http://www.asi.fr/cle/kto/ccr_cont.htm#sommaire L'Église catholique en question

Sommaire

Préface Introduction Qui détient l'autorité suprême ?

les 37 doctrines catholiques romaines

1. Le salut par l'Église 2. Le salut par les bonnes oeuvres 3. L'église pardonne les péchés 4. La seule véritable église 5. Le baptême sauve 6. Le pape : vicaire du Christ 7. Le pape : infaillible 8. Les sacrements sauvent 9. Le péché de présomption 10. Le baptême des enfants 11. Les degrés du péché 12. La transsubstantiation 13. L'eucharistie : préserve du péché 14. L'eucharistie : aide les morts 15. Marie : sauve 16. Marie : sauvée depuis sa naissance 17. Marie : une vierge perpétuelle 18. Marie : source de sainteté 19. Marie : l'intercesseur 20. Marie : bénéficiaire de prières 21. Marie : Reine de l'univers 22. La messe 23. Le purgatoire 24. La prière pour les saints 25. La prière pour les morts 26. Les statues 27. La confirmation 28. La confession de ses péchés à un prêtre 29. Les indulgences 30. L'interprétation de la Parole de Dieu 31. Les prières catholiques 32. La pénitence 33. L'Eglise catholique identifiée à Jésus-Christ 34. 850 millions de catholiques peuvent-ils avoir tord ? 35. La réconciliation 36. Le célibat 37. Les derniers sacrements
Appendice 1 : La confusion Appendice 2 : Une invitation Appendice 3 : L'appel de Dieu Appendice 4 : Liberté ou esclavage ?


 
Accès direct au menu
Introduction au dossier
Nous désirons aborder ce dossier avec sérénité et avec sérieux. Dans le dialogue entre catholiques et chrétiens issus de la Réforme, les arguments sont souvent tronqués et les mots prennent un sens différent dans chaque camp du débat, ce qui entraîne incompréhensions et rancoeurs.
Comment en sortir ?
Il nous semble qu'il est possible de mettre les cartes sur table :
L'église catholique a édité, en 1992, un catéchisme qui est sa référence en matière doctrinale. Les chrétiens issus de la Réforme, fidèles au Sola Scriptura ont également leur référence : la Bible.
L'intérêt de l'ouvrage que nous vous présentons est qu'il examine 37 doctrines en faisant parler tour à tour le catéchisme de l'église catholique et la Parole de Dieu. 37 doctrines analysées en profondeur, 37 opinions que VOUS aurez à vous faire.
Comme pour tout le reste du site, nous vous invitons à vérifier ce qui est affirmé ici. Tout est rigoureusement référencé.
Avant de parler d'oecuménisme, commençons donc par mieux nous connaître. C'est notre espoir que cet ouvrage y contribue.
Le webmaster.



Comprendre le catholicisme romain © 1995 par Rick Jones traduit avec permission Sommaire
Préface
J_ai été baptisé dans l_église catholique étant enfant, j_ai fait ma première communion et ma confirmation enfant _ j_ai assisté à la messe et suivi l_instruction religieuse chaque semaine. J_ai confessé mes péchés à un prêtre et fait de mon mieux pour obéir aux 10 commandements. D_une façon générale, j_étais un bon catholique.
Ma femme, Shari, qui a participé à la préparation de ce livre, est également née et a été élevée dans un foyer catholique romain, et a étudié dans des écoles catholiques. Elle aussi a fidèlement suivi tous les rituels catholiques requis.
Malgré tout notre entraînement catholique, aucun de nous deux ne comprenait complètement les véritables doctrines de l_église catholique, ni comment elles se situaient par rapport à la Sainte Bible. Notre confiance en l_église catholique en souffrit.
Je suis profondément persuadé que la plupart des catholiques sont dans la même situation. Ce livre a été conçu pour remédier à ce problème. Après sa lecture, vous aurez une compréhension complète des principales doctrines de l_église catholique et vous saurez comment celles-ci s'accordent avec les Saintes Écritures.
De plus, vous découvrirez des vérités que vous n_aviez jamais soupçonné auparavant, et vous serez bien mieux préparé pour le jour qui vient où vous vous tiendrez devant Dieu pour le jugement dernier.
Que Dieu vous bénisse lors de votre lecture.
" _ que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu'il illumine les yeux de votre c_ur _ " Éphésiens 1.17-18
 

Introduction
Ces dernières années, il y a eu une certaine fusion entre le catholicisme romain et le protestantisme. Beaucoup, des deux cotés, appellent ceux de l_autre camp _soeurs et frères en Christ_. Cela ne s'entendait pas il y a quelques années, mais actuellement :
· Le clergé catholique romain apparaît sur les chaines de télévisions chrétiennes, promouvant l_unité entre catholiques et protestants.
· Les programmes de radio chrétiennes diffusent des émissions catholiques.
· Les librairies chrétiennes proposent une grande variété de produits plaisant aux catholiques.
[Ce constat correspond en effet à la situation nord-américaine mais pas à celle de l'Europe. On constate toutefois en Europe le développement d'un mouvement oecuménique dirigé par Rome, dont les fameuses JMJ sont un bon exemple.]
Les deux camps ont-ils réellement fusionné ? Prêchent-ils le même message ? Annoncent-ils tous deux les mêmes doctrines fondamentales ?
Pour répondre à ces questions, j_ai commencé une étude exhaustive du catéchisme de l_église catholique paru en 1992. L_utilisation de ce catéchisme était importante pour deux raisons :
Ce catéchisme est la source officielle de la doctrine catholique romaine. Personne ne peut nier qu_elle contient les enseignements actuels de l_église catholique romaine.
Publié en 1992, c_est le premier catéchisme depuis plus de 400 ans. Vous pouvez donc être assuré que vous êtes en train de lire les enseignements actuels de l_église catholique romaine, pas ce qu_elle a enseigné il y a 300 ans.
Dans ce livre, nous allons examiner les 37 doctrines catholiques romaines les plus critiquées, et laisser les faits parler d_eux-mêmes.
Vous ne trouverez pas d_opinions ou de philosophies personnelles présentées ici. Il s_agit strictement de l_exposé de la vraie doctrine catholique romaine, comparée avec la Bible. Il vous faudra en tirer vos propres conclusions et prendre vos propres décisions
Ce n_est pas non plus un livre de jugement ou de condamnation. Il a pour seul but de vous aider à mieux comprendre les doctrines catholiques, afin que vous soyez préparé à vous tenir devant Dieu pour le jugement, comme nous devrons tous le faire après la mort :
_ Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement,_ Hébreux 9.27
Mon c_ur est brisé à la pensée de ceux qui entendront Jésus leur dire ce jour là :
_Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité._ Matthieu 7.23
En vérité, la Bible révèle que le Seigneur prononcera ces mots à beaucoup de personnes religieuses. Sachant cela, il est vital que vous ne suiviez pas aveuglément n'importe qui.
Apprenez-en plus sur ces doctrines catholiques et vous serez à même de vous tenir devant Dieu avec confiance.
Alors que vous lirez ce livre, ma prière est que Dieu révèle Sa vérité à votre c_ur et à votre esprit.
Que Dieu vous bénisse.

Qui a l_autorité suprême ?
Avant de commencer notre examen des doctrines catholiques romaines, il nous faut savoir qui a l_autorité suprême.
Nous rencontrons ici la première difficulté. La Bible soutient qu_elle est la seule et l_unique autorité, tandis que le catholicisme enseigne qu_il existe trois autorités suprêmes :
« Il est donc clair que la Sainte Tradition, la Sainte Écriture et le Magistère de l_Église, par une très sage disposition de Dieu, sont tellement reliés et solidaires entre eux qu_aucune de ces réalités ne subsiste sans les autres, et que toutes ensemble, chacune à sa façon sous l_action du seul Esprit Saint, contribuent efficacement au salut des âmes. » Article #95, p.41
Selon ce passage, les Écritures, la tradition de l_église (enseignements dispensés au cours des âges), et le Magistère (la tâche de donner l_interprétation authentique de la Parole de Dieu) sont toutes équivalentes en importance (voir aussi l_Article #82, p.38)
Selon la doctrine catholique, la tradition de l_église et le Magistère sont tout autant Parole de Dieu que le sont les Écritures :
« La Sainte Ecriture est la parole de Dieu en tant que, sous l_inspiration de l_Esprit divin, elle est consignée par écrit. Quant à la Sainte Tradition, elle porte la parole de Dieu, confiée par le Christ Seigneur et par l_Esprit Saint aux apôtres_ » Article #81, p.38
La question évidente est : « Qu_arrive-t-il quand ces trois _autorités suprêmes_ sont en désaccord entre elles ? Le catéchisme donne la solution :
« _La charge d_interpréter de façon authentique la Parole de Dieu, écrite ou transmise, a été confiée au seul Magistère vivant de l_Église dont l_autorité s_exerce au nom de Jésus-Christ_, c_est-à-dire aux évêques en communion avec le successeur de Pierre, l_évêque de Rome. » Article #85, p.39
Notons que lorsque le catéchisme explique que la charge d_interpréter la Parole de Dieu a été confiée à l_Église, il se réfère uniquement à l_église catholique romaine. C_est le cas tout au long du catéchisme : « L_Église » se réfère toujours à l_église catholique romaine.
Le catéchisme répète la même doctrine en utilisant des mots différents :
« Car tout ce qui concerne la manière d_interpréter l_Écriture est finalement soumis au jugement de l_Église, qui exerce le ministère et le mandat divinement reçus de garder la parole de Dieu et de l_interpréter » Article #119, p.45
En définitive, le catéchisme conclut que l_autorité finale n_est pas la Bible, mais l_enseignement actuel de l_église catholique, étant donné qu_elle est la seule qualifiée pour délivrer une interprétation authentique de la Parole de Dieu.
La Bible est-elle d_accord ?
Si la Bible, la tradition et les enseignements de l_église catholique sont tous trois Parole de Dieu, alors la Bible concordera avec ces enseignements. Malheureusement pour le catholicisme, ce n_est pas le cas. En fait, c_est le contraire qui est plutôt la norme. Dieu déclare dans la Bible que Sa Parole écrite a toujours été, et sera toujours parfaite :
« Le fondement de ta parole est la vérité, Et toutes les lois de ta justice sont éternelles. » Psaume 119.160
« Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, et sept fois épuré. Toi, Éternel ! Tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais. » Psaume 12.6-7
La Bible déclare fermement qu_elle est la seule autorité suprême :
[Jésus priant son Père] « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. » Jean 17.17
Dans le livre de l_Apocalypse, Dieu donne un avertissement cinglant à ceux qui modifieraient Sa Parole écrite :
« Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. » Apocalypse 22.18-19
L_apôtre Paul conseille les lecteurs de la Bible sur la manière dont ils doivent réagir face à ceux qui enseignent des doctrines contraires à la Parole écrite de Dieu :
« Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Éloignez-vous d'eux. Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre ; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les coeurs des simples._ Romains 16.17-18
Paul exhorte les vrais croyants à éviter quiconque enseigne des doctrines contraires aux Écritures. Il révèle aussi les conséquences d_une croyance en de tels enseignements faux :
« Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème !_ Galates 1.8
Il se répète immédiatement ensuite :
_Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure : si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème !_ Galates 1.9
Donc, quand la doctrine catholique contredit la Parole écrite de Dieu, ceux qui se placent dans le camp adverse aux Saintes Écritures sont «anathèmes ».
L_auteur des Proverbes délivre le même avertissement sévère à quiconque oserait changer la Parole écrite de Dieu :
« Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge. N'ajoute rien à ses paroles, De peur qu'il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur. » Proverbes 30.5-6
La Parole de Dieu est établie pour toujours.
Dieu affirme que Sa Parole a été écrite une fois et établie à jamais :
« A toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux._ Psaume 119.89
_ Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Évangile._ 1 Pierre 1.25
_ L'herbe sèche, la fleur tombe ; Mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement._ Esaïe 40.8
« Puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu._ 1 Pierre 1.23
La Parole de Dieu est parfaite
La Parole de Dieu ne peut pas changer parce qu_elle est parfaite ainsi :
_La loi de l'Éternel est parfaite, elle restaure l'âme ; Le témoignage de l'Éternel est véritable..._ Psaume 19.7
Le catholicisme prétend qu_il n_est pas possible d_interpréter correctement la Parole écrite en dehors du champ d_action de l_église catholique, mais la Bible n_est pas d_accord :
_Sachant tout d'abord vous-mêmes qu'aucune prophétie de l'Écriture ne peut être un objet d'interprétation particulière, car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu._ 2 Pierre 1.21.
A quelle autorité Dieu veut-Il que les hommes s_adressent en matière doctrinale ? A un prêtre ou à la Bible ?
« Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » 2 Timothée 3.16
Paul ne fait aucunement allusion au magistère ou à la tradition de l_église ici, car le verset précédent précise :
« Dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. » 2 Timothée 3.15
L_église catholique n_existait pas à l_époque où Paul a écrit ces mots ; il ne se référait donc pas aux enseignements du catholicisme.
Dieu a-t-il abandonné son autorité ?
Ces versets, comme des centaines d_autres, l_indiquent : Dieu n_a jamais donné à quiconque la possibilité d_ajouter ou de retrancher quoi que ce soit, ou bien encore d_altérer Sa Parole. Elle est parfaite et complète de la manière dont Il l_a écrite.
Une des premières questions à laquelle vous devez répondre pour vous-même est : « Dieu a-t-Il violé toutes ces affirmations en donnant au pape et à l_église catholique le droit de changer Sa Parole, bien qu_Il ait dit qu_Il ne le ferait jamais ? »
Les pharisiens
Quand Jésus vécut sur terre, Il réprimanda publiquement les pharisiens, les leaders religieux de l_époque :
« C'est en vain qu'ils m'honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. » Marc 7.7-8
Jésus était excédé car les pharisiens avaient élevé leur tradition au-dessus de la Parole de Dieu. Il savait que la Parole de Dieu mène à la vie éternelle, tandis que les traditions humaines mènent les peuples à la damnation éternelle.
Bien que les leaders religieux obéissaient à toutes les règles de leur religion, regardez comment Jésus les a considérés :
_Serpents, race de vipères ! Comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?_ Matthieu 23.33
Quand les pharisiens demandèrent à Jésus pourquoi Ses disciples transgressaient les traditions des anciens, Jésus leur répondit par une des questions dont Il avait le secret :
« Il leur répondit : Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ?_ Matthieu 15.3
Jésus a toujours élevé les Écritures au-dessus des traditions :
_Jésus leur répondit : Vous êtes dans l'erreur, parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu._ Matthieu 22.29
La Parole immuable de Dieu a toujours été l_autorité suprême _ jamais les traditions humaines :
« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. » Colossiens 2.8
Les chrétiens du Nouveau Testament savaient quelle était l_autorité suprême :
« Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact. » Actes 17.11
Pour savoir si ce qu_ils avaient entendu était exact, ces gens consultaient l_autorité suprême, la Parole écrite. A propos de Sa Parole, Jésus a déclaré :
« Jésus lui répondit : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. Celui qui ne m'aime pas ne garde point mes paroles. _ » Jean 14.23-24
Considérez ces mots de l_apôtre Paul :
« C'est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l'avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu'elle l'est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez. » 1 Thessaloniciens 2.13
Quand Paul prêcha la Parole de Dieu à ces personnes, ce n_était pas la doctrine catholique _ qui n_existait pas encore.
Conclusion
Dieu ne change pas (Malachie 3.6) parce qu_Il est Parfait. Son fils, Jésus, ne change pas (Hébreux 13.8) parce qu_Il est parfait. Pourquoi voudriez-vous voir la Parole parfaite de Dieu changer ?
Alors que vous lisez la suite de ce livre, vous aurez à décider ce qui est l_autorité suprême : la Parole écrite de Dieu, ou bien les enseignements et les traditions de l_église catholique.
Cette décision prendra tout son sens au fur et à mesure où vous découvrirez que la Parole de Dieu et les enseignements catholiques sont diamétralement opposés sur chaque doctrine que nous examinerons.
Siègerez-vous du côté de la Parole de Dieu ou de celui des traditions humaines ?
« Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » Matthieu 24.35
Note de l_auteur : étant donné que les Écritures affirment clairement qu_Elles seules constituent la Parole de Dieu, dans la suite de cet ouvrage, toute référence à la Parole de Dieu se référera à la Bible seulement, et pas à la tradition de l_église catholique ou au magistère.
« _ Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, _ » Romains 3.4

Chapître 1 - Le salut par l'Église
Le catholicisme romain enseigne que le salut n'est disponible que par l'église Catholique :
"Le décret sur l'OEcuménisme du deuxième concile du Vatican explicite : 'C'est, en effet, par la seule Église catholique du Christ, laquelle est moyen général de salut', que peut s'obtenir toute la plénitude des moyens de salut". Article #816, p.219
Ici, la source officielle de la doctrine catholique exprime avec force que le salut ne peut pas être obtenu en dehors de l'église catholique romaine. Peut-être pensez-vous "l'église catholique ne croit plus cela !" Pourtant, la position du catéchisme est claire :
"Appuyé sur la Sainte Écriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Église en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut : or, Il nous devient présent en son corps qui est l'Église ; [_] C'est pourquoi ceux qui refuseraient soit d'entrer dans l'Église catholique, soit d'y persévérer, alors qu'ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient pas être sauvés." Article #846, p.227
Si cela n'est pas assez clair, voici d'autres déclarations :
"C'est dans l'Église qu'est déposée 'la plénitude des moyens du salut'. C'est en elle que 'nous acquérons la sainteté par la grâce de Dieu'" Article #824, p.221
"En elle subsiste la plénitude du Corps de Christ uni à sa Tête, ce qui implique qu'elle reçoive de Lui 'la plénitude des moyens de salut'_" Article #830, p.223
Quand on étudie la Parole de Dieu à ce sujet, deux faits sautent aux yeux :
La Bible n'indique jamais, même vaguement, qu'il faille passer par une église pour obtenir le salut.
Des centaines de versets proclament que le salut est un don de Dieu, facilement accessible à tous, mais seulement en passant par Jésus-Christ :
"Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur." Romains 6.23
A part Jésus-Christ, aucun autre nom (ou groupe) ne peut offrir le salut :
"Il n'y a de salut en aucun autre [N.D.A. excepté Jésus-Christ] ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés." Actes 4:10, 12
Quand Jésus-Christ est mort sur la croix, Il a payé le prix complet pour les péchés de toute l'humanité et a permi à tout un chacun de venir directement à Lui pour être sauvé. Jésus Lui-même l'a annoncé :
"Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui." Jean 3.36
Jésus a aussi prêché :
"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." Jean 5.24
Encore et encore, Jésus-Christ a affirmé cette vérité bénie :
"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle." Jean 6.47
(Lisez également Jean 6.40; Jean 3.16, Jean 3.18, Jean 3.36, Jean 1.12).
Dans Jean 20.31, nous découvrons pourquoi les évangiles ont été écrits :
"Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom." Jean 20.31
Jamais Jésus ne requiert la nécessité d'une église pour apporter le salut. Ce cadeau gratuit est disponible pour tous ceux qui croiront en Lui :
"Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en Lui reçoit par son nom le pardon des péchés." Actes 10.43
Selon la Bible, la rédemption s'obtient grâce à Christ, et non pas grâce à une église :
"_ et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ." Romains 3.24
Christ seul peut offrir le cadeau de la vie éternelle car Il a volontairement versé Son sang pour nous :
"En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce," Éphésiens 1.7
Encore une fois, la seule chose demandée pour le salut est la foi en Jésus-Christ :
"Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit _" Romains 1.16
De multiples passages reprennent ce thème :
"Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ," 1 Thessaloniciens 5.9
Pendant que Jésus était cloué à la croix, Il a montré que le salut dépendait de Lui, et non pas d'une église. Le voleur qui était sur la croix à coté de Lui a crié :
"_ Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne." Luc 23.42
Quand ce pécheur mourant a prononcé ces paroles de foi, Jésus lui a répondu en disant :
"Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis." Luc 23.43
Une église ne sauve pas _ Jésus, Lui, sauve :
"Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui." Jean 3.17
"A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par Lui de la colère." Romains 5.9
Si le salut n'avait été dispensé qu'au travers de l'église catholique, Dieu nous aurait-Il trompé dans Sa Parole, sachant que notre destinée éternelle était en jeu ? Pierre aurait-il ouvertement affirmé ce qui suit dans les Saintes Écritures ?
"Mais c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, _" Actes 15.11
Conclusion
La Parole de Dieu déclare que le salut est obtenu par la foi dans le sang versé de Jésus-Christ, alors que le catéchisme maintient que le salut n'est dispensé que par l'église catholique.
Vous devez maintenant décider qui vous allez croire : la tradition des hommes, ou la Parole de Dieu ? Vous ne pouvez pas dire : "les deux" car chacune insiste sur le fait que l'autre a tort :
"L'amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui." 1 Jean 4.9
Rappelez-vous qu'un jour vous vous tiendrez devant Dieu et aurez à Lui expliquer votre choix. Allez-vous risquer de rejeter la Parole de Dieu pour suivre la tradition des hommes ?
"Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son c_ur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d'hommes. Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes." Marc 7.6-8
 

   Traduction remaniée du livre Understanding roman catholicism de Rick Jones. La Traduction biblique utilisée est la Louis Segond, sauf exceptions (indiquées). Les textes en vert sont des remarques du traducteur. Page modifiée le lundi 31 août 1998 par Webmaster. Nous écrire. Un poisson dans le net, <URL:http://www.asi.fr/cle>
  
 

Chapître 2 - Le salut obtenu par de bonnes _uvres
La doctrine catholique enseigne qu'il faut continuellement faire de bonnes oeuvres pour être sauvé.
"L'incorporation à l'Église, cependant, n'assure pas le salut pour celui qui, faute de persévérer dans la charité, _" Article #837, p.225
Pour être sauvé, il faut accomplir des _uvres comme le baptême (voir Article #1257, p.331), en plus de divers sacrements (voir Article #1129, p.300) et beaucoup d'autres actions.
Une fois encore, les enseignements du catholicisme s'opposent à la Parole de Dieu, qui affirme que le salut ne peut pas se gagner, que c'est un don gratuit et inconditionnel de Dieu :
" Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie." Éphésiens 2.8-9
" il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit," Tite 3.5
La Bible répète encore et encore que le salut vient de la foi - jamais de bonnes _uvres :
" Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi." Romains 3.28
" Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi !" Galates 3.8
Comment devenons-nous des enfants de Dieu ? :
" Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ" Galates 3.26
Les pharisiens et les bonnes oeuvres
Les pharisiens religieux étaient convaincus que le fait de pratiquer de bonnes _uvres leur permettraient de gagner le salut, mais Jésus les remit en place. Dans l'Évangile de Marc, les Pharisiens et les scribes demandent à Jésus :
" ... Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures ?" Marc 7.5
En réponse, Jésus les corrigea :
" ... Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition." Marc 7.9
Quelle tragédie ! En élevant la tradition au-dessus de la Parole de Dieu, les pharisiens avaient concrètement rejeté le commandement de Dieu. Jésus accusa également les Pharisiens :
" _ annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d'autres choses semblables." Marc 7.13
N'est-ce pas exactement ce que fait l'église catholique en élevant la tradition au dessus de la Parole de Dieu ?
Les Pharisiens étaient convaincus que le salut s'obtenait en accomplissant de bonnes actions, mais Jésus savait que les bonnes actions ne pourraient jamais sauver personne.
" Néanmoins, sachant que ce n'est pas par les oeuvres de la loi que l'homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d'être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi." Galates 2.16
" Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ," Romains 5.1
Les bonnes _uvres ne sont pas suffisantes
Lisez ces quelques mots de Jésus à propos de la valeur des bonnes _uvres :
" Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ?" Matthieu 7.21-22
Cette multitude sera pour toujours déçue quand elle entendra Jésus répondre :
" Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité." Matthieu 7.23
Beaucoup de gens ignorent que leurs bonnes _uvres ne sont pas suffisantes pour les sauver. Cette ignorance est affligeante, car après la mort, ils seront envoyés en enfer pour l'éternité.
L'Apôtre Paul fait une autre déclaration importante concernant les bonnes _uvres :
" Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s'obtient par la loi, Christ est donc mort en vain." Galates 2.21
En d'autres termes, si vous pouviez gagner le paradis grâce à vos bonnes _uvres, alors Jésus a subi une horrible mort pour rien.
Mais il n'en est rien. Les Écritures déclarent que Jésus a donné Sa vie parce qu'il n'y avait pas d'autres moyens, pour nous, de recevoir le pardon de nos péchés.
L'unique façon de devenir enfant de Dieu est la foi en Christ. Les bonnes _uvres ne feront jamais l'affaire :
" Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ" Galates 3.26
La Bible répète sans relâche la position de Dieu, afin qu'elle soit encore plus claire :
" Celui qui croit en lui [Jésus] n'est point jugé ; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu." Jean 3.18
Jésus lui-même déclare la même vérité :
" La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour." Jean 6.40
Conclusion
Cher ami catholique romain, vous devez maintenant prendre une autre décision. Soit vous croyez à la Parole de Dieu et acceptez le cadeau gratuit du salut grâce à Jésus-Christ, soit vous préférez les traditions de l'église catholique, qui affirment que le salut doit être gagné par de bonnes _uvres.
Vous ne pouvez pas choisir la doctrine catholique et la Parole de Dieu, car elles sont en contraction l'une avec l'autre.
Ma prière est que vous fassiez le bon choix. Si vous choisissez de recevoir le cadeau gratuit du salut qu'offre Dieu, nous vous expliquerons un peu plus loin comment vous pouvez le faire :
" Jésus leur répondit : L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé." Jean 6.40

Chapître 3 - L'Eglise pardonne les péchés
Le catholicisme enseigne qu'il a le pouvoir et l'autorité de pardonner les péchés des fidèles. Voici quelques extraits du catéchisme (rappelez-vous que lorsque le catéchisme mentionne "l'Eglise", il désigne "l'église catholique romaine") :
"Il n'y a aucune faute, aussi grave soit elle, que la Sainte Eglise ne puisse remettre ..." Article #982, p. 258
"De par la volonté du Christ, l'Eglise possède le pouvoir de pardonner les péchés des baptisés ..." Article #986, p. 259
"L'Eglise qui, par l'évêque et ses prêtres, donne au nom de Jésus-Christ le pardon des péchés..." Article # 1448, p.378
L'église catholique a-t-elle le pouvoir de pardonner les péchés ? Regardons ce qu'en disent les Ecritures :
" Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ?" Marc 2.7
" Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ." Éphésiens 4.32
Selon l'Ecriture, Dieu veut que ses enfants s'adressent directement à Lui, et non à une quelconque église, pour obtenir le pardon de leurs péchés :
" Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins." Hébreux 4.16
Ce verset proclame que le pardon des péchés vient du trône de Dieu, et non pas d'une église. Cependant, le catholicisme enseigne une doctrine contraire :
"En effet, ce sont les évêques et les presbytres, qui ont, en vertu du sacrement de l'Ordre, le pouvoir de pardonner les péchés <<au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit>>" Article #1461, p.381
"il fallait qu'elle [l'église catholique] fût capable de pardonner leurs fautes à tous les pénitents, quand même ils auraient péché jusqu'au dernier moment de leur vie." Article #979, p. 258
Cette doctrine inventée par les hommes contredit la Parole de Dieu. Beaucoup de personnages se sont approchés librement du trône de Dieu pour le pardon de leurs péchés. Le psalmiste s'adressa directement à Dieu :
" Je t'ai fait connaître mon péché, ... J'ai dit : J'avouerai mes transgressions à l'Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché." Psaume 32.5
Le Roi David s'adressa directement à Dieu pour le pardon de ses fautes :
" Vois ma misère et ma peine, Et pardonne tous mes péchés." Psaume 25.18
Dans le Psaume 51, David demande encore pardon :
" Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifies-moi de mon péché... J'ai péché contre toi seul, Et j'ai fait ce qui est mal à tes yeux..." Psaume 51.2,4
Le Roi Salomon savait que les enfants d'Israël et lui-même pouvaient se tourner directement vers Dieu pour recevoir le pardon de leurs fautes :
" Daigne exaucer les supplications de ton serviteur et de ton peuple d'Israël, lorsqu'ils prieront en ce lieu ! Exauce du lieu de ta demeure, des cieux, exauce et pardonne !" 2 Chroniques 6.21
Dieu demande au peuple de venir à Lui pour recevoir la repentance :
" si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays." 2 Chroniques 7.14
Dieu ne demande à personne de passer par une église pour recevoir le pardon des péchés.
" Car tu es bon, Seigneur, tu pardonnes, Tu es plein d'amour pour tous ceux qui t'invoquent." Psaume 86.5
" ... si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi." Colossiens 3.13
Pourquoi l'église catholique prétend-elle que le pardon des péchés n'est possible qu'à travers elle ? L'extrait suivant du catéchisme nous donne sa réponse :
"Si dans l'Eglise il n'y avait pas la rémission des péchés, nul espoir n'existerait, nulle espérance d'une vie éternelle et d'une libération éternelle. Rendons grâce à Dieu qui a donné à son Eglise un tel don" Article #983, p. 259
Plutôt que de s'adresser à Jésus pour le pardon des péchés et pour la vie éternelle, les catholiques romains reçoivent l'enseignement selon lequel leurs péchés ne peuvent être pardonnés que grâce à l'église catholique. Intentionnellement ou non, cette doctrine enferme les fidèles dans le giron de l'église catholique...
Conclusion
Une fois encore, la Parole de Dieu et les traditions humaines s'affrontent. Dieu dit qu'Il est le seul à pardonner les péchés, tandis que la tradition catholique prétend que l'église catholique a ce même pouvoir. De quel coté vous rangerez-vous ?
" Mon âme, bénis l'Éternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités" Psaume 103.2-3
 

Chapître 4 - La Seule véritable Eglise
L'Eglise catholique enseigne-t-elle encore qu'elle est la seule véritable Eglise fondée par Christ ? Beaucoup pensent qu e non, mais aucun démenti n'est jamais venu contredire sa position officielle :
"C'est là l'unique Eglise du Christ, dont nous professons dans le symbole qu'elle est une, sainte, catholique et apostolique" Article #811, p.217
Se référant à l'église catholique, le catéchisme déclare :
"dans cette seule et unique Eglise de Dieu..." Article #817, p.219
"Elle est catholique parce qu'en elle le Christ est présent. << Là où est le Christ Jésus, là est l'Eglise Catholique.>>" Article #830, p.223
Cette doctrine de la "seule vraie église" est dérivée d'un verset de l'Ecriture, qui, comparé à d'autres versets, s'interprète d'une toute autre façon. Quand Jésus d emanda à ses disciples qui Il était, Pierre répondit :
" ... Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Matthieu 16.16
Jésus lui répondit :
" ... tu es Pierre, et ... sur cette pierre je bâtirai mon Église, et ... les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle." Matthieu 16 .18
Le catholicisme prétend que le Seigneur a élevé Simon Pierre au rang de "La" pierre. Il a depuis lors bâti toute la religion catholique sur cette promesse. Cependant, d'autres versets, limpides, déclarent que Jésus (et non Simon) est "La" pierre :
" et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ." 1 Corinthiens 10.4
Jésus n'est pas seulement "La" pierre, Il est la pierre angulaire de l'église :
" Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire <>." Éphésiens 2.20
Dans l'Ancien Testament, des prophéties annoncèrent que Jésus, rejeté des hommes, deviendrait la pierre angulaire de l'église :
" La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle." Psaume 118.22
Même Simon Pierre, prétendument premier pape, confessa que Jésus est la pierre d'angle de l'église :
" ... Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, et qui est devenue la principale de l'angle." Actes 4.10-11
" L'honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle" 1 Pier re 2.7
Selon les Ecritures, Simon Pierre N'EST PAS "La" pierre :
" Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel ; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu ?" Psaume 18.31
" Car je proclamerai le nom de l'Éternel. Rendez gloire à notre Dieu ! Il est le rocher ..." Deutéronome 32.3-4
" ... Oui, c'est en Dieu que mon âme se confie ... Oui, c'est lui qui est mon rocher ..." Psaume 62.1-2
" Mais l'Éternel est ma retraite, Mon Dieu est le rocher de mon refuge." Psaume 94.22
Qui est le chef de l'église ?
En dépit de tous ces versets, le catholicisme prétend encore que Simon Pierre est "La" pierre, et que ses successeurs sont les chefs de l'&ea cute;glise :
"L'unique Eglise du Christ, (...) est celle que notre Sauveur, après sa Résurrection, remit à Pierre pour qu'il en soit le pasteur, qu'Il lui confia, à lui et aux autres apô tres, pour la répandre et la diriger (...). Cette Eglise comme société constituée et organisée dans le monde est réalisée dans (subsistit in) l'Eglise catholique gou vernée par le successeur de Pierre et les évêques qui sont en communion avec lui." Article #816, p.219 [Les passages omis le sont aussi dans le texte du catéchisme]< /FONT>.
Cependant, la Bible déclare que Jésus-Christ (et non Simon Pierre ou ses "successeurs") est le chef de l'église :
" Il [Jésus] est la tête du corps de l'Église ; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier." Co lossiens 1.18
" Il [Dieu] a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné [Jésus] pour chef suprême à l'Église," Éphésiens 1.22
" mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ." Éphésiens 4.15
"L'église" biblique
Quand la Bible utilise le mot "église", elle se réfère toujours à l'ensemble de ceux qui placent leur confiance en Jésus-Christ, et en Lui seul, pour leur salut. Il ne s'agit jamais des membres d'une quelconque dénomination :
" à l'Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ, appelés à être saints , et à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur ..." 1 Corinthiens 1.2
L'apôtre Paul écrit :
" Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Église, et s'est livré lui-même pour elle," Éphésiens 5.25
Le catholiscisme n'existant pas au temps de Paul, il n'était pas catholique. Cependant, il savait que Christ l'aimait et était mort sur la croix pour lui. Personne n'oserait dire que Paul n'était pas chrétien parce qu'il n'était pas catholique. Qui suggèrerait que Dieu n'aime que les catholiques ? ... Ou qu'Il n'est mort que pour des catholiques ? Ce serait pourtant le cas si l'&eacut e;glise catholique était la seule église. Paul déclara également :
" et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous ..." &E acute;phésiens 5.2
Peut-on être chrétien sans être catholique ?
Se prenant pour la seule vraie église, le catholiscisme prétend déterminer qui est ou n'est pas chré tien :
"Appuyé sur la Sainte Ecriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Eglise en marche sur la terre est nécessaire au salut" Article #818, p.220
En d'autres termes, si vous n'avez pas été baptisé dans l'église catholique, vous n'êtes pas sauvé, et donc pas chrétien. Les Ecritures affirment cependant que votre adh& eacute;sion, ou non, à une quelconque église ne change rien concernant votre salut. Si votre foi est en Jésus-Christ seul, alors Il vous a déjà accepté, et vous êtes d&eacut e;jà sauvé :
" Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." Jean 3.16
Conclusion
Arrivé ici, il vous faut répondre à quelques questions :
· Simon Pierre était-il "La" pierre ? Le catéchisme répond par l'affirmative, mais la Parole de Dieu par la négative.
· L'église catholique romaine est-elle la seule véritable église ? Le catéchisme répond oui, la Bible non.
· Pensez-vous réellement que tous les non catholiques iront en enfer ?
Une fois encore, la réponse à chacune de ces questions dépendra de ce que vous avez décidé de croire ... la tradition humaine ou la Parole de Dieu. Jésus posa aux phari siens une question à laquelle tous les catholiques devraient réfléchir :
" ... pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ?" Matthieu 15.3

   Traduction remaniée du livre Understanding roman catholicism de Rick Jones. La Traduction biblique utilisée est la Louis Segond, sauf exceptions (indiquées). Les textes en vert sont des remarques du traducteur. Page modifiée le lundi 31 août 1998 par Webmaster. Nous écrire. Un poisson dans le net, <URL:http://www.asi.fr/cle>
  
 

Chapître 23 - Le purgatoire
Le catholicisme enseigne qu'après la mort, certaines personnes sont envoyées dans un endroit appelé purgatoire, pour une purification complète avant l'entrée au paradis :
" Ceux qui meurent dans la grâce et l'amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu'assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d'obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel." Article #1030, p. 270
"L'Eglise appelle purgatoire cette purification finale des élus ..." Article #1031, p. 270
Cette doctrine importante vient-elle de Dieu, ou est-ce une autre tradition des hommes ? Voici une réponse, directement issue du catéchisme :
" L'Eglise a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence et de Trente." Article #1031, p. 270
Est-il déraisonnable de se demander d'où les intervenants ont tiré leurs informations concernant la vie après la mort, pour être en mesure de formuler une telle doctrine ?
Cher ami catholique romain, si vous priez pour des êtres aimés que vous croyez être au purgatoire, il faut que vous sachiez que ce n'est pas Dieu qui vous a dit où ils étaient ... c'est un groupe de religieux qui l'a décrété :
" ... les uns parmi ses [Jésus] disciples continuent sur terre leur pèlerinage ; d'autres, ayant achevé leur vie, se purifient encore ; d'autres enfin sont dans la gloire ..." Article #954, p. 251
S'il s'agit de souffrir, ce n'est pas un cadeau !
Cette doctrine est d'autant plus dérangeante que la Bible ne parle absolument jamais d'un tel endroit. Bien plus, elle n'enseigne jamais qu'une purification après la mort est nécessaire pour gagner son salut. Bien au contraire, la Bible déclare que le salut est un don gratuit :
" Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. " Romains 6.23
" Mais il n'en est pas du don gratuit comme de l'offense ; car, si par l'offense d'un seul [Adam] il en est beaucoup qui sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus-Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup. " Romains 5.15
Un Dieu honnête et aimant, offrant la vie éternelle comme un don gratuit, vous condamnerait-Il à souffrir pour l'obtenir, et mentirait-Il à ce propos dans Sa Parole ?
" Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. " Éphésiens 2.8
Si l'on en croit la Bible, alors il n'y a pas besoin d'une purification supplémentaire pour ceux qui meurent en Christ. Ils ont déjà été justifiés par Jésus :
" maintenant que nous sommes justifiés par son sang,[celui de Jésus] nous serons sauvés par lui de la colère. " Romains 5.9
" et ils sont gratuitement justifiés [les chrétiens] par sa grâce [celle de Jésus], par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. " Romains 3.24
L'apôtre Paul insiste sur le même point :
" Et c'est là ce que vous étiez, quelques-uns de vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus-Christ ... " 1 Corinthiens 6.11
Les vrais chrétiens sont déjà purifiés car Jésus a ôté tous leurs péchés à la croix :
" ... maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. " Hébreux 9.26
Dieu ne demande pas à Ses enfants de souffrir pour leur salut car ils ont été rachetés :
" Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. " 1 Corinthiens 6.20
A quel prix ? Au prix du sang de Jésus-Christ :
" ... l'Église du Seigneur, qu'il [Jésus] s'est acquise par son propre sang. " Actes 20.28
Conclusion
La Bible est donc très claire à ce sujet.
Du coté de l'église catholique, examinons quelle a été la conséquence de la doctrine du purgatoire : des fortunes lui ont été données pour qu'elle dise des messes et des prières en faveur des morts.
Maintenant, je vous pose une question : Pourquoi l'église catholique a-t-elle institué cette doctrine ?
Maintenant, au moins, vous savez que la doctrine du purgatoire a été conçue dans l'esprit de simples mortels.
" Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. " Romains 8.1