Le nationalisme et le chrétien

 

J'ai déjà été bien nationaliste pensant que l'indépendance du Québec contribuerait à améliorer la qualité de vie des Québécois. Je suis plutôt porté à penser maintenant que le vrai pouvoir de décision appartenient à ceux qui financent la dette des gouvernement. Ce sont eux qui leur forcent la main à adopter une politique plutôt qu'une autre en leur retirant leur cote privilégiée quand ils ne vont pas dans la direction qu'ils ont tracé.

Proverbes 22:7  Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête.

Cette vérité est très importante et c'est pourquoi les riches de ce monde (les illuminatii) ont financé à plein les gouvernements pour les endetter afin de pouvoir les contrôler à leur guise. Donc que le Québec reste une province ou qu'il devienne un pays il restera toujours esclave de ses créanciers. Le débat est faussé tant qu'à moi. Nous devrions plutôt chercher à nous libérer de nos dettes pour avoir vraiment la liberté de prendre les décisions qui sont les meilleures pour nous. 

Ro.13:8 Ne devez rien à personne, si ce n'est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi.

Ce n'est pas parce que le Royaume de Dieu et de Jésus n'est pas de ce monde que nous pouvons agir de manière irresponsable indidivuellement et en collectivité en dépensant sans considération. Nous faisons bien de le rappeler quand l'occasion se présente sans oublier que c'est la réception de l'évangile qui est  la vraie solution comme le rappelle Pierre-Antoine.

Lu.14:28 Car, lequel de vous, s'il veut bâtir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi la terminer, 29 de peur qu'après avoir posé les fondements, il ne puisse l'achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler, 30 en disant: Cet homme a commencé à bâtir, et il n'a pu achever?

Voilà un des problèmes majeurs des gouvernements que j'observe et ce n'est pas l'indépendance du Québec qui va régler cela - même si cela flatterait notre ego - car le parti Québecois démontre par sa gérance des finances que les autres gouvernements n'ont rien à lui envier. 

De toute manière, les mouvements nationalistes vont à contre-courant de la mondialisation inévitable sur le plan politique à cause que c'est ce qui se produit sur le plan économique. Tant qu'à moi, les mouvements nationalistes ne font qu'exacerber - les gens sont tannés de voir les ethnies s'entredéchirer - le besoin de mondialisation qui prépare la table pour la venue de l'Antichrist. 

En résumé, la vraie indépendance c'est quand on n'est plus esclave de nos créanciers, de nos dettes et de nos péchés, c'est pourquoi Jésus dit dans Jn.8 à ceux qui croient en lui: 31 Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. 33 Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne; comment dis-tu: Vous deviendrez libres? 34 En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché. 35 Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; le fils y demeure toujours. 36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.

Vive le Québec libre! Vive mon Québec libre de ses créanciers et de ses péchés au service du Roi des rois!!!
 
 

 

Retour au menu principal