises compagnies, l'impureté, l'intempérance, la colère, les luttes et les querelles. (ch. 1.10 à 19- 3 - 4.14 à 19- 10 - 13 - 15 - 16 - 18).

Vivre en harmonie avec cet enseignement fait du chrétien un témoin véritable qui s'empare des âmes avec sagesse (ch. 11.30- 14.25). Plus qu'un simple attribut de la nature humaine, cette sagesse est d'essence divine. Elle produit la vie véritable que nous découvrons dans la personne de Jésus-Christ. Comparez Proverbes ch. 8.22à31 avec Jean ch.1.1,2 - Colossiens ch. 2.3 et Hébreux ch. 1.2.

On parle aussi beaucoup de la maîtrise de la langue dans les Proverbes, en elle se trouve le pouvoir de la vie et de la mort (ch. 12.22 -16.18) (Jacques 3.6).

"Celui qui est sage de cœur, manifeste la sagesse par sa bouche".

(Proverbes ch. 16.23)

21 - L' Ecclésiaste

* Ecrit par Salomon vers la fin de sa vie, ce livre au pessimisme latent est le reflet de ce que ressent l'homme sans Dieu : "Vanité des vanités, tout est vanité". Nul n'est besoin d'être philosophe pour comprendre la nature humaine et avoir la réponse aux grandes questions essentielles de la vie. La Bible nous enseigne sur ces sujets avec clarté et précision.

* Nous avons là un compte-rendu de la réflexion humaine sur la vie naturelle et sur la religion rituelle hors de la présence de Dieu.

Le plan de ce livre est assez simple :

1- Ch. 1 à 6 : La recherche de bonheur et son résultat (ch.1.2)

2- ch. 7 à 12 : La faillite humaine et sa conclusion (ch. 12.8)

* Mais ce n'est pas le résultat de l'enseignement de Dieu. Dans tout ce livre il n'est jamais fait mention une seule fois de la grâce et de la rédemption, de la joie et de la paix et encore moins de louange.

Salomon avait tout essayé, le plaisir (ch.1), les arts (ch.2), l'austérité (ch.3), le stoïcisme (ch.4), la religion rituelle (ch.5), la richesse (ch.6) et la renommée (ch.7), la connaissance de Dieu (ch.8), mais rien n'a pu remplir son cœur et la conclusion est tombée comme un constat d'échec : "Vanité".

Paul apporte l'éclaircissement nécessaire à la compréhension de ce livre :

C'est dans les lieux célestes que nous sommes bénis, héritiers prédestinés dès avant la fondation du monde (Ephésiens ch. 1.3 à 14)

Comprendre l'Ecclésiaste, c'est comprendre que l'homme n'est pas à la dimension de cette terre. Elle est bien trop petite pour lui. La place et l'avenir de l'humanité sont dans les cieux, là où Christ est assis à la droite de Dieu (Actes 7.56 - Ephésiens 2.6).

22 - Le Cantique des cantiques

* Quel contraste avec le livre précédent, l'Amour est présent à tous les chapitres. Salomon dans ces lignes y révèle par le personnage du fiancé, un type de Christ. Ce livre était lu dans les synagogues à la fête de la Pâque.

* Il dépeint de façon admirable l'union de Dieu avec son peuple et définit en cinq parties l'Amour parfait (ch. 6.3) :

1

ch. 1 à 2.7

: La joie

2

ch. 2.8à 3.5

: Le désir

3

ch. 3.6à 5.1

: L'appréciation

4

ch. 5.2à 8.4

: La satisfaction

5

ch. 8.5à 14

: La communion

Mais aussi l'Amour parfait de Christ avec son Eglise, l'épouse préparée pour les noces de l'Agneau (Apocalypse ch. 19.7,9). Amour qui s'abaisse pour chercher, attirer et sauver. Amour pour une étrangère, pour une délaissée, pour une stérile qui n'enfante plus (Galates ch. 4.21 à 31).

 

LES LIVRES DES PROPHETES

L'ordre de ces 17 livres n'est pas chronologique et leur inégale longueur ne reflète en rien leur importance scripturaire. Leurs auteurs étaient des hommes suscités par Dieu aux moments les plus noirs de l'histoire d'Israël. Lisez ce que Dieu disait d'eux (2 Rois 17.13).

Les prophètes étaient d'origine diverse, mais toujours Hébreux. Parfois berger comme Amos, sacrificateur comme Jérémie, fils de noble comme Daniel ou de race royale comme Esaïe. Leurs messages constituaient pour le peuple un jugement, mais aussi la promesse d'une rédemption conditionnelle :

"Revenez à moi peuple rebelle et je vous bénirai"

* La fonction de prophète a été instituée à l'époque de Samuel, pour enseigner, corriger, censurer le peuple qui sortait de la période des Juges que Dieu voulait "théocratique", mais que les hommes avaient rendu "anarchique". Conscient de leur faiblesse ils demandaient un roi pour régner sur eux. Pour comprendre ces livres, il convient de se référer aux livres historiques. L'exil d'Israël et de Juda (2 Rois 17.1 à 23 & 24.11 à 25.21) constitue un point de repère important pour les situer chronologiquement :

Avant l'exil :

Sur Israël : Jonas, Amos, Osée.

Sur Juda : Abdias, Joël, Esaïe, Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie et Jérémie.

Pendant l'exil :

Jérémie (partiellement), Ezéchiel et Daniel.

Après l'exil :

Aggée, Zacharie et Malachie.

Six ont vécu la destruction d'Israël par l'Assyrie : Joël, Jonas, Amos, Osée, Esaïe et Michée.

Sept la déportation de Juda en Babylonie : Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Abdias, Nahum, Habakuk et Sophonie.

Trois ont connu le retour dans le pays promis et la restauration : Aggée, Zacharie et Malachie.

Neuf se sont adressés à Juda : Joël, Esaïe, Michée, Jérémie, Habakuk, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie.

Trois se sont adressés de manière particulière à Israël : Amos, Osée et Ezéchiel.

Deux à Ninive : Jonas et Nahum.

Un à Babylone : Daniel.

Un à Edom : Abdias.

La réalisation des événements annoncés authentifiait le message :

1- La dispersion et la captivité

2- Le retour et la restauration après 70 ans

3- La première venue du Messie

4- La dimension humaine du ministère de Christ.

Trois restent à venir et constituent l'espérance du chrétien

5- La seconde venue glorieuse de Christ

6- La résurrection et le jugement

7- La restauration finale avec les nouveaux cieux et la nouvelle terre

23 - Esaïe

* Esaïe était de sang royal, son père Amots était le fils cadet de Joas le roi de Juda . Il était non seulement prophète, mais il avait épousé une prophétesse (ch. 8.3,18). La tradition raconte qu'il est mort martyrisé sous Manassé à l'âge de 120 ans.

Il se montra fidèle dans son ministère, dénonçant le péché du peuple et l'exhortant à la repentance.

La puissance de son message, la clairvoyance de sa prophétie et la profondeur de sa vision de Christ, l'ont fait surnommer le prophète de la rédemption.

* Les révélations de ce livre forment le fondement de la Foi, il se divise en trois parties :

1

ch. 1 à 35

: Prophéties et promesses,

"Dieu parle" (ch.1.16 à 20)

2

ch. 36 à 39

: Parenthèse historique,

"Dieu agit" (ch.37.26)

3

ch. 40 à 66

: Prophéties messianiques,

"Dieu donne" (ch.42.1 à 9)

* C'est Jésus-Christ qui est dépeint par ce prophète, avec autant de précision que s'il avait été un des Evangélistes :

ch. 11

: Christ dans son caractère humain et sa nature Divine.

ch. 12

: Christ dans sa royauté.

ch. 53

: Christ le sauveur humilié pour les péchés, crucifié par les hommes.

ch. 54

: Christ le roi glorieux venant avec puissance pour juger les nations.

Les chapitres 46 à 66 étaient appelés le "livre de la consolation", parce qu'Esaïe parle en des termes éclatants de la restauration de Juda, mais aussi de la venue du serviteur de l'Eternel : le Messie.

Le chapitre 53 aux versets 4 à 6 nous révèle la signification exacte de sa venue et l'étendue de sa miséricorde. Prendre la place du pécheur en subissant la condamnation pour son péché. Accepter cela, c'est devenir un enfant racheté par grâce.

Il convient de s'attacher aussi à la personne du messager. Esaïe est devenu le prophète puissant que nous découvrons à travers son message en passant par une expérience que chaque enfant de Dieu devrait vivre s'il désire devenir un puissant témoin.

C'est dans le chapitre 6 que nous découvrons la vision qu'il reçut dans le temple et l'impact qu'elle eut dans son être tout entier :

v. 5

Conviction de péché

"Malheur à moi je suis perdu"

v. 5

Confession du péché

"Un homme dont les lèvres sont impures"

v. 6

Parole de Dieu

"Une pierre ardente prise sur l'autel"

v. 7

Purification

"Ton péché est expié"

v. 8

Consécration

"Me voici envoie moi"

v. 9

Direction Divine

"Va !"

Il passa par une véritable repentance qui permit à Dieu de le conduire dans une vie nouvelle. Sans cette expérience, en effet il est impossible d'être un ouvrier efficace dans son œuvre. Ce qui explique sûrement pourquoi certains ne connaissent pas plus de puissance dans leur vie chrétienne. Ils s'activent, jusqu'à l'épuisement, mais ne voient pas beaucoup de résultats. Pourtant c'est par ce prophète que nous découvrons cet admirable encouragement :

"Eternel, tu nous donnes la paix. Car tout ce que nous faisons,

c'est toi qui l'accomplis pour nous.

Eternel, notre Dieu, d'autres maîtres que toi ont dominés sur nous.

Mais c'est grâce à toi seul que nous invoquons ton nom".

(Ch. 26.12,13)

24 - 25 - Jérémie et les Lamentations

*Alors que le peuple de Dieu est au plus bas de sa déchéance spirituelle, un jeune et timide garçon est choisi par le Seigneur pour être son prophète. Il commença son ministère 60 ans après la mort d'Esaïe. Elevé dans la connaissance des Ecritures par son père le sacrificateur Hilkija, il était l'héritier d'une illustre ascendance et son avenir semblait tout tracé dans le sacerdoce Lévitique.

Mais la volonté de Dieu était tout autre, destiné dès avant sa naissance (ch.1.5), voué au célibat (ch.16.1,2) il fut établi comme prophète malgré son jeune âge (ch.1.7,8).

Son message ne fut jamais accepté par ses contemporains et sa vie ne fut qu'une longue suite d'abaissements et de hardiesse au service de Dieu. Jusqu'à sa mort (lapidé par les Juifs selon Tertullien), il ne connut que des coups et l'emprisonnement jusque dans la déportation à Babylone. C'est toujours de cette manière que sont traités les prophètes : Rejetés et assassinés (Héb. ch. 11.37).

* Ce livre sans chronologie précise, n'est pas seulement prophétique, mais aussi autobiographique et historique. Il n'est pas facile de le découper car ses messages sont spirituels et ont dû être annoncés plusieurs fois dans sa vie. Ils sont bien résumés dans le chapitre 4 v. 1 à 4 "Circoncisez vos cœurs".

On peut toutefois l'articuler de la manière suivante :

ch. 1 à 20

: Préparation au ministère

"premières exhortations"

ch. 21 à 29

: Début du ministère

"premières prophéties"

ch. 30 à 43

: Pénétration dans la Révélation

"promesses et opposition"

ch. 44 à 52

: Prophéties dirigées

"censures et jugements"

* Dans le livre des Lamentations, Jérémie répand son cœur "comme une veuve abandonnée" en cinq poèmes magnifiques qui, s'ils laissent apparaître la tristesse, n'en négligent pas pour autant la réalité d'un Dieu miséricordieux qui n'afflige pas sans cause et laisse toujours à l'homme la porte des cieux ouverte (ch. 3.22 à 33)

ch. 1

: Tristesse et désolation

"la situation" (v. 8)

ch. 2

: Ruine et déchéance

"la conséquence" (v.17)

ch. 3

: Souffrance et espérance

"la vérité" (v. 25)

ch. 4

: Lamentations et compassions

"la rédemption" (v. 22)

ch. 5

: Prière et repentance

"la droiture" (v. 16)

Jérémie est sans conteste un exemple pour ceux qui douteraient que Dieu ne peut les utiliser à cause de leur jeunesse et de leur inexpérience.

Mais il est aussi l'exemple de ce que Dieu peut inspirer à un homme, que ce soit pour le message ou pour la nature des sentiments qui doivent l'accompagner.

Dans ces chapitres nous voyons Christ annoncé pour répondre aux besoins des hommes. (ch. 31 & 33). Et l'appel à une vie nouvelle dans une mentalité nouvelle:

"Défrichez-vous un champ nouveau et ne semez plus parmi les épines.

Circoncisez vous pour l'Eternel, circoncisez vos cœurs "

( Jérémie ch. 4.3.)

 

26 - Ezéchiel

* 120 ans après Israël, Juda le royaume du sud est conduit en captivité à Babylone par Nebucadnetsar. Il amène avec lui la noblesse et l'élite du pays. Daniel et Ezéchiel en font partie. Ce dernier, sensiblement plus âgé exerça son ministère cinq ans après qu'il se soit établi sur les rives de l'Euphrate.

Avec la destruction de Jérusalem, les Juifs vécurent une véritable tragédie néanmoins prévue un siècle à l'avance : par Esaïe (ch. 39.6) et Michée (ch. 4.14), jusque dans sa durée : 70 ans, par Jérémie (ch. 25.11&12).

Ezéchiel n'était pas seulement prophète, mais aussi sacrificateur de la maison d'Aaron. Il s'attache à convaincre le peuple de la réalité de la déportation ainsi que les raisons pour lesquelles il endurait cette situation.

Probablement élève de Jérémie, son message est sensiblement identique. A la seule différence, qu'il était exilé avec son auditoire, partageant souffrances et larmes, comme Christ a partagé celles de l'humanité exilée hors de la volonté initiale de Dieu.

* D'un style plus sévère que celui de Jérémie, son message porte essentiellement sur la restauration d'Israël et se découpe ainsi :

ch. 1 à 32 - Avant la destruction de Jérusalem

ch. 33 à 48 - Après " "

* Pendant ces périodes, il eut de nombreuses et puissantes visions par lesquelles Dieu les prépare et l'informe de sa volonté :

- La vision des chérubins (ch. 1 à 3.13), dont le but principal est de le préparer au ministère dans l'obéissance à la Parole écrite (ch. 3.1)

- La vision de la gloire et de l'impiété (ch. 8 à 11), où la gloire de Dieu s'oppose à l'abomination du peuple et justifie l'exil.

- La vision de la vigne et du feu (ch. 15), dans laquelle Dieu explique sa justice tout en lui faisant succéder la parabole de l'épouse infidèle. C'est l'amour des idoles et non de Dieu qui entraîne la chute.

- La vision des ossements (ch. 37), image de la puissance de Dieu capable de donner la vie aux morts. Espoir de la résurrection mais aussi de la nouvelle naissance par la puissance de l'Esprit de Dieu.

* Si Ezéchiel fut un signe pour le peuple élu, il fut aussi prophète des jugements de Dieu contre les ennemis de Juda (ch. 25 à 32), où chacun de ces avertissements concernait une nation différente, très puissante à l'époque de leur proclamation mais néanmoins convaincue de péché (Prov. 14.34) : Ammon , Moab, Edom, les Philistins, Sidon et l'Egypte.

Ce livre est comme celui de l'Apocalypse, adressé au chrétien d'aujourd'hui. Comme Jean, au delà des siècles, il fixe les regards sur le trône glorieux du fils de l'homme (Ezé. Ch. 1.26 et Apo. Ch. 4. 2,3), sur le jugement et la restauration finale de l'humanité, (Ezé. Ch. 37 et Apo. Ch. 18 à 21).

"Et, dès ce jour, le nom de la ville sera : l'Eternel est ici ."

(Ezéchiel ch. 48.35)

27 - Daniel

* Contemporain de Jérémie et d'Ezéchiel, Daniel vécut lui aussi en captivité. Ayant été choisi par les notables Babyloniens pour sa beauté corporelle et intellectuelle aussi bien que pour sa noblesse et sa sagesse, (ch. 1.4). Il était attaché au service du roi Nebucadnetsar, alors qu'Ezéchiel semble-t-il était employé à la construction de canaux d'irrigation.

Pour Dieu point de différence, c'est au cœur qu'il regarde selon le bienveillant dessein de sa volonté. Daniel trouva grâce auprès du roi pour ses capacités humaines, mais il est surtout utile pour l'enseignement du chrétien comme étant celui qui sut se garder pur de corps et d'âme. Ezéchiel le classa parmi les trois hommes les plus vertueux de l'Histoire (Ezé. ch. 14.14).

* Ecrit en Hébreu et en Araméen, ce livre remarquable s'adresse plus aux nations étrangères qu'aux Juifs. Les prophéties qu'il contient, comptent parmi les plus précises de toute l'Ecriture Sainte. Il s'articule sur deux plans:

- le plan historique : ch. 1 à 7 "Le temps des gentils (non juifs)"

- le plan prophétique : ch. 7 à 12 "L'omnipotence et l'omniscience de Dieu".

* C'est une clef pour le Nouveau Testament. Il y annonce la venue du Messie, de l'homme de péché, de la grande tribulation, du glorieux retour de Christ, de la résurrection et du jugement.

Dans ces lignes nous découvrons le Dieu protecteur (ch.1), révélateur (ch.2), libérateur (ch.3), monarque absolu (ch.4), juge (ch.5) et tout puissant (ch.6).

Nous pouvons aussi nous attacher aux traits de caractère de l'homme de Dieu. Homme de victoire Daniel nous montre que la seule voie efficace pour une vie victorieuse, c'est d'avoir un cœur intègre. Une intégrité sans faille opposée aux compromissions du monde (ch.1.8), pour la gloire à rendre à Dieu (ch.2.20 à 22), dans un service exclusif (ch.3.17 à 25), face à l'argent (ch.5.17) et jusque dans l'épreuve (ch.6.10 à 24).

A 16 ans, il sut rester fidèle à Dieu dans les honneurs et la richesse comme ses amis dans la fournaise ardente ou bien lui-même dans la fosse aux lions (ch.1-3-6). Il osa dire au péril de sa vie tout ce que Dieu lui avait révélé (ch.4-5-7-8-10-11). Il n'était pas le seul, Dieu le bénit avec ses compagnons et leur accorda de la science, de l'intelligence et de la sagesse (ch.1.17).

Intégrité, fidélité et courage, voilà bien les trois qualités réunies qui font d'un homme même dès sa jeunesse, un témoin véritable, utile à l'œuvre de Dieu et au bénéfice des autres.

* Avec Daniel, nous entrons de plein pied dans la vision des temps futurs. Que ce soit pour Israël ou pour les nations. Sa vision concernant les derniers jours est assez explicite.

Il annonce néanmoins un futur immédiat, avec la destruction de l'empire Méso-Perse qui survint par Alexandre le Grand, puis de sa division avec ses quatre généraux (ch.11.3,4).

Il continue par le temps des nations (ch.11.5 à 35) puis le règne de l'impie, l'Antéchrist (ch.11.36 à 45). Pour aborder les temps de la grande tribulation (ch.12.1) et de la résurrection pour le salut ou pour l'opprobre (ch.12.2).

Nous comprenons par son histoire, comment la prière obtient une réponse, lorsque l'ange de l'Eternel lui dit en réponse à sa prière (ch. 10. 12) : "Daniel, ne crains rien, car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues et c'est à cause de tes paroles que je viens". Ne serait ce pas là les bases du succès dans la prière ?

LES PETITS PROPHETES

Avec le prophète Osée nous abordons les douze livres de ceux que l'on appelle les petits prophètes. Petits par la longueur du texte et non par l'importance du message prophétique. Pour s'en convaincre il suffit de savoir que l'Esprit répandu sur les disciples à la Pentecôte est la réalisation d'une prophétie de Joël (ch.2.28,29). Ils vécurent du 8ème au 4ème siècle avant Jésus-Christ.

Il convient aussi de les situer dans le contexte historique des nations qui les entouraient. C'est au début de cette période que le Bouddhisme prenait naissance, que Rome et Carthage furent fondées et que le commerce maritime des phéniciens atteignait son apogée, s'étendant jusqu'aux côtes de Cornouailles.

Des empires se construisaient, d'autres s'écroulaient (Egypte, Babylone...). Pendant cette période, des grands bouleversements économiques, politiques, philosophiques et religieux se manifestaient. C'est une période qui a beaucoup de points communs avec le 16ème siècle de notre ère.

28 - Osée

* Les prophètes contemporains d'Osée avaient pour nom : Amos, Michée et Esaïe. Il exerça son ministère dans le Royaume du Nord (Israël). C'est un homme du peuple que Dieu avait appelé pour un message très précis. Il savait ce que souffrir par amour voulait dire. Il dut épouser sur ordre divin une prostituée (ch.1.2), illustrant par là la grâce et la rédemption d'un Dieu qui est fortement attaché à un peuple en plein adultère spirituel.

* N'ayant pas été formé à l'école des prophètes, son style est celui d'un homme du peuple, assez brusque, allégorique et concis. Mais qu'importe l'homme et son style, au delà il y a l'Amour de Dieu. Ce livre se découpe en 2 parties :

1- ch. 1 à 3 : La femme adultère (comment Dieu aime, ch.2.16 à 25)

2- ch. 4 à 14 : Le peuple rebelle (à qui Dieu veut se révéler , ch.6.6)

* A travers ces lignes nous est dévoilée la déchéance d'un peuple qui n'a pas su garder une haute valeur morale, l'idolâtrie et l'apostasie atteignaient des proportions alarmantes : Mensonge, licence, meurtre, vol, oppression (ch.4.1,11 - 5.32 - 7.1 - 12.8), ne faisant preuve d'aucune gratitude envers celui qui les bénissait (ch.11.2).

Malgré cela Dieu prend des gants pour leur parler, illustrant leurs péchés, parlant à leur cœur pour les amener à la repentance :

ch.

3. 1

: Une femme adultère

ch.

7. 7

: Un four ardent

 

7. 8

: Un gâteau mal cuit

 

7.11

: Une colombe stupide

 

4.11

: Un ivrogne

 

7.16

: Un arc trompeur

 

4.16

: Une vache rétive

 

8. 8

: Un vase sans prix

 

6. 9

: Des voleurs

 

8. 9

: Un âne sauvage

 

7. 4

: Des adultères

 

10.11

: une génisse dressée

Quelle douce sollicitude envers des cœurs durs et quelle leçon pour celui qui veut être le témoin de Christ. Voilà comment Dieu parle aux hommes et les attire à lui (ch.11.4) :

"Je les tirai avec des liens d'humanité, avec des cordages d'amour".

Et comment Il parle à ceux qui s'éloignent de Lui (ch.14.4) :

"Je réparerai leur infidélité, j'aurai pour eux un amour sincère,

car ma colère s'est détournée d'eux".

29 - Joël

* Le pays d'Israël venait de connaître une terrible invasion de sauterelles dépeinte au chapitre 2 et Joël voyait là un jugement Divin au péché du peuple.

Son nom signifie "Jehova est mon Dieu". Ce que nous savons de lui se résume au premier verset du livre, "la Parole de l'Eternel qui fut adressée à Joël, fils de Pethuel".

* Appelé le prophète du réveil, il s'est attaché à conduire le royaume du nord (Juda) à la repentance.

L'articulation des 3 chapitres est simple :

ch. 1 - La plaie et l'avertissement

ch. 2 - Le jeûne et la promesse

ch. 3 - La proclamation et le rétablissement

* La délivrance spirituelle est la grande promesse de ce livre. Il annonce l'effusion de Saint-Esprit (ch. 2.28,29), devenant le premier prédicateur de la Pentecôte.

Si la famine et la sécheresse spirituelle sévissent sur l'église comme elle régnaient sur Juda, alors le même message peut lui être adressé (ch.2.13) :

"Déchirez vos cœurs et non vos vêtements et revenez à l'Eternel, votre Dieu"

30 - Amos

* Natif de Tekoa, petite ville au sud de Jérusalem, il n'était pas de la lignée des prophètes (ch. 7. 14). Il était avec sa houlette de berger à la main quand Dieu l'appela pour rassembler un peuple égaré. Bien qu'originaire de Juda, c'est sur Israël qu'il exerça son ministère.

* Homme du peuple, il possédait néanmoins une solide culture. Son livre révèle des qualités littéraires certaines, le plan est le suivant :

1 - ch. 1 & 2 : Les nations sont jugées

2 - ch. 3 à 6 : Israël est jugé

3 - ch. 7 à 9 : Vision de l'avenir

* Le message d'Amos était en avance sur son temps. Aussi bien que pour son époque, c'est pour aujourd'hui que Dieu a inspiré son serviteur. L'homme de toute race et de toute nation est invité à rechercher le bien et non le mal (ch. 5.14) :

"Cherchez l'Eternel et vous vivrez".

Comme la plupart des prophètes, Amos nous parle de l'avenir glorieux d'Israël (ch. 9. 11,12).

Amos n'hésite pas à se réclamer de l'inspiration Divine, quarante fois il dit :

"Ainsi parle l'Eternel ".

 

31 - Abdias

* Il prophétisa contre Petra, ville merveilleuse accrochée dans des collines de grès rose. Perchée comme un nid d'aigle (v. 4), on y accédait par une longue et étroite fissure de 2 km. Un millier de temples y étaient bâtis, orgueilleuse elle semblait, indestructible. Aujourd'hui on l'appelle "La ville silencieuse du passé oublié".

Descendants d'Esa, les Edomites entretenaient une hostilité déclarée envers les Israélites, aidant tous ceux qui leur voulaient du mal. Ils disparurent de l'histoire après la destruction de Jérusalem par Titus en 70 de notre ère.

* On ne sait rien sur Abdias, mais son livre bien que très court, 21 versets, renferme un message clair, précis et sans équivoque à l'adresse d'Edom.

1 - La ruine des orgueilleux et des rebelles (v. 4)

2 - La délivrance des humbles et des doux (v. 19)

* Le peuple venait d'être amené en captivité par Nebucadnetsar, la terre promise était abandonnée, Dieu avait averti Edom de sa ruine (Esa) et la promesse était renouvelée à Israël (Jacob), par la proclamation du salut sur la montagne de Sion (v. 17).

 

32 - Jonas

* Jonas naquit à Gath-Hépher, petite ville proche de Nazareth. La légende Juive raconte qu'il serait le fils de la veuve de Sarepta ressuscité par Elie (I Rois ch. 17. 8 à 24).

On pense plus généralement qu'il était un disciple d'Elisée auquel il succéda exerçant son ministère sous Jéroboam II. Homme d'état il aida le roi à rendre Israël prospère (2 Rois ch. 14.25).

Jésus lui-même authentifia l'histoire de Jonas et son message (Mat. ch. 12.39).

* Ce livre est une épreuve pour la foi du chrétien, mais l'acceptation de l'histoire du grand poisson ne doit pas cacher le message de repentance et l'exemple de l'obéissance.

Il s'articule ainsi :

ch. 1 - Fuite

ch. 2 - Délivrance

ch. 3 - Obéissance

ch. 4 - Irritation

* Si Jonas est un type de Christ par sa mort, sa mise au tombeau et sa résurrection (Mat. ch. 12.40), il est aussi un type d'Israël :

Comme lui, il s'est vu confié une mission et comme lui il refusa d'obéir.

Il fut jeté à la mer et Israël fut dispersé parmi les nations.

Il fut vomi par le poisson et les Juifs par les nations.

Il témoigna et les 12 tribus témoigneront au monde entier.

 

33 - Michée

* Prédicateur rural, Michée vécut au temps d'Esaïe et d'Osée dans la ville de Moréscheth au sud de Jérusalem. D'humble condition, il n'en était pas moins conscient de la grandeur et de la valeur de son ministère (ch. 3.8) .

Les temps étaient difficiles, oppression des riches sur les pauvres à l'intérieur et menaces sur les frontières. Cette situation sociale était ressentie par Michée de façon aiguë (ch. 2. 1,2).

* Dans un style direct, il fustigea tous ceux qui usaient de leurs privilèges pour opprimer le peuple. Son livre peut être divisé en 3 parties qui commencent toutes par ce mot "écoutez" et s'achèvent par une promesse :

1 - ch. 1 & 2 : Dieu voit tout et délivrera (ch. 2.12,13)

2 - ch. 3 à 5 : Dieu rassemblera et établira (ch. 5. 9 à 14)

3 - ch. 6 & 7 : Dieu est miséricordieux (ch. 7.18 à 20)

* Voici un grand prophète, qui annonce avec précision et clarté la vérité. Il proclame :

" Ecoutez, vous tous, peuples ! Sois attentive, terre et ce qui est en toi ! " (ch. 1. 2) .

Dieu connaît la situation et Il ne sommeille pas. Il s'apprête à juger ses enfants et toutes les nations. Quelle hardiesse dans le message.

Notons aussi qu'il annonça le lieu et la naissance de Christ (ch. 5.2), sa royauté (ch. 2.12,13), son règne de justice sur toute la terre (ch. 4.1 à 7).

34 - Nahum

* Né dans la petite ville d'Elkosch, il vécut sous le règne d'Ezéchias et du ministère d'Esaïe.

Pendant 3 siècles, les guerriers Assyriens avaient dominé le monde d'alors et Ninive l'orgueilleuse capitale, suite à la prédication de Jonas, n'avait persévéré dans la repentance que 150 ans.

* Le thème de ce livre est la destruction de Ninive et il se divise en trois chapitres :

ch. 1 - Dieu entre en jugement (v. 3)

ch. 2 - Dieu arrête son jugement (v. 1)

ch. 3 - Dieu applique le jugement (v.19)

* Dans ce livre il n'y a plus de place pour la miséricorde. Bien que s'étant repentie "dans la poussière et dans la cendre", Ninive retombe dans le péché. Dieu applique le jugement promis (Jonas ch. 3.4). Quand la miséricorde ne rencontre pas la persévérance et les œuvres dignes de la repentance (Actes ch. 26.20) il ne reste de la place que pour le jugement du Dieu Juste et Véritable. (Hébreux ch. 10. 26 à 31 - 2 Pierre ch. 3.15)

Il convient de s'attacher ici à l'Amour que Dieu porte à ses créatures opposées aux exigences de Sa justice. Dans les sept premiers versets du livre, patience, bonté et protection divine s'entrelacent avec jalousie, vengeance et fureur, jusqu'à ce que la rigueur de Sa Justice (v. 8) s'applique sans que nul ne puisse délivrer de Sa main (Deutéronome ch. 32. 39 à 42 et Romains ch. 11 . 32 à 36).

 

35 - Habakuk

* On ne sait rien de lui, si ce n'est qu'il chantait dans le Temple (ch. 3.19) mais lui savait tout de ceux qui l'entouraient. Il portait un regard lucide sur les circonstances de son époque. L'Assyrie venait de tomber, Josias était vaincu à Meguiddo (2 Rois ch. 23.29) et le péché de Juda laissait présager de sa chute sous Nebucadnetsar.

* Un des livres les plus remarquables et les plus spirituels de l'A.T. qui contient une Révélation prophétique.

Il s'articule ainsi :

ch. 1 - Observez (v.5) et réfléchissez (v. 12)

ch. 2 - Veillez (v. 1) et n'oubliez pas (v. 2)

ch. 3 - Priez (v. 1) et écoutez (v. 2 & 16)

* Habakuk a su résumer toute la Loi Mosaïque par une seule phrase remplie de la Connaissance et de la Sagesse de Dieu (ch. 2. 4) :

" Le Juste vivra par la Foi"

Ce livre est le compte-rendu d'une conversation entre un homme et Dieu . Il se termine par un merveilleux hymne à la gloire et à la louange de Celui qui seul apporte la réponse à toutes les questions et en qui on peut se réjouir de la joie du salut (ch. 3. 18).

36 - Sophonie

* Descendant d'Ezéchias, il vécut au temps du roi Josias (ch. 1.1). De lignée royale il était bien placé pour dénoncer le péché des princes. Il apporta une aide précieuse à ce jeune monarque qui avait décidé de chercher la face de Dieu pour réveiller et réformer Juda (2 Chroniques ch. 34 & 35).

* Ce livre est une prophétie qui s'articule autour des 3 chapitres :

ch. 1 - Le terrible jour du jugement (v. 14 à 18)

ch. 2 - La repentance permet de s'y soustraire (v. 3)

ch. 3 - Promesse et rétablissement (v. 15)

* Avec un mélange d'amour et de sévérité, Sophonie exprime avec courage une prophétie terrible qui ne laisse subsister aucun doute (ch. 1.2). Il sait imposer à ceux qui ont le pouvoir un silence respectueux (ch. 1. 7). Que dire quand un homme se lève au nom de l'Eternel pour défendre le droit des opprimés ?

Ce livre est à lire en parallèle avec l'Apocalypse (ch. 17 à 22), il aborde avec précision le rétablissement d'Israël et le jugement des nations.

 

37 - Aggée

* Peu nombreux et faibles, 50 000 Juifs avaient quitté Babylone pour entreprendre le rétablissement d'Israël. Environnés d'ennemis et de moqueurs qui s'acharnaient à empêcher le rétablissement de la Gloire de Dieu, leur enthousiasme fléchissait et chacun se préoccupait plus de rebâtir sa propre demeure.

Aggée se leva et exhorta le peuple à reprendre courage. Son ministère fut court (4 mois) mais percutant puisqu'en 4 ans le temple fut reconstruit.

* Son livre est composé de 5 courts messages très précis :

1 - ch. 1. 1 à 11 : Message de reproche "Considérez vos voies"

2 - ch. 1. 12 à 15 : Message d'assurance "Je suis avec vous"

3 - ch. 2. 1 à 9 : Message de réconfort "Fortifie-toi"

4 - ch. 2. 10 à 19 : Message de bénédiction "Je répandrai ma bénédiction "

5 - ch. 2. 20 à 23 : Message de protection "Je te garderai"

* Cette situation nous parle de l'œuvre de régénération de Christ en butte à l'adversité. Ces messages sont pour ceux qui éprouvent des difficultés et sont tentés de se relâcher.

Quelques idées utiles se dégagent de son livre : La bénédiction de Dieu dépend de l'intérêt que l'on porte à Son Œuvre et à l'honneur de Son Nom . Ce que Jésus a précisé dans son enseignement :

"Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ..."(Matt. ch. 6.33)

Les jalons d'un réveil sont clairement mis en évidence par Aggée :

L'écoute de la Parole de Dieu (ch. 1.12), la certitude de Sa Présence (ch. 1. 13), l'obéissance (ch. 1. 14) et la sanctification (ch. 2. 10 à 14).

Cela n'est pas une théorie car Aggée fut l'un des seuls prophètes à voir la réalisation de son exhortation, les travaux reprirent et le Temple fut achevé.

38 - Zacharie

* Il fut sacrificateur et exerça son ministère de prophète pendant 3 ans à la suite d'Aggée. Son nom signifie "L'Eternel se souvient".

* Ce livre est riche de visions concernant Israël, il est aussi appelé l'Apocalypse de l'A.T. Il peut s'articuler comme suit :

1 - ch. 1. 1 à 6. 15 : Les huit visions prophétiques

2 - ch. 7. 1 à 14. 21 : Les oracles divins

* Point de reproche dans ces lignes, le style laisse apparaître toute la délicatesse de celui qui connaît le nom des deux houlettes de Dieu (ch. 11.7).

Son enthousiasme aida le peuple à rebâtir le temple, il sut être une voix nouvelle après l'élan suscité par Aggée. Ses paroles sont comme de la rosée sur une terre desséchée.

Son enseignement est riche en éléments messianiques : ch. 3.8 - 6.12 - 9.9 - 11.12 - 12.10 - 13.7 et 14.4 - Pour bien comprendre ce livre, il faut l'éclairer à la lumière de la croix et de la couronne de Christ. Alors se révéleront à nous l'œuvre et la nature du Sauveur.

39 - Malachie

* Il écrivit un siècle après le retour à Jérusalem et le peuple s'était relâché dans son zèle et sa moralité, négligeant l'honneur dû à Dieu (ch. 1. 6).

Egoïstes et insouciants, ils s'alliaient avec des femmes étrangères (ch. 2.11) laissant les nations étrangères s'installer politiquement et économiquement sur le territoire du peuple élu. Israël n'est plus qu'un peuple exsangue.

* Le cœur du message de ce livre est exprimé au ch. 1.2 "Je vous ai aimé".

Il s'articule en 4 parties :

ch. 1 : Censure du peuple

ch. 2 : Censure des sacrificateurs

ch. 3 : Accueil et pardon

ch. 4 : Promesse du Messie

* Ce livre est le résumé de l'A.T. où l'on voit Dieu chercher avec patience à ramener à Lui des hommes aveugles et orgueilleux jusque dans leur humiliation.

Malachie s'est appliqué à ramener ses contemporains de leur formalisme et de leur religiosité hypocrite (ch.1.14 ), de leur infidélité (ch. 2.15)

Ces hommes ressemblent étrangement aux croyants d'aujourd'hui. Le message de Malachie est aussi pour l'Eglise d'aujourd'hui.

& - Après ces 3 derniers prophètes, nous abordons les temps pré-messianiques. C'est une période trouble de quatre siècles, qui voit de grands bouleversements, tant en Palestine, que dans le reste du monde.

Alexandre le Grand par ses conquêtes, prépare les nations à vivre sous une autorité unique. La Grèce avec ses philosophes, devient le centre intellectuel du monde et remplace la sagesse du Dieu d'Israël. La démocratie s'appuyant sur la puissance politique et militaire de Rome, règne sans partage sur tout le bassin méditerranéen.

La théocratie et la Parole de Dieu semblent rejetées au fond des oubliettes de l'histoire et ne sont le fait que de quelques irréductibles juifs sectaires. Pour comprendre comment le peuple juif vit cette époque, il est intéressant de lire les deux livres apocryphes des "MACCABEES". Certains se résignent ou collaborent, d'autres comme Juda Maccabées et ses frères, opposent une farouche résistance qui se terminera par le sacrifice de MASSADA devant la puissante armée Romaine.

Il convient de souligner qu'aucun prophète ne parle de la part de Dieu. C'est un silence pesant, qui favorise l'attente de la venue du Messie. C'est au terme de cette période, que Jean-Baptiste prêchera dans le désert pour préparer la venue du Sauveur des hommes. Le dernier prophète de l'alliance Mosaïque passe le flambeau au premier prophète de la grâce.

Il y a une attente semblable à notre époque où les chrétiens sont dans l'espérance du retour de Jésus-Christ. A la seule différence que Dieu parle, le silence est rompu, l'Evangile est proclamé par les Chrétiens. Depuis vingt siècles ils témoignent de l'Amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Des millions d'hommes et de femmes, de jeunes et de vieux passent des ténèbres du péché à la lumière de la grâce de Dieu. L'Ancien Testament et le Nouveau Testament se terminent tous deux par une promesse. Celle d'un jour où Dieu se manifestera lui-même.

" Dieu ajoute chaque jour à l'Eglise ceux qui sont sauvés" (Actes ch. 2. 47).

LE NOUVEAU TESTAMENT

LES BASES DU CHRISTIANISME

Cette deuxième partie de la Bible commence par les "quatre évangiles", qui constituent avec les "Actes des apôtres", le fondement historique et spirituel du christianisme.

En effet, il est surprenant que certains se disent chrétiens sans connaître Jésus-Christ, sa personnalité, sa vie et son enseignement. Il est à l'origine du puissant bouleversement qui anima d'un souffle nouveau les hommes et les femmes du début de l'ère chrétienne.

Celui qui veut comprendre la complexité de la chrétienté contemporaine, avec ses clivages, ses schismes et ses hérésies, doit commencer par connaître l'Eglise des premiers jours, la découvrir dans sa simplicité et sa puissance. C'est en s'appuyant sur l'enseignement qui se répandit après la Pentecôte et en voyant vivre les premiers disciples, que le lecteur découvre les fondements essentiels d'une vie d'Eglise enrichissante.

01 à 04 - Les 4 Evangiles :

Les Evangiles qui signifient "bonne nouvelle", racontent la vie de Jésus de Nazareth, de sa naissance surnaturelle à sa mort sur une croix, mais aussi de sa résurrection et de son ascension dans les lieux célestes. Tout et n'importe quoi a été dit et écrit sur lui. Certains s'attachent à démontrer son humanité extraordinaire ou son imposture, d'autres sa seule divinité. Juif de naissance, il eut la prétention de se dire à la fois fils de Dieu et fils de l'homme. Il prouva par son ministère puissant en œuvres et par sa vie exempte de "péché", la véracité et l'exactitude de ses paroles.

Mais ceux qui peuvent en parler avec le plus de précision historique et de vérité spirituelle, sont ceux qui vécurent à ses côtés, les évangélistes Matthieu, Marc, Luc et Jean. Leurs écrits constituent les cinq premiers livres du Nouveau testament :

Matthieu : écrit essentiellement aux juifs, son évangile est celui du "royaume". Le thème du "Royaume des cieux" y est abondamment traité et il le décrit bien dans son chapitre 18.

marc : dans son évangile parle de la "puissance", ce qu'il énonce avec précision dans les cinq derniers versets de son livre. Il s'attache à dépeindre Jésus comme étant le serviteur parfait jusqu'à la mort. Il le résume très bien au chapitre 10 v.45

luc : dédie son livre à Théophile et décrit Jésus dans sa complète "humanite", cet évangile est celui qui s'adresse le mieux à l'homme en général. C'est ce qui ressort de son chapitre 17.

Il est aussi l'auteur du livre des "Actes des apôtres".

jean : "le disciple que Jésus aimait" (ch.13.26 - 19.26 - 20.2 - 21.7à20) s'attache à prouver que le Christ est la "Parole incarnée". Son évangile est celui de "l'amour parfait". Que ce soit celui du Père envers le Fils ou celui du Fils envers l'Homme. Cet amour est très bien résumé au chapitre 3. v.16, qui est aussi le verset central de toute la Bible:

Synoptique des 4 Evangiles

Les trois premiers Evangiles sont appelés synoptiques, car ils relatent de manière presque identique des épisodes de la vie de Jésus-Christ. Celui de Jean s'attache plus particulièrement à dépeindre sa personnalité et son enseignement.

PRINCIPAUX EVENEMENTS :

Lieux

Matthieu

Marc

Luc

Jean

L'origine glorieuse de Christ

1.1à15

Sa naissance annoncée à Marie

Nazareth

1.26à38

Naissance de Jésus

Bethléhem

1.18à25

2.1à7

Adoration des bergers

"

2.8à20

Adoration des mages

"

2.1à12

Fuite en Egypte

Egypte

2.13à15

Jésus à douze ans dans le temple

Jérusalem

2.41à52

Baptême de Jésus (Jean-Baptiste)

Beth Bara

3.13à17

1.9à11

Tentation de Jésus dans le désert

Judée

4.1à11

1.12,13

Début de son ministère

Galilée

4.12à17

1.14,15

Premiers disciples

Beth Bara

1.37à51

Premier miracle, l'eau en vin

Cana

2.1à11

Premières Pâques

Jérusalem

2.13à23

Entretien avec Nicodème

"

3.1à21

" " la Samaritaine

Sychar

4.1à42

Première guérison

Capernaüm

4.46à54

Choix des douze apôtres

Bethsaïda

10.2à4

3.13à19

6.13à16

Blasphème des pharisiens

Capernaüm

12.24à37

3.22à30

11.15à24

La transfiguration

Mt Hermon

17.1à8

9.2à8

9.28à36

Jésus bénit les enfants

Samarie

19.13à15

10.13à16

18.15à17

Projet d'arrestation

Jérusalem

7.30à46

Jésus à la fête de la dédicace

"

10.22à30

Projet de mort

"

11.47à53

SA SAGESSE ET SON AMOUR

Dès son jeune âge

Jérusalem

2.40,52

La pécheresse pardonnée

Capernaüm

7.36à50

La femme adultère

Jérusalem

8.3

Il est la Porte des Brebis

"

10.1

" le Bon Berger

"

10.11

" la Résurrection et la Vie

Béthanie

11.25

" le Cep

Jérusalem

15.1à11

Doit-on payer le tribut à César

"

22.15à22

12.13à17

20.20à26

De qui le Christ est-il le fils

"

22.41à46

12.35à37

20.41à44

La censure de l'hypocrisie

"

23.1à39

12.38à44

20.45à47

 

 

SON ENSEIGNEMENT :

Lieux

Matthieu

Marc

Luc

Jean

Le sermon sur la montagne

Bethsaïda

5 à 7

6.17à49

Parabole du drap et du vin

Capernaüm

9.16,17

" du semeur

Génésareth

13.1à23

4.1à20

7.4à15

" du serviteur impitoyable

Capernaüm

18.23à25

" de la brebis égarée

Pérée

15.1à7

" du fils prodigue

"

15.11à32

" de l'économe infidèle

"

16.1à13

" du pharisien et du publicain

Samarie

18.9à14

" des vignerons

Jérusalem

21.33à46

12.1à12

20.9à19

" des dix vierges

Mt Oliviers

25.1à13

Entretien sur le pain de vie

Capernaüm

6.26à65

" sur l'impureté

"

15.2à20

7.1à23

Le pardon des offenses

"

18.15

9.43

Le divorce et le célibat

Samarie

19.3à12

10.2à12

La puissance de la Foi

Mt Oliviers

21.20à22

11.20à25

Comment ressusciterons-nous ?

"

22.23à33

12.18à27

20.27à39

Le plus grand commandement

"

22.34à40

12.28à34

SA PUISSANCE :

Revêtu de Saint Esprit

Jourdain

3.13à17

1.9à11

3.21,22

1.32à34

Résurrection du fils d'une veuve

Naïn

7.11à17

" de la fille de Jaïrus

Capernaüm

9.18à26

5.23à43

8.41à56

" de son ami Lazare

Béthanie

11.17à46

Guérison de deux démoniaques

Gadara

8.28à34

5.1à15

8.27à35

" deux aveugles

Capernaüm

9.27à30

" un muet

"

9.32,33

" un aveugle-né

Jérusalem

9.1

" la femme infirme

Judée

13.20à27

" les dix lépreux

Samarie

17.12à19

" l'oreille coupée

Mt Oliviers

22.51

Apaise la tempête

Génésareth

8.24à27

4.37à41

8.23à25

1ère multiplication des pains

Bethsaïda

14.15à21

6.30à44

9.12à17

6.1à13

Il marche sur les eaux

Génésareth

14.25

6.48

6.19

2ème multiplication des pains

"

15.32à39

8.1à9

1ère pêche miraculeuse

Génésareth

5.4à11

2ème pèche miraculeuse

Tibériade

21,1à14

Le figuier sans fruit desséché

Béthanie

21.18à22

11.12à14

SA MORT - SA RESURRECTION

Lieux

Matthieu

Marc

Luc

Jean

Jésus annonce sa mort

Samarie

20.17à19

10.32à34

18.31à34

Entrée triomphale à Jérusalem

Jérusalem

21.1à11

11.1à10

19.29à44

12.12à19

La dernière Pâque

"

26.17à28

14.12à24

22.7à17

La prière sacerdotale

"

17

L'ultime combat

Gethsémané

26.37à46

14.32à42

22.39à46

Son arrestation (baiser de Judas)

"

26.47à56

14.43à52

22.47à53

18.1à11

Jésus devant ses juges

Jérusalem

26.57 à

14.57 à

22.54 à

18.12 à

Sentence de mort prononcée

"

27.26

15.21

23.26

19.16

Livré aux soldats (fouetté et injurié)

"

27. 27à31

15.15à20

23.25

19.1à7

Simon de Cyrène forcé à porter la croix

"

27.32

15.21

23.26

La crucifixion

Golgotha

27.35

15.24à25

23.33

19.18

Ses vêtements tirés au sort

"

27.35

15.24

23.34

19.23,24

Le témoignage du Centenier Romain

"

27.54

15.39

23.47

Jésus dans le sépulcre

Le jardin

27.57à60

15.46

22.53

19.38à42

L'ange roule la pierre

"

28.2

Son ascension au ciel (Actes ch. 1.9)

Béthanie

16.19,20

24.50à53

Son retour annoncé (Actes ch. 1.11)

"

24.30

LES 7 PAROLES A LA CROIX

1 - "Père pardonne leur, car ils ne..."

Golgotha

23.34

2 - "Aujourd'hui tu seras avec moi..."

"

23.43

3 - "Femme voilà ton fils"

"

19.26,27

4 - "Mon Dieu, mon Dieu pourquoi..."

"

27.46

15.34

5 - "J'ai soif"

"

19.28

6 - "Tout est accompli"

"

19.30

7 - "Père je remets mon esprit entre..."

"

23.46

IL SE MONTRE A PLUSIEURS

A Marie de Magdala

Au tombeau

16.9,10

20.14

A Marie de Magdala et Marie

"

28.9

A deux disciples sur le chemin

Emmaüs

16.12

24.13

A l'apôtre Pierre

Jérusalem

24.34

Aux apôtres sans Thomas

"

24.36

20.19

Aux apôtres avec Thomas

"

16.14

20.26

Aux disciples près du lac

Tibériade

21.1à24

Aux apôtres sur la montagne

Galilée

28.16

A plus de 500 frères à la fois

"

1ère épître aux Corinthiens ch. 5.6

A Jacques, son frère

"

1ère épître aux Corinthiens ch. 5.7

05 - Les Actes des apôtres :

Ce livre merveilleux à plus d'un titre, nous décrit au tout début de l'ère chrétienne, la vie de ceux qui ont placé leur foi en Jésus-Christ. Ecrit par Luc, pour Théophile, il est la suite de son Evangile. Ce dernier se termine par l'ascension du Christ ressuscité, les "Actes des apôtres " commencent par cette scène extraordinaire. Compagnon et narrateur des voyages de Paul, il fut le rédacteur de plusieurs de ses épîtres. Il fut son ami et sut être là jusque dans les épreuves. Son érudition et sa culture (il était médecin), lui ont permis de comprendre l'étendue de la vision et de l'appel que Paul désirait communiquer à ses lecteurs.

Ce livre se découpe en deux parties distinctes :

1 - La naissance de l'Eglise (le ministère de l'apôtre Pierre)

ch. 1 à 7

: L'effusion du Saint Esprit et le témoignage aux Juifs.

ch. 8 à 12

: L'Eglise persécutée, le témoignage aux gentils.

2 - L'expansion de l'Eglise (le ministère de l'apôtre Paul)

ch. 8 à 9

: Sa conversion et sa formation.

ch. 13 à 14

: Premier voyage missionnaire à Antioche.

ch. 15 à 17

: Second voyage missionnaire à Corinthe.

ch. 18 à 21

: Troisième voyage missionnaire à Ephèse.

ch. 22 à 26

: Retour à Jérusalem et arrestation..

ch. 27 à 28

: Quatrième voyage missionnaire à Rome.

* Le message essentiel de ce livre est la "PUISSANCE DE L'ESPRIT-SAINT" dans et par la vie des croyants. Son nom y est mentionné près de 70 fois, il est présent et agissant d'un bout à l'autre des 28 chapitres, à tel point qu'il serait plus juste de dire que ce sont les premiers chrétiens qui l'accompagnaient. Ce livre est appelé avec raison par certains lecteurs "les Actes de Saint-Esprit". Pour comprendre comment l'Eglise primitive s'est propagée dans tout le bassin méditerranéen et a influencé les institutions de l'empire Romain, on peut donc souligner quelques caractéristiques de la personne et de l'œuvre de l'Esprit Saint :

On découvre que ce n'est pas un principe spirituel ou une puissance impersonnelle, car on peut établir avec Lui les mêmes relations qu'avec une personne, Lui mentir (5.3), Le tenter (5.9), s'opposer à Lui (7.51), mais aussi Lui obéir (8.29 - 20.22).

Il a les mêmes attributs que Dieu :

LES EPITRES DE L'APOTRE PAUL

Paul est né à Tarse de parents juifs. Comme sa ville était sous dépendance romaine, il était Romain. Tarse était un grand centre culturel où les pensées Grecques, Juives et Romaines se côtoyaient.

Il fut enseigné dans la religion d'Abraham au pied du plus grand docteur de la Loi, Gamaliel. Zélé et fervent, son avenir semblait tout tracé. Il avait tout pour devenir un très grand souverain sacrificateur. Mais Dieu dans sa sagesse, en avait décidé autrement.

Sur le chemin de Damas, Jésus-Christ le rencontre. Il se convertit et mit tout son savoir et son zèle au service de ce Jésus qu'il persécutait avant. Il regarda même tout cela comme une perte à cause de l'excellence de la connaissance de Christ (Philippiens ch. 3.8).

Si Adam est l'exemple de l'homme créé parfait et qui chuta, Jésus est l'exemple de l'homme parfait qui n'a pas chuté, Paul lui est l'exemple de l'homme pécheur devenant parfait par la grâce de Dieu et la puissance de l'Evangile.

06 - L'épître aux Romains

* Ecrite sous Tertius (ch.16.22) vers 60 de notre ère, Paul annonce son intention de rendre visite à cette Eglise, dont on ne sait pas qui est à son origine, (peut-être des juifs fuyant la persécution de Jérusalem ? ). Paul veut parler de la grâce et du salut dont il a eu la révélation.

* L'épître se divise en deux parties distinctes :

ch. 1 à 11

: La doctrine (Péché, grâce, salut, foi, amour, justification)

ch.12 à 16

: La pratique (humilité, fidélité, tolérance, espérance).

* Le message de cette lettre est le véritable fondement de la vie chrétienne équilibrée. Le salut n'est pas le résultat des œuvres, mais il est déjà acquis par la mort de Christ à la croix pour tous ceux qui l'acceptent par la foi.

Dans ces lignes est révélé le plan parfait de Dieu face à l'état sans issue de l'humanité. Sa condition est dévoilée (ch.1.18 à 32) et son avenir sans Dieu démontré (ch.2.1 à 16) où tout espoir est exclu (ch.2. 8,9).

Mais la miséricorde de Dieu est aussi révélée (ch.3.21 à 26), de laquelle Il n'exclue aucun homme (ch.3.27 à 30 - 5.18 - 11.32).

Ce salut est très clairement expliqué dans toute sa plénitude :

ch.3.24,25

- Son auteur

: Le sang de Christ

ch.5.1

- Le moyen de l'acquérir

: La foi

ch.8.28 à 39

- Son étendue

: La perfection

ch.7.1 à 6

- Sa dimension

: La liberté

On y trouve aussi un riche enseignement sur de nombreux points de doctrine :

- Le péché (ch.1.21 à 28 - 3.10 - 5.12 à 21 ...) - La grâce (ch.5.15 - 6.23 )

- Le chemin de la liberté (ch.5 à ch.7) - L'œuvre de l'Esprit (ch.8.)

- La loi divine (ch.7.14 à 25) - La prédestination (ch. 8. 28 à 30)

- La justification (ch. 8. 31 à 34) - L'élection d'Israël (ch. 9 à 11)

- La vie chrétienne (ch.12) - La dimension sociale (ch. 13)

- La tolérance et le jugement (ch.14) - L'espérance (ch.15).

07 - 08 - Les deux épîtres aux Corinthiens

* Corinthe, métropole moderne, riche, cultivée, s'honorait de ses universités et de ses arts. Le luxe, la dissipation et l'immoralité étaient coutumes journalières. Les Corinthiens passaient leur temps en discours et en tournois, ils s'adonnaient au plaisir et à la luxure. De nombreux étrangers étaient attirés par cette manière de vivre.

Dans le livre des Actes au ch.18, nous découvrons de quelle manière l'Evangile pénétra dans cette ville corrompue. Paul fabriquant des tentes pour subvenir à ses propres besoins, y vint pour poser les fondements de la vérité biblique. Mais en pleine croissance, l'Eglise, splendide joyau de l'œuvre du ministère apostolique de Paul, influencée par la ville, était en train de faire faillite.

L'Eglise au lieu de pénétrer la ville, avait laissé la ville l'envahir. La division et la perversité faisaient leur apparition chez les chrétiens eux-mêmes. La décence, le mariage et même les dons spirituels étaient l'objet de discussions. L'Eglise envoya une lettre à Paul pour lui exposer les problèmes générés par cette situation. Les 2 lettres adressées aux Corinthiens ont été écrites pour répondre à cette requête (1 Corinthiens ch.7.1).

* Le but de la 1ère épître est précisé au ch.4.14. Le plan s'établit comme suit :

ch. 1 à 1.9

: Introduction

ch. 1.10 à 4

: Les divisions dans l'Eglise et le remède

ch. 5 à 6

: Les désordres moraux et la réponse

ch. 7 à 14

: Les difficultés doctrinales et l'enseignement

ch. 15

: L'avenir glorieux de l'Eglise

ch. 16

: Conclusion et salutations

* Dans sa 2ème épître, Paul témoigne du vrai ministère. Elle peut être articulée ainsi :

ch. 1 à 7

: Le ministère de Paul par celui de l'Esprit (ch.3.6 et 4.7)

ch. 8 à 9

: L'Assemblée locale dans l'Eglise universelle (libéralité)

ch. 10 à 13

: Prééminence du ministère apostolique (autorité)

* Dans ces livres, de nombreux points de doctrine sont abordés pour l'édification de l'Eglise.

Dans la 1ère épître de manière pratique :

- pour régler la vie sociale du croyant (ch.6)

- sur le mensonge (ch.7), sur les idoles (ch.8), sur la tentation (ch.10),

- sur la conduite du culte (ch.11), les neuf dons de l'Esprit (ch.12.14),

- sur l'amour (ch.13) et la résurrection (ch.15).

Mais aussi comme dans la 2ème épître :

- sur l'étendue du ministère de l'Esprit, de l'Eglise, du chrétien (ch.3)

- et aussi du serviteur (ch.10 & 11).

Véritable manuel de "savoir vivre dans l'Eglise", ces deux épîtres sont utiles pour enseigner ceux qui désirent une vie équilibrée et harmonieuse entre chrétiens, dans une relation spirituelle et une communion fraternelle enrichissante (1 Cor. Ch. 10.23) :

"Tout est permis, mais tout n'est pas utile; tout est permis, mais tout n'édifie pas.

Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d'autrui".

09 - L'épître aux Galates

* Si les Corinthiens étaient pervertis moralement, les Galates eux, se laissaient détourner de l'Evangile par de faux docteurs, qui prétendaient que la FOI seule, ne suffisait pas, mais que l'observation de la LOI et en particulier la circoncision était indispensable au SALUT.

* Ecrite en l'an 57 de la main même de Paul (ch.6.11), cette épître se divise en 3 parties :

1 - ch. 1 et 2 : L'autorité du ministère

2 - ch. 3 et 4 : Prééminence de la FOI sur la loi

3 - ch. 5 et 6 : Opposition de l'Esprit et de la chair

* Lettre de liberté; Paul y atteste la puissance de la croix pour la délivrance du péché (ch.1.4 - 2.16 - 3.22) de la malédiction de la loi (3.13) de l'égoïsme (ch. 2.20 - 5.24), du monde (ch. 6.14).

Il met en évidence les bénédictions obtenues par la Foi : l'adoption (ch.4.4,7), le Saint-Esprit (ch.3.14), et le fruit de l'Esprit (ch.5.22,25), ainsi que l'opposition flagrante entre la volonté de l'Esprit et la volonté de l'homme (ch. 5.16 à 18). Il est intéressant de noter que ce fruit comporte neuf parties, qu'il est au singulier et non au pluriel, comme les couleurs d'une unique lumière à travers un diamant finement taillé.

Relevons aussi qu'il y a 9 dons (1 Corinthiens ch.12.8 à 10) et 9 béatitudes (Matthieu ch.6.3 à 12).

10 - L'épître aux Ephésiens

* Le livre de Josué nous fait pénétrer dans le pays promis, ce livre, écrit par Paul prisonnier à Rome vers l'an 64, nous fait pénétrer dans le sens profond du SALUT, dans la position privilégiée du chrétien en Christ.

Il peut être résumé en 3 versets, qui dépeignent les 3 positions du croyant :

1 - ch. 2. 6 : "Etre assis" en Christ dans les lieux célestes.

2 - ch. 4. 1 : "Marcher" d'une manière digne de la vocation adressée.

3 - ch. 6. 11: "Tenir ferme" contre les ruses du diable.

* Le plan de ce livre est très clair :

1 - ch. 1 à 3 : Notre privilège en Christ (ch.2.8)

2 - ch. 4 à 5.2 : Notre attitude devant Dieu (ch.4.30)

3 - ch. 5.3 à 6 : Notre vie devant tous (ch.5.8)

* Il y a une progression tellement logique dans ces chapitres, que l'on peut très bien s'imaginer en train de pénétrer dans le palais de Dieu :

ch. 1.3 : L'antichambre avec ses accueillantes bénédictions.

ch. 2. 18 : La salle d'audience où nous sommes reçus par Dieu lui-même.

ch. 3. 18,19 : La salle du trône où siège l'immense amour de Christ.

ch. 4.24 : La salle du trésor où Dieu nous revêt d'une nouvelle nature.

ch. 5.2 à 21 : La salle du conseil où nous recevons les directives pour notre vie.

ch. 6.11 à 18 : La salle d'arme où nous recevons l'armure de Dieu.

Et tout cela vient de la grâce de Dieu (ch. 2.8) :

"Car c'est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.

Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

Ce n'est point par les œuvres afin que personne ne se glorifie".

11 - L'épître aux Philippiens

* Cette Eglise est le résultat d'une vision (Actes ch.16.9). Alors que l'apôtre Paul est prisonnier à Rome, elle avait pourvu à ses besoins par des dons (ch.4.18). Elle ne semblait pas avoir de problèmes particuliers, mais il pressent les dangers qui guettent une assemblée qui avance. Il pourvoit simplement à leur croissance spirituelle (1.9).

* Les 4 chapitres nous parlent de 4 aspects de Christ dans la vie du chrétien :

ch.1 : Christ est la source de la vie

ch.2 : Christ est le modèle à reproduire

ch.3 : Christ est le but et l'objectif du chrétien

ch.4 : Christ est suffisant pour tout

* Le sujet de l'épître est l'expérience de la vie chrétienne, elle s'adresse à ceux qui marchent avec Christ. Il n'est pas fait mention d'erreur doctrinale ou de déséquilibre moral à corriger. Paul vise leur maturité en toute connaissance et en pleine intelligence pour le discernement des choses les meilleures (ch. 1.9 à 11).

12 - L'épître aux Colossiens

* De style et d'époque identique à celle des Ephésiens, elle en diffère par le contenu. Une hérésie avait fait son apparition dans l'Eglise de Colosse.

Les jeunes convertis mal affermis, rendaient un culte aux anges (ch.2.18) et observaient un strict rituel (ch.2.16, 20 à 23). Paul s'attache à leur dépeindre la plénitude de l'œuvre de Christ dans leur vie (ch.1.19)

* La clef de l'épître est au ch.2.10, situant Christ dans son Eglise.

Le plan s'en établit comme suit :

1 - ch. 1 à 2.3 : Christ, sa personne et son œuvre

2 - ch. 2.4 à 3.4 : L'Eglise, sa position et sa responsabilité

3 - ch. 3.5 à 7 : Le chrétien, sa vie et ses devoirs

* Dieu a donné à Christ, la prééminence sur tout chose et sur tous. La vie du chrétien est cachée en Christ (ch.3.3) en qui habite corporellement toute la plénitude de la divinité (ch.2.9) :

CHRIST : Image du Dieu invisible (ch.1.15),

Créateur avec Dieu (ch.1.16),

Prééminent en toute chose (ch.1.18),

Réconciliant tout avec Dieu (ch.1.20),

Triomphateur par la croix (ch.2.14),

Glorifiant l'Eglise (ch.3.4)

Dans toutes les directions : Enracinés en Jésus, fondés et inébranlables dans la foi (ch.1.23), aspirant aux choses d'en haut , où Christ est assis à la droite de Dieu (ch.3.1), se supportant les uns les autres dans un pardon réciproque (ch.3.13), se conduisant avec sagesse envers ceux du dehors (ch.4.5) entièrement soumis à la volonté de Dieu (ch.4.12).

13 - 14 - Les deux épîtres aux Thessaloniciens

* A cause des persécutions (Actes 17.10), Paul a été obligé d'écourter sa présence au sein de cette Eglise qu'il venait de créer. Il l'avait confiée à Timothée (1 Thessaloniciens 3.6) , ressentait le besoin de les encourager et de les instruire. Ce sont les plus anciens écrits conservés par Paul.

Quelle espérance y est décrite : "Jésus revient". Paul y fait référence 20 fois dans ces 2 lettres. Il termine chaque chapitre par une citation directe à cette glorieuse attente, quand ce n'est pas le sujet principal d'un chapitre.

* Dans sa 1ère lettre, il expose les vérités fondamentales de la FOI, exhorte à la sainteté et réconforte ceux qui se sont affaiblis. A chaque chapitre, il apporte un enseignement précis :

ch. 1 : L'assemblée modèle

ch. 2 : Le serviteur modèle

ch. 3 : Le frère modèle

ch. 4 : La conduite modèle

ch. 5 : La vie modèle

* Dans la 2ème lettre, écrite peu de temps après, Paul corrige certaines fausses interprétations faites à la lecture de la 1ère. Le sujet principal en est le retour de Christ et le plan s'établit ainsi :

1 - Paroles de consolation ch. 1

2 - L'avènement de Christ ch. 2 à 2.12

3 - Exhortations diverses ch. 2.13 à 3

* L'Evangile n'est pas seulement spirituel, il concerne tout l'être : le corps, l'âme et l'esprit (1 Thes. ch.5.23). Il n'est pas seulement temporel, Il est éternel, la mort est vaincue (1 Thes. ch.4.16).

Si la première venue de Christ est passée inaperçue et a laissé dans le doute les philosophes et religieux de l'époque, la seconde venue du Seigneur sera glorieuse et surprendra le monde comme un voleur (1 Thes. ch.5.2).

C'est une grande consolation que cela : "Savoir que même si nos corps mortels connaissent le froid du tombeau, à un signal donné, à la voix d'un archange et au son de la trompette de Dieu, nous ressusciterons" (1 Thes. ch.4.16).

C'est la concrétisation de la volonté de Dieu pour l'humanité : "Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du SALUT par notre Seigneur Jésus-Christ" (1 Thes. ch.5.9).

Dans la 2ème épître, nous découvrons aussi que si le Seigneur tarde à revenir cela nous donne l'occasion :

De s'affermir (ch.2.15), dans une vie équilibrée et sage (ch. 3.6 à 14).

D'évangéliser le monde (ch.3.1), en attendant patiemment sa venue (ch. 3.5).

De prier (ch. 3.1,2), sans se lasser de faire le bien (ch. 3.13).

Dans l'attente du retour de Jésus-Christ, la glorieuse espérance des chrétiens (2 Thes. Ch. 1.10) :

"Lorsqu'il viendra pour être, en ce jour là,

glorifié dans ses saints

et admiré dans tous ceux qui auront cru".

15 - 16 Les deux épîtres à Timothée

* Avec celle de Tite, ces deux lettres sont dites "Pastorales" car elles sont une mine de précieux enseignements pour ceux qui sont responsables d'une assemblée.

Timothée était un homme jeune et Paul lui prodigue des instructions très précises. Il avait en charge l'Eglise d'Ephèse et il devait considérer comme un véritable honneur l'affection et les précieux conseils de celui qui l'avait amené à l'Evangile.

* La première épître, lettre confidentielle, traite de l'organisation et de la discipline qui doivent régner entre les membres d'une même communauté.

Le plan peut s'articuler comme suit :

- ch. 1 : Conseils sur la doctrine.

- ch. 2 : Conseils sur l'attitude spirituelle de chacun.

- ch. 3 : Qualités de celui qui aspire aux responsabilités.

- ch. 4 : Qualités de celui qui est responsable.

- ch. 5 : Relations fraternelles.

* Paul écrivit cette deuxième lettre vers la fin de sa vie, elle est sans doute la dernière qu'il envoya du fond de sa prison. Lucide sur son martyr proche (ch.4.6 à 8) il adresse un véritable testament spirituel qui va bien au delà de la simple exhortation.

Il est visionnaire des dangers qui guettent l'Eglise, mais aussi de la dimension que doit acquérir et garder celui qui fait œuvre de serviteur. Les divisions naturelles de l'épître sont :

- ch. 1 : La dimension du serviteur.

- ch. 2 : L'attitude devant les erreurs doctrinales (Apostasie).

- ch. 3 : L'opposition entre le vrai et le faux serviteur.

- ch. 4 : La fermeté intellectuelle et spirituelle du serviteur.

* Ces écrits de Paul sont très précieux et très pratiques. Chacun des sujets abordés, l'est sous un angle didactique. L'homme d'expérience cherche à établir son enfant bien-aimé dans la foi, dans un ministère puissant pour l'assemblée qu'il avait en charge, sans négliger sa croissance spirituelle.

Ceux qui ont à cœur de suivre Christ sur le chemin du service, trouveront dans ces neuf chapitres les exigences de Dieu pour ses ouvriers (1 Tim. ch.3).

S'ils sont jeunes, ils y puiseront des directives sans équivoque pour une croissance harmonieuse et intelligente (2Tim.ch.2).

Ceux qui désirent la propagation de l'Evangile, y trouveront de précieux conseils (1Tim. ch.2.1 à 8 - 2 Tim. ch.2.14 à 21 - 4.1 à 5).

Dans la 2ème épître au chapitre 3 on découvre un problème et une solution :

- Le problème (v.1 à 9), qui expose la situation exacte de notre génération insensible et égoïste.

- La solution (v.14,15) qui se trouve dans l'éducation que l'on peut donner à un enfant, dans l'exemple que l'on peut recevoir des aînés et que l'on peut donner aux plus jeunes (v.10), mais aussi par la prédication et l'enseignement de la Parole de Dieu qui seule peut corriger cette situation (v.16,17).

17 - L'épître à Tite

* Cette épître a beaucoup de ressemblances avec la première à Timothée. Elle aborde les mêmes sujets. Paul insiste sur le rôle que Tite doit tenir pour parvenir à un développement harmonieux avec son Eglise (ch.1.5)

* Le plan de ce livre est très simple :

- ch. 1 : L'importance du fidèle serviteur (le pédagogue).

- ch. 2 : L'importance de la saine doctrine (l'enseignement).

- ch. 3 : L'importance des bonnes œuvres (la pratique).

* Paul met l'accent sur le salut par grâce (ch.2.11 à 14 - 3.3 à 7) comme pour mieux faire ressortir la nécessité des bonnes œuvres (ch.1.16 - 2.10).

Il est convaincu que l'enseignement solide doit se manifester par un résultat évident dans la vie de ceux qui le reçoivent et c'est pour cela qu'il demande à Tite d'établir des hommes irréprochables rendant un excellent témoignage et manifestant un équilibre certain dans leur vie familiale et sociale.

18 - L'épître à Philémon

* C'est une lettre personnelle d'un ami à un autre ami, qui savent tous deux quelle est la véritable dimension de l'amour fraternel.

Onésime était un de ces nombreux esclaves au service de maîtres romains. Certains pouvaient en avoir 200, quelques uns en possédaient plusieurs milliers avec un droit inaliénable de vie et de mort. A cette époque, un esclave rebelle était crucifié. On comprend mieux l'intercession de Paul auprès de son ami et frère dans la foi.

* Dans ce chapitre unique, se cache un véritable trésor de tact et de courtoisie empreint de pudeur et de respect mutuel.

L'articulation en est simple :

- v. 1 à 7 : Paul prépare Philémon à sa requête.

- v. 8 à 21 : Paul intercède pour Onésime.

- v. 22 à 25 : Paul use de liberté pour lui-même.

* Quel joyau aux multiples facettes, brillantes des feux que l'amour inspire en réglant un problème des plus difficiles à résoudre : Faire d'un esclave voleur en fuite, un frère affranchi et accueilli dans le pardon.

Il est plus facile de comprendre ainsi l'œuvre d'intercession de l'avocat que nous avons auprès du Père, le Saint-Esprit. Celui qui inspire nos prières lorsque confus et humilié nous ne savons que dire (Romains ch.8.26,27).

Quelle leçon pour nous aussi qui ne savons pas toujours faire ce qu'il faut à l'égard de quelqu'un qui nous lèse de nos droits. Paul connaissait sûrement l'enseignement de Jésus à ce sujet (Matthieu ch.5.38 à 48 - Luc ch. 6.27 à 36). " La miséricorde triomphe du jugement " (Jacques ch. 2.13)

"Et s'il t'a fait quelque tort, ou s'il te doit quelque chose, mets le sur mon compte" (v. 18)

LES EPITRES GENERALES

19 - L'épître aux Hébreux

* Cette lettre remarquable à plus d'un titre, n'est pas signée, on ne peut dire avec exactitude qui en est l'auteur. Le style fait penser à celui de Paul, ainsi que la salutation finale (ch;13.22 à 25). On attribue même cette lettre à Appolos. Toujours est-il que l'on pourrait l'intituler sans se tromper : "Lettre de Saint-Esprit au peuple de Dieu".

* Le sujet central est le ministère de Jésus-Christ. Il est très clairement résumé dans le verset clef de ce livre (ch.7.25), qui avec Jean 3.16 sont les deux versets les plus importants du Nouveau Testament.

Les thèmes abordés peuvent en constituer l'articulation :

Ch. 1 et 2

: Un si grand salut (ch.2.3)

Ch. 3 et 4

: Introduit dans le repos (ch.4.3)

Ch. 5.1 à 8.6

: Par le sacerdoce de Christ (ch.5.5, 6.20)

Ch. 8.7 à 10.39

: L'accès au sanctuaire de Dieu (ch.9.24, 10.19 à 21)

Ch. 11

: Par la Foi (v.1 & 6)

Ch. 12 et 13

: La conduite persévérante (ch.12.12, 13.1)

* Cette épître adressée aux Hébreux (juifs) est à lire en parallèle avec l'épître de Paul aux Romains (païens). Toutes les deux parlent de Jésus et son œuvre pour l'humanité :

La première s'attache à dépeindre les conséquences du sacerdoce de Christ dans la vie du racheté : "La libre entrée dans le sanctuaire de Dieu".

La deuxième parle de la justification accordée à tout pécheur qui se repent. L'une introduit dans la pénombre du saint des Saints, que seule la lumière du chandelier éclaire. L'autre illumine par la grâce les ténèbres de l'homme.

Ce qui est lumière et évidence pour les hommes sont ténèbres pour le Dieu Saint (Rom. Ch.1.20 à 23), ce qui est obscur aux yeux des hommes ignorants de la grâce du Père des lumières, éclaire tout homme qui s'approche de Lui (Héb. ch.1.1 à 4 et Jean ch..1.1 à 18).

Celui qui veut pénétrer dans la révélation de Dieu, manifestée dans la personne de son Fils, trouvera dans cette épître, dépeint de façon évidente :

- La personne du souverain sacrificateur parfait (ch. 10.21), associée à l'œuvre expiatoire de l'agneau sans défaut (ch. 9.14).

- Son entière divinité (ch. 1.3 - 7.25) étroitement liée à sa complète humanité (ch. 4.15 - 5.8).

- Son immutabilité (ch. 13.8) comme véritable ossature de la foi persévérante (ch. 12 & 13).

Elle contient aussi d'extraordinaires promesses pour une vie chrétienne victorieuse :

- La victoire par Christ sur la tentation (ch.4.15,16)

- La libre entrée dans le sanctuaire de Dieu (ch. 10.19 à 22)

- L'immutabilité de Jésus-Christ (ch. 13.8)

20 - L'épître de Jacques

* Ecrite par Jacques (le frère de Jésus), vers la moitié du premier siècle de notre ère, elle est destinée aux douze tribus dans la dispersion (ch.1.1). D'une lecture extrêmement aisée, elle ne comporte pas de points de doctrine difficiles à comprendre. Chacun des passages tourne autour de la vie pratique de tous les jours et permet de vivre une foi agissante (ch. 1.22).

* Le point central qui résume bien l'esprit de cet enseignement se trouve au ch. 2.26 :

"la foi sans les œuvres est morte"

Le découpage est facile à faire, chaque chapitre éclaire cette foi vivante sous un angle différent:

ch. 1 : La sagesse précède l'action (v.5.22)

ch. 2 : L'amour introduit dans l'action (v.8, 13, 22)

ch. 3 : La langue limite l'action (v.2, 10, 14)

ch. 4 : L'orgueil étouffe l'action (v.2, 6, 10, 17)

ch. 5 : La piété nourrit l'action (v.8, 12, 16, 20)

* Véritable manuel de religion pratique, celui qui est insatisfait de la vie improductive qu'il mène, ainsi que celui qui recherche la volonté de Dieu, trouveront dans ces versets un enseignement solide et très simple à mettre en œuvre.

Pour cela, il suffit de reconnaître :

Que l'on manque de sagesse et la demander à Dieu (ch.1.5).

Accepter la direction divine pour une religion pure et sans tâche (ch.1.27).

Devenir un homme (ou une femme) de parole (ch.5.12) et de prière (ch.5.16).

Sans douter (ch.1.6) et sans se tromper soi-même (ch.1.22).

Reconnaître la nature et les qualités de notre foi personnelle (ch.2.17, 26 - ch.3.13, 18).

Et ne rejeter personne (ch.2.4).

Car on ne peut tromper Dieu, et les hommes ne tarderont pas à se poser des questions sur notre inactivité béate, surtout quand ils sont eux-mêmes délaissés, malades ou en prison (Matt. ch.25.31 à 46).

Il convient néanmoins de lever une équivoque que certains pourraient voir entre Jacques (ch.2.26) et l'épître de Paul aux Ephésiens (ch.2.8 à 10). Ce ne sont pas nos œuvres qui nous sauvent, mais l'acceptation du sacrifice expiatoire de Jésus-Christ, selon ce qui est très clairement affirmé dans de nombreux textes du Nouveau Testament :

Jean ch.1.36 - 17.3 - Actes ch. 13.38,39 - Romains ch.3.24 - 5.1 & 10.9 - Galates ch. 2.16 Philippiens ch. 3.9 - Philippiens ch. 3.9 - Colossiens ch. 2.13 - Pour ne citer que ces quelques passages.

Il est utile de préciser que si nos œuvres ne nous sauvent pas, Dieu lui-même ne les méprise pas pour autant, (Actes ch.10.4 & 35 - Luc ch.11.41,42 ) leur réservant même une rétribution glorieuse (Apocalypse ch. 19.8).

Jacques, dans son chapitre 3, nous donne aussi une définition assez réaliste de la nature humaine, par un exposé sur la langue (v.6) :

"La langue est aussi un feu; c'est le monde de l'iniquité.

La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps,

et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne".

21 -22 - Les deux épîtres de Pierre :

* Ecrites par l'apôtre vers l'an 60 et 66 de notre ère, ces lettres sont adressées aux chrétiens de l'empire Romain, habitant l'Asie Mineure. L'Eglise primitive était éprouvée et persécutée. Cette souffrance devenait difficile à supporter (1 Pierre ch.1.6 - 3.14 - 4.12 à 16).

Pierre, homme du peuple ne possédait pas une érudition comme celle de Paul. Pêcheur de Galilée, c'est à l'école de la vie qu'il s'est forgé un caractère entier, mais c'est à l'école de Jésus de Nazareth qu'il s'est instruit des choses de Dieu, le suivant pas à pas dans son ministère terrestre (et sur l'eau), recevant ses paroles, le voyant vivre.

* La première épître contient toutes les doctrines de la foi chrétienne, elle est parsemée d'exhortations et d'encouragements. La note dominante de ces lignes est :

"La victoire dans la souffrance".

Elle peut être découpée des deux manières suivantes :

la 1° -

ch. 1 à 2. 10

: Les privilèges

 

ch. 2.11 à 4. 11

: Les devoirs

 

ch. 4.12 à 5.14

: Les épreuves

la 2° -

ch. 1 à 1.21

: Christ le modèle de la souffrance

 

ch. 1.22 à 2.10

: " " de la sainteté

 

ch. 2.11 à 3.9

: " " de la soumission

 

ch. 3.10 à 4.19

: " " de la patience

 

ch. 5

: " " du service

* La deuxième lettre parle de l'avenir et de la fin des temps. Dépeignant avec précision ce que l'on nomme "Apostasie". Faux prophètes et faux docteurs, corruption générale, comme signes intangibles d'une réalité.

Le plan peut s'établir de la manière suivante :

ch. 1 à 1.11 : Les dons Divins et la réponse humaine.

ch. 1.12 à 2.22 : La prophétie Divine et la parodie humaine.

ch. 3 : La patience Divine et la moquerie humaine.

* Dans ses deux lettres, Pierre nous parle de ce que doit être l'authentique vie du chrétien sur cette terre (1 Pierre ch.1.13 à 16 - 2.1 à 3) et de l'avenir de cette terre (2 Pierre ch.3.10).

Il traite aussi de la place et de l'importance de la personne de Jésus-Christ (1 Pierre ch. 2.4 à 10 et ch. 3.18), mais aussi de la place future du chrétien lorsque sa victoire sera acquise (2 Pierre ch.1.10,11).

Il pose le solide fondement de l'Evangile : "Jésus-Christ la pierre angulaire" (1 Pierre ch.2. 1 à 10) faisant du chrétien un sacerdoce royal, une nation sainte et un peuple acquis.

Quant à ceux qui disent que la bible ne donne que des conseils pour vivre dans une contemplative oisiveté, ils seront renseignés utilement en lisant 2 Pierre ch.1.3 à 11 et surtout 2 Pierre ch. 3.14 :

"C'est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses,

appliquez-vous à être trouvés par lui sans tâche et irrépréhensibles dans la paix".

23 - 24 - 25 - Les trois épîtres de Jean

* Est-ce parce que Jean était le disciple que Jésus aimait (Jean ch.21.20) ou bien parce qu'il était proche de lui au point de ne perdre aucune de ses paroles (Jean ch.3.23) qu'il a pu écrire ces merveilleuses lettres ? toujours est-il que nous avons là les plus belles lignes jamais écrites sur la nature de Dieu. Après leur lecture il est impossible de ne pas savoir qu'il est Vie, Lumière et Amour.

* La première lettre est une lettre personnelle d'un Père pour ses petits enfants. Il recherche la joie parfaite (ch.1.4), afin qu'ils ne se perdent pas (ch.2.1&26) et qu'ils aient la vie éternelle (ch.5.13). C'est l'affirmation des certitudes de la foi (ch.5.4) sur les points suivants qui en composent son articulation :

ch. 1 à 2.11 : Le message concernant la Lumière.

ch. 2.12 à 5.3 : " " l'Amour.

ch. 5.4 à 5.21 : " " la Vie.

* La seconde adressée à Kyria (dame) l'élue, peut y être dans son unique chapitre considérée comme une exhortation adressée à l'Eglise pour marcher dans les commandements de Dieu, loin de la séduction qui consisterait à s'éloigner de la saine doctrine de Christ (apostasie).

Elle prend toute sa valeur quand on sait que tous les autres apôtres sont morts et que Jean, seul survivant parmi ceux qui ont côtoyé Jésus, exhorte les premiers chrétiens à rester fermement attachés à la vérité comme vraie doctrine de Christ (v.9).

v. 1 - La vérité n'est pas opposée à l'amour.

v. 1 - Elle se laisse connaître.

v. 2 - La vérité demeure en nous pour l'éternité.

v. 3 - Elle est accompagnée de la grâce, de la miséricorde et de la paix.

v. 4 - Elle produit le mouvement chez ceux qui lui obéissent.

v. 7 - La vérité peut-être incomplètement annoncée.

v. 10 - Elle ne souffre aucun compromis.

* La troisième, concerne la responsabilité personnelle du chrétien dans l'église. Jean y dénonce le sectarisme qui guette une assemblée et son conducteur, s'abandonnant à l'isolement local et à l'ambition personnelle qui dénature la vérité (v.9.10).

Il exhorte son ami à prendre position pour ceux qui rendent un bon témoignage et à s'opposer à ceux qui ne pratiquent pas le bien, par un comportement digne de la vérité (v.11.12).

L'amour et la vérité sont les deux piliers de l'enseignement de Jean, ils sont les fondements de sa vie et la base même de ses écrits, à un point tel que cette lettre en est totalement imprégnée.

Ceux qui désirent s'exercer à l'exhortation, trouveront là un exemple de tact et de diplomatie chrétienne.

26 - L'épître de Jude

* Jude serait le frère de Jacques, lui-même frère de Jésus-Christ (v.1), cela semble confirmé par le verset 17, dans lequel il ne se compare pas aux apôtres.

* Cette épître a été appelé la préface de l'Apocalypse, car elle révèle les conditions morales et religieuses qui accompagnent la fin des temps.

Il avertit l'Eglise contre les hérésies qui vont assaillir la Foi qui a été transmise une fois pour toutes (v.3), dénonçant l'apostasie dans sa cause et son cours (v.8 et 19) ainsi que les faux disciples (v.4,12,13,16). Exhortant à combattre pour la Foi (v.3 et 20) en s'appuyant sur celui qui peut préserver de toute chute (v.24).

27 - L'Apocalypse

* Le sens "apocalyptique, chaos final" que l'on donne généralement au titre de ce livre, n'exprime pas entièrement son contenu. En grec, Apocalypse signifie "Révélation", il conviendrait donc mieux de dire "Révélation de Jésus-Christ".

Elle a été écrite par l'apôtre Jean, l'évangéliste, vers la fin de sa vie alors qu'il était prisonnier dans l'île de Patmos. Cette révélation lui a été transmise en songe ou en vision par un ange (ch.1.1) et elle concerne les choses à venir.

* A ce titre, au travers des siècles, elle fut l'objet de diverses interprétations, il en est encore de même de nos jours. Certains de ces passages sont franchement incompréhensibles, mais d'autres nous paraissent évidents si nous en faisons une lecture simple.

Il parait donc sage et prudent de ne s'en tenir qu'aux évidences pour survoler ce livre qui est le seul livre prophétique du Nouveau Testament.

La composition peut s'articuler de la manière suivante :

ch. 1

- Les choses qui sont vues

: Christ

ch. 2 & 3

- " " existent

: L'Eglise

ch. 4 à 6

- " " vont arriver

: L'Antéchrist

ch. 7 à 14

- " " " s'infliger

: Les jugements

ch. 15 à 20.6

- " " " s'établir

: Le règne de Christ

ch. 20.7 à 22

- " " seront éternelles

: La nouvelle Jérusalem

 

* Les Evangiles présentaient Christ comme étant le Sauveur, l'Apocalypse nous le révèle glorieux et triomphant. Les choses qui paraissent obscures dans ce livre, s'éclairent sous un jour différent quand on les regarde à la lumière du ministère parfait de Christ (Hébreux ch.7.25 - 9.28 - 10.19 à 22)

Ce livre est l'heureuse conclusion du premier livre de la Bible : la Genèse. Nous y découvrons des promesses merveilleuses concernant ceux qui sont sauvés par grâce (ch.7.9 à 17 - 19.7 à 10), terribles concernant ceux qui se rebellent contre Dieu (ch.18.20 à 19.2 - 20.11 à 15).

Mais la promesse la plus extraordinaire pour l'humanité concerne ces choses nouvelles que Dieu dans sa puissance va établir pour l'éternité (ch.21 et 22) :

Une nouvelle terre et des nouveaux cieux,

Un nouveau peuple,

Une nouvelle Jérusalem,

Un nouveau temple,

Une nouvelle lumière,

Une nouvelle vie "éternelle".

 

 

 

 

 

 

 

CE QUE LA BIBLE ENSEIGNE

L'enseignement que l'on peut tirer de la Bible est sans nul doute un des plus controversés, soit par ceux qui refusent de voir en elle une origine divine, soit par ceux qui veulent lui faire dire ce qu'elle ne dit pas.

Elle est très riche par la diversité des sujets qu'elle traite. Ils tissent tout au long des 66 livres qui la composent, une trame solide semblable aux fils d'un parfait ouvrage.

Cette quatrième partie, se propose de présenter 20 thèmes concernant la vie chrétienne. Pour plus de commodité intellectuelle, chacun regroupe sept citations extraites chronologiquement de l'Ancien et du Nouveau testament.

Il est évident que l'on ne peut pas faire le tour complet de chaque matière en si peu de versets. Aussi ne représentent-ils qu'un point de départ à partir duquel chaque lecteur est invité à cheminer plus longuement dans les merveilleuses et puissantes vérités de son message.

Laissons-la donc parler, tout en laissant à leur Divin inspirateur le soin de prouver à chacun en particulier, la véracité de l'Ecriture.

2ème Epître de Pierre ch. 2. v.20,21

"Avant tout, sachez qu'aucune prophétie de l'Ecriture ne peut être l'objet d'interprétation particulière, car ce n'est nullement par une volonté humaine qu'une prophétie a jamais été présentée, mais c'est poussé par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu".

Evangile de Matthieu ch. 5 v.18

"Je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront pas, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé".

Epître aux Hébreux ch. 11 v.1

"Or, la foi est une ferme assurance des choses que l'on espère et une démonstration de celles que l'on ne voit pas".

01 - La Parole - La Loi - Les Ecritures

1 - Genèse ch.1.3 : "Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut".

2 - Psaume 19.8 : "La loi de l'Eternel est parfaite, elle restaure l'âme".

3 - Esaïe ch.55.11 : "Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : elle ne retourne point à moi sans produire son effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins".

4 - Luc ch. 21.33 : "Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point".

5 - Jean ch. 5.39 : "Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir la vie éternelle : ce sont elles qui rendent témoignage de moi".

6 - 2 Tim. Ch.3.16 : "Toute l'Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice".

7 - 1 Pierre ch. 1.23 : "Vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu".

02 - La dimension spirituelle de la création

1 - Genèse ch. 1.2 : "L'Esprit de Dieu se mouvait au dessus des eaux".

2 - Genèse ch. 28.12 : "Il (Jacob) eut un songe et une échelle était appuyée sur la terre et son sommet touchait le ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle".

3 - Exode ch.3.2 : "L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson... et le buisson ne se consumait point".

4 - 1 Rois ch.8.11 : "Les sacrificateurs ne purent y rester (dans le temple) pour faire le service, à cause de la nuée, car la gloire de l'Eternel remplissait la maison de l'Eternel".

5 - Job ch. 1.6 : "Or, un jour les fils de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel et Satan vint aussi au milieu d'eux".

6 - Daniel ch. 3.24 : "N'avons nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés ? ... Eh bien, je vois quatre hommes sans lien, qui marchent au milieu de la fournaise et qui n'ont point de mal, et la figure du quatrième ressemble à celle d'un fils des dieux".

7 - 2 Corinthiens ch. 4.18 à 5.1 : "Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles, car les choses visibles sont passagères et les invisibles sont éternelles. Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme".

03 - L'existence de Dieu

1 - Genèse ch. 1.1 : "Au commencement Dieu créa les cieux et la terre".

2 - Exode ch. 3.14 : "Dieu dit à Moïse : "Je suis celui qui suis."

3 - Esaïe ch. 43.10 : "Avant moi, il n'a point été formé de Dieu, après moi il n'y en aura point"

4 - Osée ch. 11.9 : "Je suis Dieu et non pas un homme."

5 - Marc ch. 12.32 : "Dieu est unique et il n'y en a point d'autre que Lui".

6 - Romains ch. 1.20 : "En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages".

7 - Ephésiens ch. 4.6 : "Un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous et en tous".

04 - Dieu et l'homme

1 - Genèse ch. 2.7 : "L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant".

2 - Genèse ch. 3.9,10 : "Mais l'Eternel Dieu appela l'homme et lui dit : où es-tu ? Il répondit : j'ai entendu ta voix dans le jardin et j'ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché".

3 - Genèse ch. 6.5,6 : "L'Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L'Eternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre et il fut affligé en son cœur".

4 - Genèse ch. 9.8,9 : "Dieu parla à Noé et à ses fils avec lui en disant : Voici j'établis mon alliance avec vous et avec votre postérité après vous".

5 - Psaume 18. 26 à 28 : "Avec celui qui est bon, tu te montres bon, avec l'homme droit, tu agis selon la droiture. Avec celui qui est pur tu te montres pur et avec le pervers, tu agis selon sa perversité. Tu sauves le peuple qui s'humilie et tu abaisses les regards hautains".

6 - Psaume 144. 3,4 : "Eternel, qu'est-ce que l'homme pour que tu le connaisses ? Le Fils de l'homme pour que tu prennes garde à lui ? L'homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l'ombre qui passe".

7 - 1 Timothée ch.2. 3 à 5 : "Cela est bon et agréable devant Dieu notre sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Car il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour nous tous".

05 - La nature humaine

1 - Genèse ch. 1.27,28 : "Dieu créa l'homme à son image ... il créa l'homme et la femme. Dieu les bénit et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et l'assujettissez...".

2 - Ecclésiaste ch. 7.29 : "Dieu a fait les hommes droits, mais ils ont cherché beaucoup de détours".

3 - Romains ch. 11.28 : "Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous".

4 - 1 Corinthiens ch. 2.14,15 : "L'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui ... L'homme spirituel au contraire juge de tout".

5 - 1 Corinthiens ch. 15.50 : "Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité".

6 - 1 Thessaloniciens ch. 5.23 : "Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, pour l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ".

7 - 2 Timothée ch. 3.1 à 5 : "Dans les derniers jours ... les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force".

06 - La nature de Dieu

1 - Genèse ch. 17.1 : "Je suis le Dieu tout puissant."

2 - Lévitique ch. 19.2 : "Je suis Saint, moi l'Eternel votre Dieu".

3 - Psaume 145. 8,9 : "L'Eternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté ... envers tous et ses compassions s'étendent sur toutes ses œuvres".

4 - Esaïe ch. 45.21 à 23 : "Il n'y a point d'autre Dieu que moi, je suis le seul Dieu juste et qui sauve ... Car je suis Dieu et il n'y en a point d'autre. Je le jure par moi-même. La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée : Tout genou fléchira devant moi, toute langue jurera par moi. En l'Eternel seul, me dira-t-on, résident la justice et la force".

5 - Nahum ch. 1.2 : "L' Eternel est un Dieu jaloux, il se venge. L'Eternel se venge, il est plein de fureur. L'Eternel se venge de ses adversaires, il garde rancune à ses ennemis".

6 - 2 Timothée ch. 2.13 : "Si nous sommes infidèles, Il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même".

7 - 1 Jean ch. 4.7 : "Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est Amour".

07 - L'existence et l'œuvre de Satan

1 - Genèse ch. 3.1,2 : " le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que l'Eternel Dieu avait fait. Il dit à la femme : Dieu a-t-il réellement dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ".

2 - Marc ch. 1.13 : " L'Esprit poussa Jésus dans le désert où il passa quarante jours, tenté par Satan ".

3 - Luc ch. 13.16 : " Et cette femme que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne ce jour-là ".

4 - Jean ch. 13. 27 : " Dès que le morceau fut donné, Satan entra dans Judas ".

5 - Actes ch. 26.18 : " Je t'envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés ".

6 - 2 Corinthiens ch. 11.13,14 : " Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière " .

7 - Apocalypse ch. 20.2,3 : "Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l'abîme, ferma et scella l'entrée au-dessus de lui afin qu'il ne séduisit plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis ".

08 - La mort physique

1 - Genèse ch. 2.22 : "Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger et de vivre éternellement".

2 - Job ch. 21.22 à 25 : "L'un meurt au sein du bien-être, de la paix et du bonheur ... L'autre meurt, l'amertume dans l'âme, sans avoir joui d'aucun bien, et tous deux se couchent dans la poussière, tous deux deviennent la pâture des vers".

3 - Psaume 90. 10 : "Les jours de nos années s'élèvent à 70 ans et pour les plus robustes à 80 ans, et l'orgueil qu'ils en tirent n'est que peine et misère, car ils passent vite et nous nous envolons".

4 - Osée ch. 13.14 : "Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, je les délivrerai de la mort".

5 - Philippiens ch. 1.21 : "Christ est ma vie et la mort m'est un gain".

6 - Hébreux ch. 11.13 : "C'est dans la foi qu'ils sont tous morts ... reconnaissant qu'ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre".

7 - Apocalypse ch. 20.13 : "La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux et chacun fut jugé selon ses œuvres".

09 - La mort spirituelle

1 - Genèse ch. 2.16,17 : "Tu pourras manger de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras".

2 - Deutéronome ch. 30.19 : "J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie afin que tu vives".

3 - Ezéchiel ch. 18.32 : "Je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Eternel. Convertissez-vous et vivez".

4 - Luc ch. 15.32 : "Ton frère que voici était mort et il est revenu à la vie, parce qu'il était perdu et qu'il est retrouvé".

5 - Jean ch. 5.24 : "Celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie".

6 - Jacques ch. 1.15 "La convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché et le péché étant consommé, produit la mort".

7 - Apocalypse ch. 21.8 : "Pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort".

10 - La personne de Jésus-Christ

1 - Esaïe ch. 7.14 : "C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voici la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel".

2 - Matthieu ch. 1.18 : " Marie, sa mère ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu'ils eussent habités ensemble".

3 - Jean ch. 1.14 : " Et la Parole a été faite chair et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père ".

4 - Jean ch. 8.42 : "C'est de Dieu que je suis sorti et que je viens, je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé".

5 - Jean ch. 19.17 : " Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. C'est là qu'il fut crucifié".

6 - Jean ch. 20.9 : " Ils ne comprenaient pas encore que, selon l'Ecriture, Jésus devait ressusciter des morts".

7 - Actes ch. 1.11 : " Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel".

11 - Son œuvre

1 - Matthieu ch. 9.13 : "Je prends plaisir à la miséricorde et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs".

2 - Matthieu ch. 20.28 : " C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme rançon de plusieurs ".

3 - Marc ch. 2.10 : " Le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés".

4 - Jean ch. 14.6 : " Je suis le chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi".

5 - Romains ch. 10.4 : " Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient ".

6 - 1 Corinthiens ch. 1.30 : " Il a été fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption ".

7 - Apocalypse ch. 5.9,10 : " Tu as été immolé et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation; tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu et ils régneront sur la terre ".

12 - La Foi

1 - Habakuk ch. 2,4 : "Voici, son âme s'est enflée, elle n'est pas droite en lui; mais le juste vivra par sa foi".

2 - Matthieu ch. 21,22 : "Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez".

3 - Luc ch. 22,32 : "Mais j'ai prié pour toi afin ta foi ne défaille point; et toi quand tu seras converti, affermis tes frères".

4 - Actes ch. 14,27 : "Ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi".

5 - Romains ch. 10,17 : "Ainsi la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la parole de Christ".

6 - Hébreux ch. 11,6 : "Or sans la foi il est impossible de lui être agréable, car il faut que celui qui s'approche de Dieu croit qu'il existe, et qu'il est le rémunérateur de celui qui le cherche".

7 - 1 Jean ch. 5,4 : "Ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi".

13 - Le salut de l'homme

1 - Esaïe ch. 61.10 : " Je me réjouirai en l'Eternel, mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu, car il m'a revêtu des vêtements du salut, il m'a couvert du manteau de la délivrance".

2 - Luc ch. 1.77 : " Afin de donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés".

3 - Actes ch. 4.12 : " Il n'y a de salut en aucun autre, car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés ".

4 - Romains ch. 3.23,24 : " Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ ".

5 - Romains ch. 6.23 : " Le salaire du péché, c'est la mort. Mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur ".

6 - Romains ch. 10. 9 : " Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé".

7 - Ephésiens ch. 2.8,9 : " C'est par grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres afin que personne ne se glorifie".

14 - L'assurance du chrétien

1- Deutéronome ch. 7. 9 : " Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde jusqu'à la millième génération envers ceux qui l'aiment et qui observent ses commandements ".

2 - Psaume 37.4,5 : " Fais de l'Eternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire ".

3 - Psaume 84.6 : " Heureux ceux qui placent en Dieu leur appui ! Ils trouvent dans leurs cœurs des chemins tout tracés ".

4 - Psaume 91.10 à 12 : " Aucun malheur ne t'arrivera, aucun fléau n'approchera de ta maison. Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies, ils te porteront sur les mains de peur que ton pied ne heurte contre une pierre ".

5 - 2 Corinthiens ch. 2.14 : " Grâce soit rendu à Dieu qui nous fait toujours triompher en Christ et qui répand par nous en tout lieu l'odeur de sa connaissance ".

6 - Galates ch. 4.6,7 : " Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils, lequel crie : Abba ! Père ! Ainsi tu n'es plus esclave mais fils et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu ".

7 - Philippiens ch. 4.6,7 : " Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses, faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Christ ".

 

15 - Les conséquences de la conversion

1 - Actes ch. 26.20 : " J'ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'œuvres dignes de la repentance ".

2 - 1 Corinthiens ch. 6.11 : " Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ et par l'Esprit de notre Dieu ".

3 - Ephésiens ch. 4.1 à 3 : " Je vous exhorte donc ... à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix ".

4 - Philippiens ch. 2.13 : "C'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir".

5 - Tite ch. 2. 11,12 : " Car la grâce de Dieu, source de salut ... nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété ".

6 - 1 Pierre ch. 1.2 : " Elus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ ".

7 - Jacques ch. 2.26 : " Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte ".

16 - L'Eglise - Le Chrétien

1 - Marc ch. 16.16 à 20 : " Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues, ils saisiront des serpents, s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal, ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris .... Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient ".

2 - Jean ch. 13.35 : " A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres ".

3 - Actes ch. 2.47 : " Le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés ".

4 - Ephésiens ch. 3.10 : " Afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise, la sagesse infiniment variée de Dieu ".

5 - Jacques ch. 1.27 : " La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les veuves et les orphelins dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde ".

6 - 1 Pierre ch. 4.16 : " Si quelqu'un souffre comme chrétien, qu'il n'en ait point honte et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom ".

7 - 1 Jean ch. 4.4 : " Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu et vous les avez vaincus (les faux prophètes), parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde ".

 

17 - La dimension de la vie chrétienne

1 - Jean ch. 4.24 : " Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent, l'adorent en esprit et en vérité".

2 - Romains ch. 14.17 : " Le Royaume de Dieu ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit".

3 - 1 Corinthiens ch. 6.19 : " Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de Saint-Esprit qui est en vous et que vous ne vous appartenez pas à vous-même ".

4 - Galates ch. 5.21,22 : " Le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix , la patience, la bonté, l'affection des choses simples, la foi constante, la douceur, la maîtrise de soi, la loi n'est pas contre ces choses ".

5 - Ephésiens ch. 2.10 : " Nous sommes son ouvrage, ayant été crées en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions ".

6 - Ephésiens ch. 5.1,2 : " Devenez les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés, et marchez dans l'amour, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur ".

7 - 1 Jean ch. 4.16,17 : " Dieu est amour et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : C'est en cela que l'amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l'assurance au jour du jugement ".

18 - Le ministère de Saint-Esprit

1 - Joël ch. 2.28 : "... je répandrai mon esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes et vos jeunes gens des visions ".

2 - Jean ch. 16.8,13 : " Si je m'en vais, je vous enverrai le consolateur. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement... Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ".

3 - Actes ch. 8.16 : " ... ils prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit ".

4 - Actes ch. 9.31 : " L'Eglise était en paix ... s'édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s'accroissait par l'assistance de Saint-Esprit ".

5 - 1 Corinthiens ch. 12.13 : " Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit juifs, soit grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul esprit ".

6 - Galates ch. 5.16 : " Marchez selon l'Esprit et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair ".

7 - Jacques ch. 4;5 : " C'est avec jalousie que Dieu chérit l'Esprit qu'il fait habiter en nous ".

19 - Quelques conseils utiles :

1 - Psaume 34.5 : "Recommande ton sort à l'Eternel, mets en lui ta confiance et il agira".

2 - Proverbes ch. 4.23,24 : "Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Ecarte de ta bouche la fausseté, éloigne de tes lèvres les détours. Que tes yeux regardent en face".

3 - .Esaïe ch. 22.3 : "A celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix, la paix parce qu'il se confie en toi".

4 - Jean ch. 5.14 : "Voici, tu as été guéri, va et ne pèche plus de peur qu'il ne t'arrive quelque chose de pire".

5 - Hébreux ch 12.28,29 : "C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant".

6 - Jean ch.4.20 : "Si quelqu'un dit : J'aime Dieu et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? "

7 - Apocalypse ch. 2.7,11,17,29 - 3.6,13,22 : "Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux "7" Eglises".

20 - Des promesses pour tous :

1 - Genèse ch. 8.22 : "Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point".

2 - Exode ch. 23.25 : "Vous servirez l'Eternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux et il éloignera la maladie du milieu de vous".

3 - Nombres ch. 23.19 : "Dieu n'est point un homme pour mentir, ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu'Il a déclaré ne l'exécutera-t-il pas ?"

4 - Psaume 85.11 à 14 : "La bonté et la fidélité se rencontrent, la justice et la paix s'embrassent, la fidélité germe de la terre et la justice regarde du haut des cieux. L'Eternel aussi accordera le bonheur et notre terre portera ses fruits. La justice marchera devant Lui et imprimera ses pas sur le chemin".

5 - Matthieu ch. 11.28,29 : " Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur et vous trouverez du repos pour vos âmes".

6 - Luc ch. 11.13 : "Si donc méchant comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent".

7 - Hébreux ch 9.27,28 : "Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut".

TABLE DES MATIERES

EN SURVOLANT LA BIBLE

1 - Comment s'articule-t-elle ?

2 - L'Ancien Testament

3 - Le Nouveau Testament

4 - Chronologie comparée avec l'Histoire du monde

5 - L'historique de l'Ancien testament

6 - Chronologie des patriarches et des premiers rois

7 - Chronologie des rois et des prophètes

L'ANCIEN TESTAMENT

LE PENTATEUQUE

01 - Genèse

02 - Exode

03 - Lévitique

04 - Nombres

05 - Deutéronome

LES LIVRES HISTORIQUES

06 - Josué

07 - Les Juges

08 - Ruth

09 - 10 - Les deux livres de Samuel

11 - 12 - Les 2 livres des Rois

13 - 14 - Les 2 livres des Chroniques

15 - 16 - Esdras et Néhémie

17 - Esther

LES LIVRES PŒTIQUES

18 - Job

19 - Les Psaumes

20 - Les Proverbes

21 - L' Ecclésiaste

22 - Le Cantique des cantiques

LES LIVRES DES PROPHETES

23 - Esaïe

24 - 25 - Jérémie et les Lamentations

26 - Ezéchiel

27 - Daniel

LES PETITS PROPHETES

28 - Osée

29 - Joël

30 - Amos

31 - Abdias

32 - Jonas

33 - Michée

34 - Nahum

35 - Habakuk

36 - Sophonie

37 - Aggée

38 - Zacharie

39 - Malachie

 

LE NOUVEAU TESTAMENT

LES BASES DU CHRISTIANISME :

01 à 04 - Les 4 Evangiles :

05 - Les Actes des apôtres :

LES EPITRES DE L'APOTRE PAUL

06 - L'épître aux Romains

07 - 08 - Les deux épîtres aux Corinthiens

09 - L'épître aux Galates

10 - L'épître aux Ephésiens

11 - L'épître aux Philippiens

12 - L'épître aux Colossiens

13 - 14 - Les deux épîtres aux Thessaloniciens

15 - 16 Les deux épîtres à Timothée

17 - L'épître à Tite

18 - L'épître à Philémon

LES EPITRES GENERALES

19 - L'épître aux Hébreux

20 - L'épître de Jacques

21 -22 - Les deux épîtres de Pierre :

23 - 24 - 25 - Les trois épîtres de Jean

26 - L'épître de Jude

27 - L'Apocalypse

CE QUE LA BIBLE ENSEIGNE

01 - La Parole - La Loi - Les Ecritures

02 - La dimension spirituelle de la création

03 - L'existence de Dieu

04 - Dieu et l'homme

05 - La nature humaine

06 - La nature de Dieu

07 - L'existence et l'œuvre de Satan

08 - La mort physique

09 - La mort spirituelle

10 - La personne de Jésus-Christ

11 - Son œuvre

12 - La Foi

13 - Le salut de l'homme

14 - L'assurance du chrétien

15 - Les conséquences de la conversion

16 - L'Eglise - Le Chrétien

17 - La dimension de la vie chrétienne

18 - Le ministère de Saint-Esprit

19 - Quelques conseils utiles :

20 - Des promesses pour tous :