SÉQUENCE SENSORIELLE 
DE L'IDENTIFICATION PERSONNELLE

Notre personnalité est établie d'après ce que nous croyons être, c'est-à-dire, la somme de ce que nous entendons, percevons, ressentons et faisons dans nos interactions avec les autres. Ceci détermine notre motivation profonde dans la direction de notre vie.
 

Nous avons un choix de vie ou de mort à faire, De.30:15, entre 
1° continuer à croire ce que le monde dit de nous, perçoit en nous, ressent envers nous et agit envers nous (la voie de la majorité qui paraît droite mais conduit à la mort, Pr.14:12)  2° ou se repentir (metanoïa, changement de pensée et de direction pour suivre la voie étroite qui mène à la vie, Mt.7:13-14) et se mettre à croire ce que Dieu dit de nous, perçoit en nous, ressent envers nous et agit envers nous. 
ÉCOUTER (ENTENDRE) CE QUE LE MONDE DIT QUE
NOUS SOMMES

Tu es insignifiant sur le plan personnel, temporel, spatial et éternel, tu es le fruit d'un hasard évolutif, ta vie ne prend de valeur que pour ce que tu es utile à la société, sinon tu ne mérites pas de vivre, tu n'es qu'un fardeau, un boulet qu'on doit traîner... 

 

ÉCOUTER CE QUE DIEU DIT QUE NOUS SOMMES

Ne pas éteindre l'Esprit, 1Th.5:19-21 mais écouter attentivement la Parole de Dieu Ro.10:17, faire habiter abondamment la Parole de Dieu
dans mon esprit Col.3:16.

Exemple: La Parole me dit que je suis un enfant de Dieu 1Jn.3:1 saint, pur et sans tâche grâce à mon union à Jésus dans sa mort et sa résurrection, je ne me connais plus selon la chair, 2Co.5:14-17, je suis un prince héritier du roi des rois, la fiancée de Christ.

SE VOIR (CROIRE, S'IMAGINER) COMME LE MONDE NOUS VOIT

Je m'estime comme quelqu'un de très important si je peux parvenir à être estimé et influent dans la société, et je me déprécie quand je ne peux pas atteindre les standards de réussite promulgués dans la société (beauté, popularité, force, richesse, influence, pouvoir).
 
 

Deslongchamps, Serge

Dieu nous compare à des choses invisibles. Nous on a tendance
à se comparer avec des choses visibles.

La question de valeur (celle que Dieu nous donne) est beaucoup
plus importante que la question de dimension (nous par rapport
à la création).

 
SE VOIR COMME DIEU NOUS VOIT

Renouveller l'intelligence Ro.12:2 par la pensée de Christ communiquée par le Saint- Esprit 1Co.2:10-16 pour se voir comme Dieu nous voit, car tel il est, tels nous sommes aussi à son image, 1Jn.3:1-3. L'apparence n'est pas le reflet de la réalité. 

Exemple: Je m'estime comme quelqu'un de très important et je fais attention à ma personne puisque j'ai une si grande valeur aux yeux de Dieu, Ps.139:14, 1Co.6:20, Es.43:4. Je m'imagine dans les habits somptueux d'un prince entrer dans le palais de la Jérusalem céleste sous le regard approbateur de Dieu, Mt.25:21, de la multitude des anges et des élus (pour les hommes), je suis la fiancée de Jésus, 2Co.11:2, qu'il a parée de ses plus beaux joyaux, (pour les femmes) et qu'il accueille en sa présence, Es.61:10.

 

RESSENTIR LES ÉMOTIONS QUE LE MONDE ÉPROUVE
ENVERS NOUS

Je m'enfle d'orgueil quand le monde acclame mes exploits, je pense être devenu quelqu'un d'important, mais le sentiment d'euphorie ne dure jamais bien longtemps car je découvre qu'il y a toujours du monde qui ne font pas attention à moi et ne reconnaissent pas ma valeur. Je me mets alors en colère face à ce qui m'empêche d'atteindre mes objectifs, je deviens angoissé devant l'incertitude du succès de mes entreprises et/ou déprimé devant  l'impossibilité d'accomplir ce que j'estime être essentiel pour être quelqu'un. 
 

RESSENTIR LES ÉMOTIONS QUE DIEU ÉPROUVE ENVERS NOUS

Ne pas attrister l'Esprit en nourrissant les sentiments négatifs suscités par la manière que le monde nous traite (abus physiques, émotifs, sexuels), Ep.4:26-32, mais plutôt avouer ces sentiments et les déposer au pied de la croix, Mt.11:28, 1Pi.5:7, Ph.4:6-8 et se laisser remplir du fruit positif de l'Esprit Ep.5:18, Ga.5:22, Pi.1:4-11

Exemple: Malgré l'intérêt mitigé et fluctuant que le monde me porte, je me sens bien dans ma peau de prince héritier, Ph.4:11-13, réalisant l'estime et goûtant à l'amour immérités de Dieu, Ti.3:5, Ep.2:8-9, Ro.5:8, par le St-Esprit en moi Ro.5:5 et rendus manifestes à travers ses enfants à mon égard, Jn.13:35, 1Th.2:7-8.

 

AGIR (SE COMPORTER) D'APRÈS LA MANIÈRE QUE LE
MONDE AGIT ENVERS NOUS

Pour chasser les émotions négatives, j'essaie encore plus fort de devenir quelqu'un en mettant encore plus de temps et d'énergie dans les activités perçues comme significatives par la société (travail, sport, loisir, amitiés, conquêtes sexuelles, bénévolat, implication religieuse, etc.)
 

 

AGIR D'APRÈS LA MANIÈRE QUE DIEU 
AGIT ENVERS NOUS

Marcher selon l'Esprit Ga.5:16, en étant conduit par lui Ga.5:18. Se pardonner, s'aimer, s'encourager, s'estimer soi-même et les autres
comme Dieu nous pardonne, nous aime, nous estime et nous encou- rage, Ep.5:1-2, Jn.8:11, Jos.1:8.

Exemple: Je me comporte d'une manière digne de mon rang de prince héritier de Dieu, Ro.8:17, je vois aux affaires de mon Père, Lu.2:49, j'ai à coeur les mêmes intérêts que Dieu, Ph.2:4, puisque je vais hériter de son royaume, Mt.25:34, je vais donc travailler à son avancement et y consacrer mes meilleurs efforts, Mt.6:19-21, 1Co.3:15. Le royaume de Dieu est avant tout un royaume de relations personnelles intimes Jn.17:20-26 qui communique la vie éternelle par la connaissance que Dieu nous transmet de lui-même et de son Fils Jn.17:3 et qui nous transforme à l'image du Seigneur Jésus 2Co.3:18.
 


 
L'homme à l'image de Jésus

Alors que dans le monde, le vrai homme, c'est celui qui a le monde à ses pieds, Jésus nous montre que le vrai homme c'est celui qui est près à s'abaisser aux pieds de ses frères et se rendre leur serviteur:

Jn.13:13  Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis. 14  Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres;  15  car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

Jésus c'est le Roi des rois, même le vent et la mer lui obéissent, il
est devenu un vrai homme Jn.1:14, Ro.8:4, Ac.2:22, 1Ti.2:5, et il
nous a montré comment nous comporter en vrai homme.

1Pi.4:1 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché, 2  afin de vivre, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair. 3  C'est assez, en effet, d'avoir dans le temps passé accompli la volonté des païens, en marchant dans la dissolution, les convoitises, l'ivrognerie, les excès du manger et du boire, et les idolâtries criminelles.
 

Jésus-Christ homme  est le nouvel Adam 1Co.15:45, il est l'image parfaite de Dieu Col.1:15, il est celui à imiter, lui seul n'a pas été affecté par le péché, il s'est comporté comme le premier Adam aurait dû le faire. 

C'est en cherchant donc à imiter Jésus que nous apprendrons qui nous sommes en tant qu'hommes et pourquoi nous avons été créés. 

Car, à l'image de Jésus qui s'est fait pauvre, de riche qu'il était
2Co.8:9, nous sommes sur la terre des rois en habits de pauvres 2Co.5.

La gloire et la magnificence de Jésus ne s'est pas vu sur la terre, si on fait exception de la transfiguration, c'est normal que nous aussi on ne se voit pas couronné de gloire et de magnificence quand on se regarde dans le miroir! Et pourtant on va avoir de l'air comme Jésus sur la montagne dans notre corps glorifié! 

Athanase a dit un jour: Jésus est devenu ce que nous sommes afin qu'il puisse faire de nous ce qu'il est.

Irénée nous dit de son côté: Ce que nous avions perdu en Adam nous le retourvons en Christ.

C'est facile de perdre de vue ce futur glorieux que Dieu a préparé pour nous quand nous sommes entourés par la misère, la faiblesse et la maladie, c'est si tentant alors de se mettre à penser comme dans le chanson de Robert Charlebois: C'est pas pour moi, tout ça, tout ça, c'est pour les rois là-bas, là-bas, Je ne suis qu'un pauvre homme qui chôme, qui chôme, au royaume du calcium.

Regardons plutôt comment Paul contraste notre état terrestre avec celui qu'on aura après la résurrection: 

2Co.4:14 celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera aussi avec Jésus, etnous fera paraître avec vous en sa présence. 16  C'est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour. 17  Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, 18  parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles. 5:1 Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est
l'ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n'a pas été faite de main d'homme.
 

1Co.15:42  Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; 43  il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; 44  il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. 45  C'est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. 46  Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, c'est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. 47  Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel. 48  Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres; et tel est le céleste, tels sont aussi les célestes. 49  Et de même que nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du céleste.

1Jn.3:1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c'est qu'il ne l'a pas connu. 2 
Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. 3  Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.

Et cette transformation est déjà commencée dans notre être
intérieur: 2Co.3:18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit. 4:1  C'est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage.

Puisque nous sommes appelés à ressembler à Jésus au ciel, nous sommes appelés à lui ressembler durant notre séjour sur terre, et à refléter ainsi l'image de Dieu. 

C'est ainsi que nous pourrons découvrir et expérimenter la plénitude de ce que c'est être un vrai homme, selon le plan de Dieu.

Et à la résurrection, nous entrerons pleinement en possession de l'image de Dieu, assis avec Jésus sur son trône Ap.3:21, nous régnerons avec lui 2Ti.2:12, puisque c'est pour cela que nous avons été créés à son image, pour refléter sa gloire.

Je termine avec une promesse de Jésus lui-même à ceux qui
persévéreront jusqu'à la fin: Ap.3:21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône,  comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.
 

Retour au menu principal