Dans l'histoire d'Israël de l'Ancien Testament, il n'y a jamais eu de Jérusalem qualifié avec une porte fermée; et jusqu'au XVI siècle, il n'y a jamais eu à Jérusalem de porte fermée, elle était ouverte auparavant. Près de 600 ans avant Jésus-Christ, Ézéchiel prophétisa que la porte de Jérusalem, située du côté de l'orient, serait fermée et qu'elle resterait fermée jusqu'à la venue «du prince» (Ézéchiel 43 : 1-7)  (Ézéchiel 44 : 1-3)

Beaucoup de ceux qui étudient la Bible croient que «le prince», c'est le Messie.

La porte, appelée plus tard la porte d'or, fut fermée par le sultan Soliman en 1543 après Jésus-Christ.

Dans son plan visant à capturer Jérusalem, le Kaiser Wilhelm espérait pouvoir entrer par cette porte, mais son espoir fut anéanti. La porte est toujours fermée.

A la guerre de 1914, en 1917, les Britishs étaient venues pour combattre les Turcs qui s'étaient rassemblés à Jérusalem, ils avaient décidé d'ouvrir la porte avec des tanks, sous le commandement du Général Allembee. Alors, les Turcs, décidèrent que se serait pratique pour entrer et sortir de la ville s'il ouvrait la porte, et ils emmenèrent des tanks pour jeter le mur à terre mais le matin qu'ils étaient pour jeter le mur à terre ; ils ont vu un avion volé au-dessus d'eux, les Turcs qui n'avaient jamais vu d'avion se sont mis à s'amuser, le pilote laissa tombé un message signé par le Général Allembee, mais lorsque les Turcs ont lut le message ; ils ont mal lu la signature, et au lieu de lire Allembee ; ils ont lu Alla Bé, qui signifie Fils de Dieu.

Alors ils décidèrent de ne pas tiré un seul coup de feu, et ils déposèrent les armes. Alors la porte est restée fermé.

En 1967, le Roi Hussein à qui appartenait la ville, avait décidé de construire de l'autre côté du Jourdain, un gros hôtel ; et il voulait que les gens puissent voyager du Jourdain à l'hôtel sans difficulté, alors il décida d'ouvrir la porte. Le quatrième jour de la guerre, il apporta la grue pour ouvrir la porte, le cinquième jour il était pour commencer, mais il perdit la ville.

En 1980, l'Arabie faisait une déclaration disant que : La guerre sainte serait le seul moyen d'entente pour annexer Israël avec Jérusalem ; et le seul moyen qu'il prendrait serait la guerre sainte, mais il ne l'on jamais commencée.

L'auteur du Psaume 137 est supposé être Ézéchiel, alors, lorsque les Juifs revenaient de la captivité de Babylone, ceux qui les ramenaient de la captivité leur demandèrent de leur chanté un cantique de Sion, ils répondirent : Comment pouvons-nous chanter un cantique en terre étrangère ? Et ils récitèrent le Psaume 137 qui était devenu une de leur prière. Alors un de leur Rabbin leur dit : Ce n'est pas une prière, c'est seulement une prière si l'auteur est celui du verset 5 ; les Juifs dirent que c'était celui qui avait composé le Psaume qui faisait la déclaration, le rabbin leur dit : Ce n'est pas vrai, ce n'est pas une prière, c'est Dieu qui parle, c'est Dieu qui dit : Si je t'oublie, Jérusalem, que ma droite m'oublie.

Il y a environ 75 ans, un Rabbin a dit : Je crois que c'est numéro du verset 5 son significatif pour le jour ou Dieu va se rappeler de sa ville.

En hébreux, les lettres ont une valeur numérique, la valeur numérique du verset 5 est 5,728, or, l'année 5,728 sur le calendrier religieux des Juifs, est l'année 1967 sur notre calendrier, l’année ou Jérusalem est devenu la capitale d’Israël.

P/S Voir Jérémie.29 : 10 "cf" la 70ième semaine de Daniel sera la délivrance d'Israël.

A M E N