Un peuplier un peu plié

Quand j'étais petit
J'étais un peuplier
Je ne portais pas de fruits
La loi fut mise à mes côtés
Comme un tuteur pour me redresser
Et c'est comme cela que j'ai grandi
Mais, par ma nature, j'ai compris
Que je n'aurais jamais rien à donner

Une colombe est venue sur moi se poser
Et elle m'a changé en pommier
Pour que je porte beaucoup de fruits
Tous les jours de ma vie

Venez cueillir mes fruits
Et vous serez bien accueillis
Venez, de votre amour, me fertiliser
Et par vos soins m'arroser
Ainsi nous serons tous bénis
Dans le jardin du paradis

 

Retour au menu principal